Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Tourisme > Nous irons gîter aux Marches de Bretagne

Nous irons gîter aux Marches de Bretagne

Ecrit le 5 décembre 2012

Quittez Châteaubriant par la route de Juigné, traversez une partie de la belle forêt puis tournez à gauche vers l’Etang de la Blisière. Une pancarte vous indique « Les Marches de Bretagne » : au bout de la petite route, dans le vieux village de la Boissière, vous êtes attendus par Jacqueline Nicol.

Jacqueline Nicol Un petit pâté de vieilles maisons bien restaurées et, pour vous, un jardin privé, habité d’oiseaux : le gîte est là, confortable, dans son nid de pierres. Cuisine, séjour, trois chambres, quatre ou cinq lits, des couleurs chaudes, un aménagement discret et de bon goût. Vous êtes chez vous ! Des portes-fenêtres en quantité, la lumière qui tombe du toit, pas de vis-à-vis, sauf les oiseaux sur la pelouse. Un barbecue vous chante ? Ou une plongée dans la piscine couverte ? Ou une promenade à pied au cœur des arbres ancestraux ? Ou un repas convivial sur la terrasse ? Un coup d’oeil sur le puits du village au bord du chemin creux ?

La salle à manger Dans ce gîte, on peut loger à sept personnes, hiver comme été. Il est classé « Gîte de charme 3 épis » (il n’y en a que 600 en France).

Les murs épais garantissent une bonne climatisation, le chauffage électrique est modulable à souhait, et si vous goûtez le plaisir du feu, la cheminée tire bien et le bois est fourni.

Jacqueline Nicol habite là depuis 1987. « J’ai tout de suite eu un coup de cœur pour ce hameau ». De 2000 à 2011, J.Nicol a proposé quatre chambres d’hôtes avec petit déjeuner le matin et table d’hôte le soir. « Je n’ai pas à me plaindre, c’était tout le temps plein, mais, pour moi, cela faisait 15 heures de travail par jour et jamais de vacances. J’ai beaucoup aimé ce travail, mais cela ne peut avoir qu’un temps ! ».

Jacqueline Nicol a donc repensé les lieux, en faisant elle-même une partie des travaux, assistée d’hommes et femmes de l’art (et notamment une décoratrice). Le gîte est pour elle un moyen d’être un peu plus indépendante. « Je peux ainsi consacrer plus de temps à ceux qui le souhaitent, par exemple pour leur faire découvrir la région, ou tout simplement pour échanger. Je suis très attirée par l’humain’ »

La chambre « Nuit baroque »Le gîte accueille facilement les familles car, ici, c’est tout en sécurité et il reste des coins sauvages où les enfants peuvent dénicher toutes sortes d’insectes et autres petites bêtes ! Le jardin est très propre, avec ce qu’il faut d’herbes et de fleurs pour favoriser la bio-diversité et accueillir les abeilles. Le désherbage est fait à la main. Dans le village, on peut faire du vélo sans danger. Le gîte est très calme … sauf le chant des oiseaux (il y a des nichoirs partout), le gazouillis de la cascade et, parfois, le vent dans les grands arbres.

Chose rare de nos jours : le soir, au bord des allées, on aperçoit des vers luisants et des salamandres (des jaunes et noires, ou des vertes et noires), des lézards et un hérisson. Le soir, tandis que chante le grillon, on peut observer les étoiles ou dormir à la belle-étoile. Nul éclairage public ne vient polluer ! Là on prend conscience de la vie, on comprend qu’il faut protéger la vie et qu’il n’est nul besoin d’être milliardaire pour goûter aux joies simples de l’existence.

Si vous voulez visiter, il y a une inauguration le 21 décembre 14h30.

Les Marches de Bretagne
La Boissière - 44110 SOUDAN
Tél. 09 88 66 48 09 - site internet