Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Chronique en gallo : la meuprisance

Chronique en gallo : la meuprisance

Ecrit le 4 avril 2012

 La meuprisance

« C’éteu celui qui le dizeut qui le feuzeut ! » Rarement, cette vériteu qui sorteut de la bouche de nos keuniauws aura éteu vérifieu. Sarko éteu mein-me venu dans not’région pour déclareu ça. Il a passeu tout son temps politique à meuprizeu tous ceux qu’éteu pas d’accord avec lu, à discrimineu et incrimineu ceux qui lui plaisaient pas : les Roms, les zarabes, les pôvres, les zassisteux, les chômous, les fonctionnaires, les corps intermédiaires, les socialisses.

Le gros phénomène qui monteu, c’éteu le Mélanchon. C’éteu pas prévu que les zideux de gauwche, dans un pays à majoriteu de dreute, se metteut à séduire les citoyennes et les citoyens et que c’éteu capable de faire ré-élire le Sarko en rabaissant trop le Très-Haut Lande. C’éteu hein-ne maladie de not’gauwche de joueu au billard électoral avec tellement de bandes que ça débandeu dans tous les trous...et la dreute la plus bête du monde (et la plus inhibeu sexuellement, d’après les dernieux sondages) ramasseu la mise sans trop se fatigueu (poisson d’avril !)

Y aveu donc aussi de la meuprisance du peuple dans la gauwche !

 Quand tout le mois d’avril il pleuvrait,
quand tout le monde s’écrierait :
tout est noyé, tout est perdu  
encore il n’aurait pas encore assez plu   

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 11 avril 2012

 Pacte civique et Pâques joyeuses

C’éteut le temps des zindigneux et des zœufs de Pâques, des grands mitinges et des discours politiques et poétiques. Je passeu mon temps enteur le porte à porte et les colloques pour faire discuteu les croyants et les laïcs et réinventeu la deumocratie. Je vous recommande un petit livre bleu pas cher « penser, agir, vivre autrement...le pacte civique : inventer un futur désirable pour tous ».

Touit éteu ben en piace asteure et ben clarifieu : y aveu hein-ne dreute qui défendeut les zideux et les gensses de dreute et hein-ne gauwche qui vouleut un changement de ton et de gouvernance ; mais un français sur deux ne seut pas trop ce qu’y veut : un jour y voteu d’un couteu et le lendemain, de l’auwt. Pourvu qu’y tombeu juste dans les dimanches qui viennent ! Pour être affranchis d’un bien triste sire ! Je laïciseu le biauw poème du Grand Calendrieu des bergeux, 1496 :

 Je suis avril le plus jolys
De tous en honneur et vaillance
Car nous fusmes tous affranchis
En mon temps par un coup de lance
Par la saincte digne souffrance
De Dieu qui le monde créa.
On doit en avoir souvenance,
Car en mon temps ressusita.... 

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 18 avril 2012

 Ça fuzeu ou ça infuseu ?

En dehors de la Corée du Nord qui vouleu envaïyeu une fuzeu qui feuzeu pou à tous ses vaïzins (mais elle a explozeu, aux dernières nouvelles) et mon Sarko qui gicleu hein-ne nouvelle promesse tous les matins, je vaïye surtout de l’infuzion qui frémisseut un peu partout.

En Syrie, le Vachard feuzeu mine de reutireu ses chars mais continueu de canardeu, le Mali qui ressorteu sa deumocratie, aux zUeSsA, les reupublicains rameuneu leur Ramsey conteur Obama.

Cheu nous, les marcheux mijoteu queuque chouse pour nos zélections (c’éteu Fillon qui le dizeu en déprimanwt) tandis que Mélanchon coureu sur la plage de Marseille et que not’ toujours Haut Land infuzeu ses preumiéres meusures. Chacun compteu ses troupes avec des grands rassemblements coûteux, l’un au chatiauw et dans les bois, l’autre (le plus meuchanwt) accrocheu à la Concorde. Qui fera son nid ? Qui sera la caille ou la perdrix ?

En avril
Tout ouéziauw fait son nid
Excepté la caille et la perdrix 

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 25 avril 2012

 Surprises partis

Tous les partis et leur candidat nous prometteu des surprises pour le dimanche 22. Sarko, des grosses car y va faire kauwzeu la majoriteu silencieuse et tous les honteux cacheux qui n’oseu point avoueu aux sondoux qu’y vouleu voteu pour lu.

Marine va ramasseu tous les bons français, Mes Lanchon, tous les zélectous de gauwche, Philippe et Nathalie, tous les ouveurieux, Nicolas (le Dupont), tous les gaullistes, Jacquot (le Cheuminade), tous les marsiens, Eva, tous les écolos (asteure, c’éteu tous les français), François (le Baïyerou), tous les centristes (tout le monde) ; y resteu pu pour l’aut’ Françouais (enfin Le bas Land) que les Peu Seut rescapeux et queuques anciens minisses de Sarko ou Chichi. Quelles surprises ! Et quelles partys : ça alleu danwseu dans tous les partis !

Les Sondoux vont fondre comme du saindoux et dès le lendemain y vont reu-sondeu en payanwt leurs enquêtous avec de la monnaie de singe doux. Les marcheux et les notatoux commenceu à avaïye pou et à rumorizeu à couilles rabattues. Mais ça changera pas le temps et un dicton du mois d’avril :

Avril frais et rosineux
Rend toujous l’an plantureux 

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu