Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Santé > Hospitalisation à domicile

Hospitalisation à domicile

Ecrit le 5 décembre 2012

20 places

20 places soit 7300 jours par an : le service d’hospitalisation à domicile va ouvrir le 15 décembre prochain, sur le Pays de Châteaubriant   (33 communes), le canton de Pouancé (14 communes), le canton de Blain (5 communes), celui de Nort sur Erdre (6 communes) et les communes de Sucé, Grandschamps des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Le Temple de Bretagne. Soit 62 communes. Son but : éviter ou raccourcir une hospitalisation, en permettant au malade de se soigner dans son environnement habituel.

Dessin de Moon - 06 87 32 77 47 {JPEG}

Les valeurs de l’Hospitalisation à domicile (HAD) :

  • - prise en charge globale centrée sur le patient, et évolutive
  • - respect du patient, de son entourage, de ses choix de vie
  • - travail en équipe pluridisciplinaire coordonnée et travail en réseaux avec tous les intervenants sanitaires et sociaux.

L’HAD est un établissement de santé, privé, d’intérêt collectif (ESPIC) soumis à autorisation et travaillant avec une commission médicale d’établissement, un comité de lutte contre les maladies nosocomiales, une représentation des usagers et participant au Comité de lutte contre la Douleur du CHU de Nantes.

L’HAD est une prescription médicale, émanant du médecin traitant ou hospitalier, pour des malades atteints de pathologies graves, aiguës ou chroniques, souvent multiples, évolutives et/ou instables. Il s’agit de patients qui n’ont pas besoin de recourir de façon permanente à une équipe et à un appareillage hospitaliers – et qui demandent cependant une surveillance et des soins actifs, complexes, continus, coordonnés.

L’HAD peut intervenir à domicile, mais aussi en maison de retraite, ou dans les établissements médico-sociaux. Elle comporte un médecin coordonnateur, un cadre de santé, une assistante sociale, une secrétaire, deux infirmières coordinatrices, trois aide-soignantes, et peut faire appel aux professionnels choisis par le patient : infirmiers, kinés, podologues, etc.

L’antenne va ouvrir le 15 décembre 2012. Son bureau est situé au 1, allée de la Sablière à Nozay – Tél 02 40 16 04 70. Après prescription médicale, les demandes d’admission sont examinées quotidiennement et le délai de réponse est de 24 heures. Les réunions de synthèse hebdomadaires, ainsi que les réunions de concertation au chevet du malade, permettront de réajuster la prise en charge si nécessaire.

La permanence des soins sera assurée 24h sur 24, sept jours sur 7 grâce à l’astreinte téléphonique d’une infirmière coordinatrice qui aura accès au dossier du patient et qui pourra lancer l’intervention d’un infirmier libéral. Le Centre 15 aura le signalement quotidien de tous les patients HAD. Un pharmacien à temps partiel sera présent au siège de l’HAD.

S’il y a besoin de matériel pour les soins, la mise à disposition se fera soit par location, soit par partenariat avec le Centre Hospitalier de Nozay pour le matériel à usage unique. Les déchets infectieux seront collectés et incinérés par un prestataire.

L’hospitalisation à domicile est prise en charge à 80% par l’assurance maladie, comme toute hospitalisation sauf pour les personnes qui sont prises à 100% pour une affection de longue durée.

Le malade peut bénéficier de la dispense d’avance de frais, par exemple, pour :
les honoraires des médecins traitants et spécialisés consultés dans le cadre de votre HAD ;

  • les frais pharmaceutiques
  • les actes de laboratoires d’analyses biologiques liés à l’HAD ;
  • les honoraires des professionnels paramédicaux (infirmier, aide-soignante, kinésithérapeute, sage-femme, orthopho-niste...), si une convention est établie ;
  • le transport en ambulance, s’il a été commandé par l’HAD ;
  • le matériel médical ; et le mobilier spécifique (lit médicalisé, fauteuil de repos, etc.) ; le matériel et les accessoires à usage unique.

Pour autant, l’hospitalisation à domicile n’a pas vocation à se substituer aux actes et prestations délivrés par les professionnels de santé libéraux et doit être réservée aux prises en charge les plus lourdes, pour les malades les plus graves.

Contact : 02 40 16 04 70- Mme JAUD