Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Personnages > Bruno Leroy : un homme libre

Bruno Leroy : un homme libre

Ecrit le 19 décembre 2012

Un homme libre

Une page se tourne : Bruno Leroy quitte la direction du service communication de la ville de Châteaubriant, non sans émotion.

« Pendant 21 ans, j’ai toujours eu plaisir à venir travailler » dit-il « Vous allez me manquer ! ». Les élus et le personnel communal lui ont rendu hommage. Des retraités, partis avant lui, sont même revenus spécialement à la mairie.

L’intégrale de Georges Brassens et de Jacques Brel et quelques bonnes bouteilles, ont été ses cadeaux de départ et c’est en alexandrins que Bruno a fait son discours d’adieu, remerciant ceux qui lui ont fait confiance en l’embauchant il y a 21 ans, et ceux qui ont su, au changement de municipalité, reconnaître ses qualités professionnelles et humaines, aussi bien dans la gestion de ses collègues de travail que dans les outils de communication qu’il a gérés : la radio CLA9, l’agenda municipal, le bulletin municipal, le site internet et ses vidéos.

Authentique homme de gauche, mais libre de tout esprit de chapelle, libre dans sa pensée, libre dans ses paroles, Bruno Leroy sut concilier ses opinions avec les limites et les obligations de son emploi, s’attachant à trouver l’humain en toute chose. Amoureux de sa ville, fin connaisseur de son histoire, il savait exprimer le contexte historique et l’émotion lors des discours des cérémonies commémoratives.

On lui doit aussi « Une toute petite histoire de Châteaubriant en Bretagne et dans la grande histoire de France », chevauchée fantastique en bonne compagnie, avec les « grands » de chez nous, mais surtout avec les « gens de peu » pour qui l’auteur a tant de sympathie. [Ndlr : un livre à rééditer !]

Mais ne parlons pas au passé ! Bruno Leroy ne bat pas en retraite ! « Que vive la vie ! » dit-il ! Espérons le retrouver bientôt sur son terrain privilégié, celui d’une plume alerte, redoutable. Un livre de poèmes peut-être ? Du théâtre, pourquoi pas ? Et toujours de chaleureuses relations d’amitié.