Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Histoire autour de Châteaubriant > Sablière 2012 - Vous continuerez la vie

Sablière 2012 - Vous continuerez la vie

Ecrit le 19 septembre 2012

 Vous continuerez la vie

Le spectacle qui sera donné à La Sablière le 21 octobre 2012 à Châteaubriant, est écrit, cette fois, par Claudine Merceron qui sera assistée d’Elodie Retière et de Martine Ritz, et de nombreux comédiens amateurs du Théâtre Messidor. Il évoque … Ambroise Croizat, un des pères de la Sécurité Sociale, Ministre du Travail en 1945.

L’évocation s’attache aussi à « la flamme des femmes », à toutes celles, jeunes et moins jeunes, qui s’occupaient des gosses et de faire bouillir la marmite, avec les maris Résistants absents, tout en continuant la lutte. « La flamme ! Elle brûle depuis longtemps, d’avant le Front Populaire, devant les fours, les mines, les machines qui tuent et broient les hommes, les femmes, et même les enfants ». Souvenirs de 1936 : les Conventions Collectives, la semaine de 48 heures qui passe à 40 heures, et deux semaines de congés payés, un statut du fermage et du métayage, l’école obligatoire jusqu’à 14 ans, le développement de la lecture publique, la construction de musées... « En un mois a été réalisé ce que 30 législatures n’étaient jamais parvenues à accomplir ».

Mais en juillet 1936 le général Franco prend le pouvoir en Espagne, par un putsch. La guerre est en marche, Daladier, en France, prévoit l’internement des « indésirables étrangers », notamment les Républicains espagnols réfugiés. L’antisémitisme reprend du poil de la bête. Le monde a peur, la peur nourrit la haine. Daladier veut supprimer les acquis de 1936 et notamment la loi des 40 heures, « une loi de paresse et de trahison nationale » dit-il. Les libertés sombrent, le pain est noir, les années qui viennent aussi … Mais la Résistance s’organise, le programme du Conseil National de la Résistance instaurera une démocratie nouvelle dès la Libération.

Les jeunes de notre époque sauront-ils continuer la vie ?


Ecrit le 17 octobre 2012

 Claudine Merceron

Photo : Claudine Merceron (écriture et mise en scène), Christine Maerel (costumes et chant), Elodie Raitière. (chant)

C’est l’histoire d’une rencontre, d’une femme Claudine Merceron, avec un homme, Ambroise Croizat. C’est l’histoire d’un rêve, devenu réalité... C’est l’histoire d’une innovation sociale que tous apprécient alors que le nom de son auteur est oublié …. Ambroise Croizat est l’un des pères de la Sécurité Sociale, un petit métallo, un fils d’ouvrir devenu ministre en 1945. Son père était un rebelle, chassé de partout en tant que syndicaliste. Lui-même, entré en usine à l’âge de 13 ans, avait « la fibre sociale » : il savait à quel point la protection sociale était importante pour les travailleurs les plus modestes.

1936, les rêves les plus fous : la semaine de 40 heures, les congés annuels, payés par surcroît. Puis la guerre. Et le programme du CNR (Conseil National de la Résistance) et, en 1945, la Sécurité Sociale, la prévention et la réparation des accidents du travail, les prestations familiales, les fondements des régimes de retraite.

Claudine Merceron a su mettre tout cela en théâtre. Une partie Front Populaire, une partie Guerre, une partie d’évocation de Châteaubriant, et une partie d’évocation du programme du CNR. Sans oublier « la flamme des femmes » : hommage à celles qui s’occupaient des gosses, et de faire bouillir la marmite, tout en continuant la lutte contre l’Occupant. Claudine Merceron en parle avec conviction.

Soixante-dix comédiens du pays joueront cette pièce le 21 octobre à La Sablière. Ils s’y préparent avec cœur.

Le défilé commémoratif sera ouvert par des enfants, tous ceux qui voudront bien venir présenter « les rêves des enfants » avc des ballons et des pancartes et un message adressé à M. le Président de la République. Des rêves pour transformer le monde. Le défilé partira à 13 h du Théâtre de Verre  . Tous ceux qui le voudront pourront se joindre aux enfants.

L'exposition Sablière 2012

Encore une très belle évocation en perspective, avec scènes d’histoire et d’émotion. En parallèle voir la nouvelle exposition au Musée de la Sablière sur le thème : « Communiquer c’est Résister »