Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Chronique en gallo : la France va maladroite

Chronique en gallo : la France va maladroite

Ecrit le 2 mai 2012

 On change de mai(n)

Je me seu’ fait engueuleu par ma patron-ne pour mes mauvais pronostics de la seumain-ne deurniére. D’accord, je me seu un peu trompeu con-me les sondous : la majorité silencieuse n’a point kauwzeu à Sarko et les honteux cacheux ont éteu cheu la Marine’ (heureusement y reusteu 82 % de mauvais français !). Mais mon Hauwt Lanwd a éteu leu preumieu et on espéreu ben qu’y va gain-gneu dimanwche peurchain et queu ça va faire bougeu l’Europe qui commenceu à reuprendre ses zideux.

Mon Sarko avec son vraïye travail seut pu que faire pour rattrappeu les marinistes et l’hUMeuPeu se diviseu sur sa droitisation : y a ceusses qui aimereu marineu avec la Marine et ceusse qui trouveu qu’elle senteu pas bon. Le Baïyerou baïlleu core avanwt de pas choisir de quel côteu y va tombeu.

Pendant que la France se regardeu le nombril, le monde continueu à tourneu pas rond : le Vachard arriveu à tueu pendant son cessez le feu bidon, les Soudans se dessoudeu, le malin Mali se partageu, Israël feuzeut des colonies et des murs...et tout va pour le pire !

Mai humide, beaucoup de paille et peu de grain.
Aujourd’hui fèves et demain faim

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 4 mai 2012 (juste avant le deuxième tour des Présidentielles de 2012) et paru le 9 mai

 La France va maladroite

J’vas core me faire chagaleu pasqueu, en écrivanwt le vendeurdi ce qui doit se passeu dimanwche, je prends des risques considérales. La dreute est teurjous majoritaire en Franwce et c’éteu la gauwche du core Hauwt Land qui deuveut l’emporteu. D’apreuille les résultats du match de merceurdi, le meuilleure éteu l’un ou l’auwt selon du couteu où on pencheu : le mou est asteure le dur et le fort, le faible ; le plus mentou étanwt celui qui le diseu..

Baïyerou qu’éteu plutôt d’accord avec Sarko va voteu Hauwt Land et va monteu sur ses granwds ch’vauwds dans son Béarnoué. Va-t-y gain-gneu hein-ne piasse de deuputeu pour reuconstitueu un centre trou naïye pour absorbeu toutes les zétoiles qui tourneu autour et ont fileu à tout beurzingue.

J’espéreu donc chanwteu et sabreu hein-ne bon-ne boutaïlle, Dimanwche au saïye, même si je seu qu’on sera nombreux à avaïye hein-ne gueule de boué les lendemains maleuros et malmarcheux...ou y aura-t-y d’auwts miracles au joli mois de mai.

Tant que mai n’est pas au vingt huit,
L’hiver n’est pas tout à fait cuit 
Mai joli, gai et venteux
Promet an fertile et plantureux

signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 16 mai 2012

 Soin-gneu sa sortite

On éteu habitueu à soin-gneu beaucoup de maladies : le chômage, la dette, le racisme, la pauveurteu mais mon Sarko, ex-président qui se casseu (« casse-t-eu, pauv ... ») ne penseu pu qu’à soin-gneu sa sortite aigüe. C’éteu pas trop médicamenteu : un discours deumocratique reuteunu, hein-ne tisane d’humaniteu épiceu avec un zeste d’ognion à pleureu ; ça a toucheu le bon cœur des franchouillards qui vont pourtanwt continueu à souffrir des zépidémies qu’il a déclencheu : la gain-gne individualisse, la deupression économique et morale, la deuzéducation, la deuzindustrialisation, la deuzarticulation des corps intermédiaires.

