Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > La première carte d’électeur

La première carte d’électeur

Ecrit le 11 avril 2007

 Leur première carte d’électeur

Voilà une très bonne idée : un décret du 8 février 2007 a demandé aux maires de faire une remise officielle de cartes d’électeurs aux très jeunes citoyens de leur commune. Cela s’est fait à Fercé, Mouais, Pancé, Ercé en lamée, etc. Et le 5 avril à Châteaubriant.

JPEG - 29.8 ko
Citoyennete

« C’est une excellente idée que de marquer ce grand moment républicain par une réception festive. La participation au vote est ainsi rappelée comme fondement de la démocratie » dit Danièle Catala pour le groupe minoritaire.

En fait, à Châteaubriant, 167 jeunes étaient invités. Seulement une trentaine se sont présentés. Le maire a rappelé les Droits de l’Homme, la devise de la France, la Constitution de 1958 : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale ». Il a rappelé aussi que le suffrage universel ne date que de 1848 (pour les hommes) et de 1944 (pour les femmes). La première élection présidentielle au suffrage universel direct date de 1965. C’est Giscard qui, le 5 juillet 1974, a abaissé la majorité électorale de 21 à 18 ans.

JPEG - 16.9 ko
livretDuCitoyen

Un LIVRET DU CITOYEN, fort bien fait, a été remis à chaque jeune, rappelant les principes fondamentaux de la République et les devoirs du citoyen (respect de la loi, fraternité, paiement de l’impôt, service national). Il contient quelques précisions utiles sur l’origine du drapeau tricolore et de la Marseillaise, sur la fête nationale du 14 juillet (qui rappelle la fête de la fédération du 14 juillet 1790), sur Marianne et sur ... le coq gaulois !

 Dernier moment

Ayant appris, par la rumeur publique, que les jeunes étaient invités à une cérémonie de citoyenneté, le 4 avril à Châteaubriant, le groupe minoritaire a fait un communiqué, en date du 2 avril, se plaignant de n’avoir pas été invité.

En réalité, l’invitation leur a bien été faite, mais au dernier moment, comme d’habitude, et à Martine Buron seulement. Il suffit que celle-ci ne soit pas rentrée le lundi 2 avril pour que le groupe s’estime évincé, une fois de plus.

On peut s’étonner, quand même ! Les jeunes n’ont sûrement pas été prévenus au dernier moment. Alors pourquoi inviter les élus minoritaires au dernier moment ?

C’est une pratique discriminatoire dont la mairie a l’habitude. Et dont La Mée a souvent fait les frais. Comme dit le maire : « La France est une République ... démocratique ... ».

JPEG - 19.4 ko
Une_Eliby-electeur-coul
Dessin de Eliby 06 23 789 305

 Coup de gueule

A cette cérémonie de la citoyenneté avaient été invités les membres de la commission de révision des listes électorales [sûrement pas prévenus au dernier moment !]. L’un d’eux écrit :

« Je décidai d’honorer de ma modeste présence ces jeunes qui ont fait cette démarche citoyenne. Après le discours de M. le Maire, prononcé dans un relatif silence, celui-ci procéda à la remise des cartes d’électeurs en appelant chaque jeune nominativement..... Mais là il devint difficile d’entendre les noms. En effet, dans mon entourage, un groupe d’olibrius devisaient gaiement et bruyamment, commençant d’ailleurs à attaquer discrètement les amuse-gueules et se foutant visiblement de la cérémonie. Je n’ai pas pu alors réprimer un mouvement d’humeur et je lâchai en demi-teinte : « Vos gueules ! Si ça ne vous intéresse pas, faut le dire ». Triste exemple donné à nos jeunes par des anciens, une cérémonie qui se voulait solennelle tournait alors en une ambiance de comice agricole. Affligeant. »

Guy Alliot

 167 jeunes

167 jeunes, plus des moins jeunes qui se sont inscrits sur les listes électorales, alors qu’ils ne l’étaient pas depuis des années ! Et pourtant la liste électorale à Châteaubriant ne comporte que 56 noms de plus que l’an dernier. Preuve d’une perte de population ...


Ecrit le 4 avril 2012

JPEG - 41.2 ko

Une quarantaine de jeunes de 18 ans se sont retrouvés à la mairie, samedi 31 mars pour une remise officielle des cartes d’électeur et d’un « livret du citoyen ». Ces jeunes voteront-ils en 2012 ? Le maire a rappelé que le droit de voter dès 18 ans n’a été accordé qu’en 1974.