Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Associations > RAP : l’ennui de l’huitre produit les perles

RAP : l’ennui de l’huitre produit les perles

Ecrit le 9 mai 2012

L’ennui de l’huitre produit les perles

(citation de José Bergamin)

Il y a deux sortes de gens sur Terre : ceux qui s’ennuient et ceux qui ne s’ennuient jamais.

Ceux qui s’ennuient (mis à part des cas de grand isolement lié par exemple à la maladie) sont ceux qui le veulent bien. Les autres, ils ont tant à faire, que le temps passe trop vite. La maison, le jardin, le bricolage, les randonnées, les expositions, le cinéma … et le bénévolat.

Les associations proposent un choix immense pour les « consommateurs » et pour les bénévoles. On peut consommer des loisirs, on peut aussi donner un coup de main. Il suffit de rentrer dans une association (ce qui, pour certaines personnes, n’est pas toujours facile). On ne peut citer toutes les associations qui proposent des loisirs et/ou une acquisition de connaissances : La Maison de la Ruralité  , l’Orpac  , Castel-loisirs  , les Randonneurs du Pays de la Mée, les chorales, le Club-photos, l’Université Permanente, etc etc etc.

Il y a d’autres associations dans lesquelles les bénévoles ont un rôle à jouer (1) : Rencontres  , St Vincent de Paul, le RAP   et d’autres.

Le RAP   (Relais Accueil Proximité) a tenu son assemblée générale le 26 avril, avec un diaporama riche de toutes ses activités : il propose en effet des activités enfance , des activités famille, des activités sociales, culturelles et de loisirs adultes , un transport solidaire   , le microcrédit social et même des actions de prévention–vaccination.

Sa finalité est d’abord sociale : créer des liens sociaux, des rencontres   intergénérationnelles, s’ouvrir à tout public et particulièrement aux personnes les plus isolées. Partager des savoir-faire et accompagner les personnes dans leurs projets.

321 personnes ont adhéré en 2011, essentiellement des cantons de Moisdon et St Julien de Vouvantes, apportant des activités comme l’accompagnement scolaire, et le centre de loisirs, auxquelles les enfants peuvent difficilement accéder sur Châteaubriant, en raison de l’éloignement. En 2011-2012, huit accompagnateurs bénévoles s’occupent de 11 enfants, spécialement en français et en maths. Le RAP   note une augmentation de la demande des collégiens.

Le Centre de Loisirs accueille une centaine d’enfants dès l’âge de 3 ans, répartis sur février, avril, juillet et novembre.

Deux nouveautés cette année : un atelier découverte de l’Anglais accueille 13 enfants encadrés par une bénévole anglophone. - L’atelier Cuisiner sur un air de vacances animé par Mado, a enregistré 18 participations dont 12 enfants.

Des activités spécifiques accueillent les parents et les enfants ensemble pour des « mercredis de la famille » ou pour des sorties à la journée. Une aide à l’organisation de vacances est apportée. Il y a aussi des activités détente et même un cours d’oenologie !

Le Pôle adulte propose : calligraphie (sous forme de stages) , collage de serviettes , couture (plusieurs groupes selon les niveaux), cuisine (plusieurs groupes selon les niveaux), encadrement , randonnée, relaxation, tricot, informatique (plusieurs groupes selon les niveaux), pause créative, délices faciles, vendredi détente, réseau femmes–réalisation du film « les casquettes ».

Ateliers très prisés : cuisine, couture, rando --- en lien avec la tendance actuelle : intérêt pour le consommable, convivialité, respect de son corps...

Le transport est un problème dans nos régions rurales : tout le monde n’a pas le permis de conduire, tout le monde n’a pas une ou deux voitures disponibles dans la maison, et le coût du carburant est prohibitif. C’est pourquoi le RAP   a mis en place deux systèmes : l’Autorap et le Transport solidaire  .

  • L’autorap organise le co-voiturage et va chercher les personnes à domicile quand elles ne peuvent venir aux activités (71 fois en 2011).
  • Le transport solidaire   est complémentaire du réseau Lila : il a concerné 156 transports soit 5384 km.
     
    « Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux bénévoles quels que soient leurs envies et leur domaine de compétence » dit le RAP   qui continue d’avancer par cette force qu’est le bénévolat mais aussi par le soutien des élus et des politiques locales.

Alors, si vous vous ennuyez, si vous avez envie de partager vos savoir-faire et vos découvertes … pensez au RAP   au Petit-Auverné – 02 40 55 59 32. Il est ouvert aussi aux messieurs, évidemment !


NOTES:

(1) du moins quand les « autorités »
tolèrent leur présence active !