Mon François II Normal a soin-gneu son entrite avec un biauw discours, un air d’accordéon et hein-ne prise de la Bastille à tombeau ouvert. Asteure, avanwt de non-meu ses minisses et son preumieu, y s’occupeu des zafféres de l’Europe et du monde, des grecs qui saveu pu où alleu se faire vére, des zespagnols ruineux par l’austeuriteu, de la mère-lande de Berlin-Paris, des Syriens qui sorteu pas de la guére civile, des zafghans qui tueu nos soldats.,

 Les trois saints au sang de navet
Pancrace, Mamert et Servais
Sont bien nommés des saints de glace
Mamert, Servais et Pancrace 

signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 23 mai 2012

 Souffleu un vent nouviauw 

 
Tous les rites sacreux, reupublicains, ont éteu remplis avec digniteu et rapiditeu : l’alteurnance euteu ben parti et mon héros nanteu avec pas mal des socialisses de l’ouest vont gouverneu la France dans l’exemplariteu ; y a pu qu’hein-ne bataille a gain-gneu : les leugislatives avec l’UMeuPeu en embuscade à tous les cheumins creux et viettes de not’ territoire.
 
J’ai regardeu avec émotionnement les passations de pouvaïye ; les promesses du Hauwt Landeu ont éteu teunues : la pariteu (bravo les 17 fon-mes courageuses !), la deublingblingization, la diminution des salaires des minisses, la jeunization et deuontologization (d’accord, ça feuzeu bauwcoup de mots compliqueux pour simplifieu la vie et la conversation !). Mais tout le monde seut ben qu’y falleu des saints bol pour marqueu la laïcization et l’eumancipation des françaouis dociles.
 
La mère Kelle éteu contenwte de guideu son nouvel ami sur les tapis rouges de l’Allemagne démo-chrétienne, le pape, de féliciteu des laïcards éleveu auwtefaïye dans la sainte reuligion de nos pères, Obama le naïye, de reuceuvaïye dans sa maison bianwche un bon socialisse à la rose. On attendeu asteure le G 8 et des milliards et le vent d’OTAN pour la reulance de l’euconomie et de la paix.
 

Quand en mai, on a freu
On peut tout espéreu.

signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

Parité : Obsession sexuelle collective


Ecrit le 30 mai 2012

 Les Quat’Saisons

Y yaveu pu d’état de grâce ni d’Etat en grâce mais des états de marche ou d’Etat en marche...on seut pas teurjous vers où et vers kaïye. Mon Hauwt Lande ne vouleu pas baisseu la garde devanwt la Mère Quelle et défendre ses zeuros-bombes pour sauwveu l’Europe. Mon Teu Bourre, pour un euro, veut ben continueu à traiteu les patrons voyous de voyoucrates (mais pas d’escrocs) pour rempiasseu mon Sarko en vacanwces à Marakech. Je compreuneu pu la Nadia Mort à no qui vouleu l’exemplariteu n’éteut pas contenwte quand les nouviauws minisses suiveu l’exemple de son cher modèle.

La guére éteu ouverte à l’UMeuPeu enteur mon Filons doux et son chef qu’y veut euCopeu (le sortir du batiauw qui couleu). Y zappeleu ça l’uniteu radio-active quand la nature ne donneu pu de chef (la dreute a beuzoin d’un chef naturel comme la gauwche d’un normal !)

Les Qué bec oies qui kauwzeu gallo comme nous sont entreu dans le printemps de l’érable (qu’éteu teurjous tardif mais prépareu de belles feuilles rouges pour l’automne). Y vouleu érableu et éhain-gneu (ènerveu en écorchanwt), avec des son-neries de castroles, le libeuralisme anglo-amerloque.

Les Grecs sont installeu dans un éteu chauwd pour faire fondre l’austeuriteu qui geuleu leur incroissance tandis que les zégyptiens, sortis du printemps arabe comme la Tunisie et la Lybie, de jeuteu dans les bras de l’islamisme qui senteu l’automne ou l’hiver.

Mai de la rosée
Riantes pensées

signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu