Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Culture, expositions, livres, loisirs, spectacles, sports > Expositions > David Delesalle au TDM

David Delesalle au TDM

Ecrit le 19 septembre 2012

Le tour est Joué

Le lieu de diffusion artistique en campagne, Le TDM, (Le Temps d’un Moment  ) démarre sa saison artistique par une exposition des gravures monumentales et installation de David Delesalle.

Cette exposition « Le tour est Joué », fait suite à la résidence de l’artiste au TDM cet été. Il nous dévoile les œuvres créées en immersion dans la commune de Joué sur Erdre.

Inspiré par le passé du bâtiment où il expose, [anciennes écuries appartenant jadis à une femme passionnée de courses hippiques et épouse du boucher de la commune], David Delesalle propose un travail fait sur mesure, utilisant le crochet du boucher, ou les poids d’une ancienne balance. Il met ces objets en scène, il joue. Regard ludique, dérision ... Pêche aux canards, boucher play mobile, cheval dodu et … le tour est joué ! Debout devant une plaque de bois, l’artiste fait émerger la matière : sous les coups de maillet et de gouges les copeaux de bois tombent, le motif apparaît... L’encrage est une caresse, les encres chantent...

David Delesalle revisite la gravure traditionnelle, enfonce les portes, il devient chercheur, inventeur !

En coloriste il maitrise la palette des couleurs avec brio et gourmandise. Il expérimente d’autres formats, normalement limités. L’artiste n’hésite pas à travailler sur des plaques de plus de deux mètres. La gravure devient alors un corps à corps tant pour l’artiste que pour le spectateur .

David Delesalle a assimilé et mémorisé la technicité, la méticulosité, la précision de cette technique ancestrale, il a su tirer parti de ses enseignements passés, les a intégrés et laisse immerger, exploser, une gravure nouvelle, sa gravure.

Graver, encrer et imprimer sont dans le travail de cet artiste une réelle performance physique. Sous des allures de grand calme, se cache un acharné de précision, une détermination et une force à vous couper le souffle.

La gestuelle est précise, le choix des couleurs assuré, David Delesalle est aussi peintre ça se sent.

Il se déplace devant sa plaque, bouge, occupe l’espace le rythme est soutenu, sa plaque est grande , la pression intense, l’encre ne doit pas sécher. Les heures passent...

Ensuite, c’est l’impression. Il pose la plaque gravée et encrée sur le sol puis dispose avec précision ses feuilles. Tout est ordonné, calculé, pensé.

Tel une chorégraphie de Pina Bausch, le rituel de l’impression commence. Debout sur sa plaque l’artiste réalise des mouvements de pieds rythmés, répétitifs, il glisse les pas.

Le temps s’arrête, chaque feuille est soulevée très lentement, l’impression apparaît.

Signé : Annick Sterkendries, Responsable artistique du TDM

Des vidéos :