Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Présidentielles > Présidentielles 2012 > Présidentielles 2012 : F.Hollande est élu

Présidentielles 2012 : F.Hollande est élu

Ecrit le 6 mai 2012

 Les résultats sur Châteaubriant

JPEG - 48.9 ko
Télécharger le document : Résultats du deuxième tour , format pdf de 128 kilo octets

Dessin de Moon :06 87 32 77 47

C’est vrai, on a eu très peur, ce dimanche 6 mai 2012, et jusqu’au soir, jusqu’à ce que tombent les premières estimations sur les « réseaux sociaux », jusqu’à ce qu’on connaisse le vote des DOM-TOM et même des Français de l’étranger.

  • Martinique : François Hollande 68,4% Guadeloupe : François Hollande 71,9% Guyane : François Hollande 62%
  • St-Martin : François Hollande : 51,5%
  • St-Barthélemy : François Hollande : 17,3%
    Il y a donc une forte attente de justice, dans ces territoires. Il ne faudra pas les décevoir.

Sur le continent américain, la participation a augmenté de 3 à 4% par rapport au premier tour. F.Hollande est en tête à Montréal (57,7 %), à Toronto (51%), au Pérou (55%), en Argentine (51,7%), en Colombie (58,82%) et au Honduras (56%). Le candidat socialiste n’est pas en tête, mais il resserre l’écart avec Nicolas Sarkozy, au Mexique (47,3%), au Brésil (47%), au Costa Rica (44,1%) et au Chili (44%). Seuls pays en recul, le Venezuela (28%) et le Salvador (30%) et New York (37,5%)

 Châteaubriant

Châteaubriant a davantage voté : 6988 au 1er tour et 7080 au 2e tour, mais on peut noter 5.9 % de bulletins blancs ou nuls, signe d’une certaine méfiance.

JPEG - 38.3 ko

Les voix qui s’étaient portées sur d’autres candidats que les deux finalistes, se sont partagées de façon symptomatique, donnant davantage à F.Hollande (FH) dans les bureaux de vote où il était en tête, et donnant davantage à N.Sarkozy (NS) là où il était en tête.

Gain de voix
Bureau de vote gain Hollande gain Sarkozy
Mairie 308 207
Béré 279 248
Marcel Viaud 191 267
Terrasses 195 194
Cl.Monet 201 115
RG.Cadou 261 200
TOTAL Châteaubriant 1435 1129

En tout, F.Hollande a récupéré 1435 voix quand N. Sarkozy n’en récupérait que 1129. L’écart entre les deux candidats s’est donc accru.

Bilan à Châteaubriant :

  • F. Hollande : 53,52 % , mieux qu’au niveau national
  • N. Sarkozy : 46,48 %

Sur le Pays de Châteaubriant  , la grosse surprise est venue de … Juigné des Moutiers qui a mis F.Hollande en tête !

Résultats à Juigné des Moutiers 
Candidats 1er tour 2e tour
Le Pen 76
Sarkozy 54 109
Hollande 45 112
Autres 64
Total 239 221

Par ailleurs, Marsac sur Don, qui avait mis Sarkozy en tête (mais de 6 voix seulement sur Hollande) a cette fois porté Hollande en tête avec 51,9 % des voix.

 La débandade

Evidemment ces résultats ne font pas plaisir à la Droite. D’émotion un assesseur a lâché une bouteille, deux fois de suite au bureau de vote de La Ville aux Roses à Châteaubriant. On dit que le verre blanc porte bonheur ! Le quinquennat commence donc bien pour F.Hollande qui, d’entrée de jeu, s’est montré modeste, se rendant à la Bastille (quel symbole !) mais pas au Fouquet’s ! et se payant le luxe d’adresser un « salut républicain » à N. Sarkozy, « qui a dirigé la France pendant cinq ans et qui mérite à ce titre tout notre respect ». La foule qui l’écoutait n’était pas prête à applaudir !

A droite, au niveau national, Sarkozy a demandé à ses troupes de ne pas se diviser. Nous verrons bien. En tout cas, pas d’inquiétude : selon le Huffington Post, 118 proches du président et de ses ministres ont préféré partir avant l’heure plutôt que de risquer de s’y voir précipitamment obligés. Le site Acteurs Publics a pu noter une nette accélération au fur et à mesure que la campagne progressait : « 15 départs en janvier, 32 en février, 29 en mars et 42 en avril ». Sur les 550 collaborateurs officiels que comptaient le gouvernement Fillon et l’Elysée, plus d’un quart sont déjà partis, ou plutôt se sont déjà « recasés ». C’est ce qu’on appelle « voter avec ses pieds »

La presse internationale salue la victoire de F.Hollande. « C’est une grande victoire de la gauche française, qui n’a eu qu’un seul président de gauche depuis la guerre« , écrit Jaroslaw Kurski, rédacteur en chef de Gazeta Wyborcza. »Après Mitterrand, ça allait de pire en pire. François Hollande met un terme à cette mauvaise passe. S’il a gagné, ce n’est pas parce qu’il a soulevé les foules, mais parce que Sarkozy a complètement déçu les espoirs des Français. L’élection de Hollande peut se révéler être une bonne nouvelle pour la Pologne. Varsovie a été une des rares capitales qu’il a visitées pendant sa campagne. Cela ne détermine rien, mais crée
un bon climat pour une collaboration plus forte entre la Pologne et la France dans le cadre de l’UE", écrit Jaroslaw Kurski.

La presse britannique craint des lendemains difficiles. Néanmoins, les relations franco-britanniques ne devraient pas être bouleversées. « La France et le Royaume-Uni, c’est comme un vieux couple qui ne s’aime plus mais qui est obligé de vivre ensemble. Ils n’ont pas le choix. »

Les Tunisiens ont été séduits par F. Hollande, les élites marocaines aussi. Dans des pays étranglés par les plans d’austérité, les appels de F.Hollande à favoriser la croissance rencontrent un vif écho. La chancelière allemande, qui avait soutenu Nicolas Sarkozy, a notamment invité le président-nouvel-élu à Berlin. Au menu de ces différents échanges : la croissance en Europe ! François Hollande aura-t-il les moyens de ses ambitions.

C’est ce qu’on nous souhaite !

 Résultats définitifs

JPEG - 32.9 ko
resultats-6mai2012

Les résultats définitifs de l’élection présidentielle sont tombés lundi 7 mai 2012 dans la matinée. François Hollande l’emporte avec 51,62% des suffrages (votes des Français de l’étranger compris), selon les chiffres du ministère de l’Intérieur. Nicolas Sarkozy recueille lui 48,38% des voix. 1 131 067 voix séparent François Hollande de Nicolas Sarkozy. Ce résultat est proche de celui obtenu par François Mitterrand en 1981, mais moins important qu’espéré par le PS au vu des sondages réalisés pendant la campagne.

Rappelons seulement, pour comparaison, qu’en 1974, Valéry Giscard d’Estaing a été élu président de la République avec 50,81 % des voix et que, en 1981, François. Mitterrand a été élu avec 51,76 %

L’abstention s’élève elle à 19,66%, davantage qu’en 2007 mais moins qu’en 2002. Quant aux votes nuls et blancs, ils représentent 5,8% soit plus de deux millions de suffrages.

Lire : tous les résultats du second tour, ville par ville

La soirée électorale à Nantes : cris de joie

Un choix d’articles :