Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Politique générale > François Hollande > Héritage : la croissance nulle

Héritage : la croissance nulle

Ecrit le 23 mai 2012

 L’héritage de Sarkozy : une croissance nulle

La croissance de l’économie française a été nulle au premier trimestre 2012, marqué par une consommation atone, un recul de l’investissement et une contribution négative du commerce extérieur. La Banque de France avait elle aussi évalué à zéro la croissance au 1er trimestre et prévoit une activité stable pour le second.

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a par ailleurs révisé en baisse le chiffre de la croissance au quatrième trimestre 2011, à 0,1 % au lieu de 0,2 % annoncé auparavant.

 Ralentissement des exportations

Sur les trois premiers mois de 2012, les dépenses de consommation des ménages ont été « peu dynamiques », progressant de 0,2 % après 0,1 % au trimestre précédent, note l’Insee. En conséquence, la demande intérieure n’a contribué que de 0,1 point de pourcentage à la croissance du produit intérieur brut (PIB) hors stocks, contre une contribution de 0,3 % fin 2011.

Du côté du commerce extérieur, les importations ont recommencé de croître, progressant de 0,7 % après une baisse de 1,4 % au quatrième trimestre tandis que les exportations ont ralenti, ne gagnant que 0,3 % après une hausse de 1,1 %..

L’emploi salarié dans les secteurs principalement marchands s’est stabilisé au premier trimestre avec 10 200 emplois créés, soit une hausse de 0,1 % par rapport au trimestre précédent, selon les données provisoires de l’Insee publiées le 15 mai. Après deux trimestres où l’économie a détruit des emplois (-22 600 au quatrième trimestre 2011, -31 500 au troisième trimestre), le nombre d’emplois créés dans les secteurs marchands non agricoles est également stable (0 %) sur un an.

La zone euro a enregistré une croissance nulle au premier trimestre 2012 après une baisse de son PIB de 0,3 % au trimestre précédent, selon une première estimation publiée le 15 mai par Eurostat.

L’Allemagne a enregistré une croissance de 0,5 % nettement plus soutenue que prévu au premier trimestre 2012, grâce à des exportations solides, signe que la première économie de la zone euro peut continuer de jouer le rôle de locomotive de la région. Les chiffres dépassent les prévisions des 41 économistes interrogés par Reuters, qui anticipaient en moyenne une croissance de 0,1 % sur le trimestre (et de 0,2 % au maximum). La première économie de la zone euro rebondit ainsi après la contraction de 0,2 % enregistrée au quatrième trimestre, dissipant les craintes d’une rechute en récession.

°°°
L’acceptabilité sociale de l’austérité ne cesse de s’éroder. D’abord parce que les gouvernements les plus réformistes se rendent bien compte que les perspectives de réduction des déficits publics à -3 % du PNB seront intenables, en France notamment. Et que sauf à engager d’ores et déjà des mesures punitives, Bruxelles sera obligé de concéder une marge de manœuvre supplémentaire à ces pays.

À cela s’ajoute le fait que chaque fois qu’on la consulte, l’opinion publique européenne réagit négativement.

« Encourager la croissance », lutter contre les déficits » : tels sont les engagements pris samedi 19 mai par le sommet du G8 qui regroupe les huit pays les plus industrialisés* ainsi que l’Union européenne.


Ecrit le 23 mai 2012

 N.Morano et V.Pécresse recyclées critiques de mode

 Avant son élection c’était Hollande le mou. Tout à coup, pour Copé, il devient d’une dureté implacable … il a peut être un coup de mou ?

 C Boutin furieuse que le 1er Conseil des ministres ait lieu le jeudi de l’Ascension : on ne l’a pas entendu protester quand le Lundi de Pentecôte férié a été supprimé par Raffarin ni quand Sarkozy a étendu le travail du dimanche

 Protestations de N Morano et V Pécresse parce que C Duflot s’est pointé en jean au conseil des ministres : elles n’ont vraiment que ça à foutre, critiquer les fringues des ministres ? Les Français ont d’autres sujets de préoccupation …

 E Besson a dit en 2009 : « Hollande a autant de chance de devenir président que moi d’entraîner une équipe de majorettes ». Prépare ton jogging …

 Sarkozy a fait toute sa campagne sur le thème « les Arabes, les Musulmans y’en a trop … y sont méchants … » pour finalement partir en vacances au Maroc ...

 Dans la famille Le Pen, la fille juge que Mélenchon est un parachuté sur ses terres à Hénin Beaumont : on n’a pas souvenir qu’elle soit installée depuis très longtemps là bas et elle n’y est allée que parce que le score du Fhaine était favorable …

 Après « La France Forte », le slogan de l’Ump pour les législatives c’est « Ensemble choisissons la France » : les autres candidats ne seraient pas la vraie France à leur avis ? Toujours leur foutue manie de vouloir diviser …

Des restructurations qui avaient été reportées après le scrutin afin de ne pas handicaper les chances du président sortant ne vont pas tarder à resurgir : nul doute que la droite va mettre ça au compte de la gauche …

 Conseil Constitutionnel : on se demande quel sera le comportement de Sarkozy dans cette assemblée chargée de veiller à la conformité des lois alors que plusieurs de celles proposées par le gouvernement Fillon, sous sa tutelle, avaient été retoquées par la dite assemblée et qu’il a parfois voulu contourner ses avis …
Signé : Philou


Ecrit le 23 mai 2012

 La semaine de Borgone

 Civitas (catholiques intégristes) a défilé contre François Hollande et en appelle à « Sainte Jeanne d’Arc ». Encore un trafic d’héroïne.

 Premiers pas : Cérémonie grêleuse,
présidence heureuse.

 52 musées des Pays de Loire ouverts gratuitement (Nuit Européenne).
A Châteaubriant, hélas, le musée continue le rôle de l’Arlésienne.