Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Tourisme > ADT : une randonnée chouchoutée

ADT : une randonnée chouchoutée

Ecrit le 11 avril 2012

 Une randonnée chouchoutée

JPEG - 48.7 ko

Sous le toit en berceau de la bibliothèque du château, devant l’antique cheminée en schiste, une table d’amis est dressée. Nappe blanche, chemin de table couleur fauve, pétales de tulipe, bougeoir et verres à pied : un repas inattendu a été préparé pour les convives de la Rando-Mée : Claude Bouron, Anne Bailleul, Luc Gourin, Claude Letourneux, annoncent le programme. (voir ces personnes sur la photo ci-contre)

Les journées des 2-3-4 juin 2012 affichent déjà complet avec des marcheurs venus de Nantes, Rennes, de la Région de Châteaubriant et de la Haute-Loire. Il reste quelques places pour le mardi 5 juin (thème : Le savoir fer ) et pour le mercredi 6 juin (Tous les goûts sont dans le terroir ).

Il s’agit de randonnées sympas, adaptées à tous les niveaux, par des petits chemins inattendus. Deux accompagnateurs pour un groupe de 25 personnes : prendre le temps de découvrir. Au détour d’un chemin, la voiture de ravitaillement offre un petit plaisir, avec le sourire d’Anne. Le midi, la collation est prise dans des lieux insolites : un coin de champ face à une vaste perspective sur la vallée de la Chère, une stabulation, ou les ombrages d’un saule au bord de l’eau. Le soir, le repas se fait plus raffiné mais tout aussi chaleureux : c’est ce qu’ont découvert les marcheurs de l’an dernier. Cette année, ils reviennent, avec des amis !

(Photo Pulceo, ci contre)

JPEG - 57.3 ko

« Cette prestation est phénoménale » disent les randonneurs. « Nous avons découvert des sites que nous n’aurions jamais trouvé tout seuls. Et les spécialistes nous ont montré des choses que nous ignorions. Les guides sont remarquables, l’accueil est formidable ». Alors, laissez-vous tenter : il reste deux jours, les 5 et 6 juin. Il est donc urgent de s’inscrire auprès de l’ADT   au 02 40 81 40 82.

Site internet de l’association pour le développement du tourisme


Ecrit le 6 juin 2012

 Abbaye cistercienne et cuisine médiévale

JPEG - 38.5 ko

Le château, l’abbaye cistercienne de Melleray, la vieille ville de Châteaubriant. La première journée de la Rando-Mée a fait le plein de vieilles pierres, d’histoire, de kilomètres et de découvertes. Le soir, pour se mettre en bouche, les randonneurs ont participé à un jeu de l’oie autour de la cuisine médiévale. Les pions étaient de petits pots de poivre, de gros sel, de cannelle. Et les questions donnaient lieu à débat. Mangeait-on des frites au Moyen-Age ? Non ! On connaissait l’huile bouillante mais pas encore la pomme de terre. Utilisait-on l’oignon et le safran ? Oui bien sûr ! Et les spaghettis bolognaise ? Non, car la tomate n’arriva en Europe qu’au début du XVIe siècle. Mangeait-on du faisan ? Oh oui. Les poules, les oies, les dindons étaient surtout destinés au bas peuple car ce sont des volatiles se déplaçant essentiellement sur le sol.

Les oiseaux (cailles, ortolans, faisans) étaient considérés comme plus purs et réservés aux grands de l’époque dont la goule n’acceptait que des mets coûteux et raffinés. Mangeait-on du nougat ? Oui, à la fin du repas, on disait que cela faisait digérer !

La rando continue dimanche, avec le Don, la lande et la biodiversité. Quelle bonne idée, cette rando !

A part ça, le programme des IdéeS’tivales est sorti. Demandez-le : 02 40 81 40 82