Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Aides pour les nuls > Joomla, mon avis : ah non !

Joomla, mon avis : ah non !

Après de longues années de pratique du système SPIP j’ai voulu tenter d’utiliser Joomla, grâce à mon hébergeur Archive-host. Eh bien je n’ai pas été déçue.

 Téléchargement

D’abord, télécharger la version française de Joomla
Ensuite dézipper le fichier : j’obtiens alors un dossier nommé Joomla.

Jusque là, ça va.

Je regarde quand même le mode d’emploi en me servant du fichier readme.txt. Surprise : il est totalement en anglais, alors que j’ai téléchargé la version française. « Ils » auraient pu en mettre un en français !

Dans ce fichier, je trouve qu’il y a un guide des débutants . Mais il est en anglais. Je continue quand même car je veux essayer Joomla.

 Envoi sur site distant

Mon hébergeur Archive-host m’a donné des coordonnées FTP. L’envoi par FTP, ça, je sais faire. Je me place, dans le site distant, dans le répertoire public_html et j’expédie, à partir de mon ordinateur, tout le dossier Joomla vers public_html. Il faut environ 10 minutes.

[Si je voulais vraiment un site Joomla, il aurait fallu expédier, vers public_html, non pas le dossier Joomla, mais le contenu du dossier Joomla]


 Installation de Joomla

Mon nom de domaine étant www.mon-essai.fr , je tape http://www.mon-essai.fr

Cela me donne : internal server error.
Il y a donc une erreur. Je contacte mon hébergeur. Le « support » me répond de façon très complète qu’il y a trois problèmes :

  • 1) le fichier .htaccess dans public_html contenait « php 1 », ça ne veut rien dire, donc il l’a retiré.
  • 2) le répertoire public_html avait un chmod incorrect (777), il doit avoir 750.
  • 3) le fichier installation/index.php était avec un chmod 777, incorrect aussi.

public_html doit avoir un chmod 750.
les répertoires dans public_html doivent avoir au maximum le chmod 755.
les fichiers dans public_html doivent avoir au maximum le chmod 644.

Sinon le système de sécurité bloque l’exécution du script. Cela permet que votre utilisateur puisse exécuter en son nom ses fichiers et pas les autres utilisateurs (qui ne doivent pas d’ailleurs non plus pouvoir accéder et/ou exécuter vos fichiers).

Tout est précisé dans la documentation

Cette fois c’est donc prêt, je peux commencer :

A) Créer une base de données.

C’est assez facile, en allant chez mon hébergeur, dans le Cpanel JPEG

  • 1) Aller dans le cadre « Bases de données »
  • 2) Cliquer sur « Assistant de création de bases de données MySQL »
  • 3) Suivre les instructions
  • 4) En 30 secondes c’est fini.

Ne pas oublier de noter trois choses : 1) le nom de la base de données, 2) l’identifiant 3) le mot de passe.

B) Installer Joomla

J’ai trouvé un tutoriel d’installation, en français : Il n’y a plus qu’à suivre. Ce n’est pas difficile.

Enfin ça y est , j’ai mon site : http://www.mon-essai.fr/Joomla

Il existe une aide en français mais, en ce moment, elle n’est pas disponible.

Il existe un site de démonstration, avec des explications simples . Pour l’utiliser, entrez l’identifiant demo et le mot de passe demo123.


 Utilisation de Joomla

  • Usage régulier

Le site est sans doute très complet, pour qui a l’habitude de ce genre de site. Mais pour un novice, il est très compliqué avec des catégories, des menus, des modules, des composants, etc.

La création d’un nouvel article est compliquée, avec plein de cases à remplir sans qu’on sache ce que cela donne. Du genre : accès public, accès enregistré, accès spécial, accès personnalisé. On propose des « droits » à définir : hérité, autorisé, refusé ? Sans compter les paramètres des droits ! Bref, le novice doit sans doute mettre des semaines à s’y retrouver !

Quand vous écrivez un article, vous pouvez choisir un style css : caption ? ou system-pagebreak ? Moi pas douée, rien comprendre.

Pour insérer une image dans un article, c’est le parcours du combattant car on ne peut pas la télécharger directement à partir de son ordinateur, il faut l’uploader dans le bon répertoire puis ajouter une balise mosimage à chaque endroit où l’on veut placer une image !

La recherche d’un article précis, que l’on veut modifier, est compliquée.

Il y a des « composants » divers : de contenu, de contact, de recherche, d’administration, d’actualité, d’extensions, de médias, etc. Vous ne vous y retrouvez pas ? C’est simple : cliquez sur le bouton « aide ». Ah zut, l’aide est en anglais !

 

  • Design

Evidemment, quand on est un peu habitué et qu’on dispose de Firebug (1), on peut s’amuser un peu. Par exemple, je suis allée voir ici : /public_html/Joomla/templates/beez_20/css/position.css

J’ai aussi modifié un peu le Bandeau du site en touchant à /public_html/Joomla/images/joomla_black.gif et à /public_html/Joomla/templates/beez_20/images/personal/personal2.png. J’ai désactivé : /public_html/Joomla/images/joomla_logo_black.jpg . Tout ça pour vous dire que je ne suis pas novice.

Avec du temps, je pourrais faire mieux, mais il faudrait sans doute beaucoup de temps.

 

 Non et Non

Globalement, je ne recommande pas Joomla, sauf si vous aimez les complications et si vous êtes prêts à vous casser la tête ! Et dire qu’il y a des mairies qui ont adopté ce système pour leur site internet : ça ne doit pas être triste !

Le système SPIP est beaucoup beaucoup plus facile, beaucoup beaucoup plus intuitif et je ne regrette pas de l’utiliser surtout que, le temps passant et avec l’aide du forum, j’ai pu faire les modifications de design que je voulais.

Conclusion : adoptez SPIP, vous en serez contents !

 


NOTES:

(1) Firebug s’intègre à Firefox pour offrir une multitude d’outils de développement au bout de vos doigts pendant que vous naviguez. Vous pouvez modifier, déboguer et contrôler CSS, HTML, JavaScript, dans n’importe quelle page web ...