Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Politique générale > François Hollande > Mai 2012 : les premières mesures

Mai 2012 : les premières mesures

Ecrit le 23 mai 2012

 Jean Marc Ayrault Premier Ministre

Michelle Meunier, Sénatrice, qui fut adjointe au maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault, de 1989 à 2011 se réjouit de sa nomination comme Premier Ministre : « Élu de terrain et d’expérience, parlementaire chevronné et actif, respecté des socialistes, sa nomination est une bonne nouvelle pour notre pays. Il saura, j’en suis sûre, animer l’activité gouvernementale au service de la justice sociale, du redressement de notre pays et d’une croissance économique qui profite à toutes et à tous. Il saura, comme il l’a fait à Nantes, rassembler toutes les forces de gauche et les faire travailler ensemble au service de l’intérêt général et du bien commun ».

« Je souhaite à Jean-Marc et à son équipe toute la réussite et le courage qu’il leur faudra pour conduire une politique qui ramène notre Pays, et ses habitant-e-s, sur les chemins de la confiance, pour construire la France plus juste et plus humaine tant attendue des Françaises et des Français ».

De son côté, le Parti Communiste de Loire Atlantique déclare : « C’est JM Ayrault que revient désormais la lourde tache de tourner la page de 10 années de pouvoir de droite terribles pour les salariés et les familles populaires. Les salarié(e)s du port ou encore ceux des chantiers STX et des sous-traitants de la navale attendent des réponses concrètes sur ces dossiers structurants que Jean-Marc Ayrault connait bien. Les attentes sont considérables, il y a urgence, les puissances d’argent ne retiendront pas leurs coups. En Loire-Atlantique comme ailleurs, les communistes soutiendront toutes les mesures permettant le développement des solidarités, des droits sociaux et démocratiques et resteront déterminés et mobilisés chaque fois que ce ne sera pas le cas ».

 Déjà au travail

La mise en place du gouvernement a été rapide : investiture de Fr Hollande le 15 mai, liste des ministres le 16 mai, premier Conseil des Ministres le 17 mai.

On notera, du côté des ministres du gouvernement JM Ayrault, une attention portée :

  • - aux femmes (17 femmes sur 34)
  • - au social, avec dizaine de ministères directement en charge de dossiers sociaux
  • - à la diversité avec trois ministres issus des Outre-mer : Victorin Lurel, Christiane Taubira et George Pau-Langevin, trois ministres issus de l’immigration : Najat Vallaud-Belkacem, Yamina Benguigui, Kader Arif. Auxquels s’ajoute Fleur Pellerin, née à Séoul.
  • - à l’Egalité des territoires et au logement
  • - au dialogue social
  • - au redressement productif
  • - à la vie associative
  • - à la réussite éducative
  • - aux personnes âgées
  • et à la dépendance
  • - à l’économie sociale et solidaire
  • - aux personnes handicapées.
    Nous verrons ce que recouvrent ces notions mais, dans l’immédiat, l’emploi de ces mots nous touche.

 Les premières mesures (17 mai 2012)

Baisse du salaire des ministres et du Président. La rémunération mensuelle brute d’un ministre passe ainsi de 14.200 à 9.940 euros, celle du Président et du Premier ministre de 21.300 à 14.910 euros. La masse salariale de l’exécutif version Hollande est en baisse d’un quart (25 %) par rapport au dernier gouvernement de F.Fillon.

Allocation rentrée scolaire.
Elle devrait être augmentée de 25%. Décision au prochain conseil des ministres.

Retraites. La négociation d’une nouvelle réforme des retraites, remettant en cause celle de 2010, devrait être abordée à partir de l’été. Mais d’ici à la fin juin, un décret doit être pris pour ouvrir aux personnes ayant commencé à travailler à 18 ans et cotisé 41ans (puis 41,5 ans en fonction de l’évolution prévue), la possibilité de partir à la retraite à 60 ans à taux plein. La question en suspens est de savoir si les périodes de chômage, maternité, service militaire, maladie seront prises en compte dans le calcul des trimestres. La mesure concernera entre 130.000 et 150.000 personnes par an. Le prochain conseil des ministres abordera ce dossier.

Epargne défiscalisée.
François Hollande souhaite doubler le plafond du Livret A, qui passerait de 15.300 euros à 30.600 euros, permettant selon lui de collecter « 15 à 20 milliards d’euros » supplémentaires afin de financer le logement social. Il entend également doubler le plafond du Livret de développement durable. Il veut aussi garantir une rémunération (actuellement de 2,25%) supérieure à l’inflation et tenant compte de l’évolution de la croissance.

Mort de la TVA sociale. La TVA sociale qui devait s’appliquer à compter du 1er octobre 2012 doit être abrogée dès cet été, avant même d’avoir vu le jour.

Smic. François Hollande s’est engagé à accorder rapidement un coup de pouce au smic. Environ 2,5 millions de salariés sont rémunérés au Smic, qui s’élève à 1.393 euros bruts pour 35 heures.

Et n’oubliez pas les personnes handicapées

Le gouvernement et la prime de 400 000 euros à Air-France

Air France justifie la prime de 400 000 euros

... et pendant ce temps, Air France prévoit 2400 suppressions d epostes d’ici 2014