Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Enseignement, formation > c. Collèges > Collège Schuman à Châteaubriant : presque neuf

Collège Schuman à Châteaubriant : presque neuf

Ecrit le 23 janvier 2008

 Quatre ans et demi de travaux

Puits de lum

 

 

Schumann5

 

 

Quatre ans et demi de travaux et pas moins de 7,47 millions d’euros ont été dépensés par le Conseil Général pour réhabiliter le collège Robert Schuman à Châteaubriant. Construit en 1973, il avait besoin d’une bonne mise aux normes, notamment pour l’accessibilité aux élèves handicapés. Cantine, salles de technologie, salles multimédias, salle de musique, salle de projection, locaux techniques et chaufferie, centre de documentation, bureaux administratifs et logement du concierge : rien n’a été oublié ! Maîtrise d’œuvre : cabinet Haumont Rattier.

Le 11 janvier 2008, une inauguration a clôturé cette période de travaux. Avec ces aménagements, les 429 élèves castelbriantais bénéficient d’un établissement presque neuf, éclairé en son centre par un puits de lumière qui fait toute la longueur du bâtiment.

Le Conseil Général a lancé fin 2006 un plan d’informatisation des collèges publics et privés de Loire-Atlantique : 28 millions d’euros d’ici 2010, soit un coût moyen de 92 000 € par collège. Dans ce cadre, le collège Robert Schuman a bénéficié de 16 micro-ordinateurs, 16 terminaux , 1 imprimante, 8 vidéo-projecteurs (dont 4 mobiles) et 16 postes PC

Le corps enseignant (36 personnes), n’a pas été oublié, la salle des professeurs a été également revue ainsi que les aménagements extérieurs.

 15 en 10 ans

Quinze collèges en 10 ans : tel est le programme de rénovation ou construction des collèges du Département. Parmi eux, le collège Ville aux Roses de Châteaubriant, construit en 1971 qui va continuer à fonctionner dans ses locaux actuels jusqu’en 2013 tandis que de nouveaux bâtiments se construiront à côté.

 

 « Ils » ont fait la tête

A la fin des discours qui ont parlé d’élèves détendus (M. Gauvrit), de travaux à la hauteur de la qualité des enseignements dispensés, au service du développement de l’ambition (M. Mareschal), d’aucuns se sont étonnés de voir MM. Michel et Alain Hunault ne point applaudir au discours du délégué de l’Inspecteur d’Académie.

En effet celui-ci a osé dire que 52 % des élèves du collège Schuman sont issus de catégories sociales défavorisées (contre moins de 40 % dans le département) avec des retards à l’entrée en Sixième et une probabilité de réussite en Première plus faible. Il a pourtant énoncé là une réalité sociale, liée notamment aux faibles rémunérations des salariés dans la région de Châteaubriant, et qui concerne aussi le Collège Ville aux Roses et le collège Nazareth. Mais sans doute aurait-il fallu le cacher.

Rassurons-nous cependant : cela n’empêche pas la réussite de nombreux enfants, mais cela exige une politique éducative résolue et la détermination des enseignants.

Portes ouvertes

Le Collège Robert SCHUMAN a
le plaisir de vous inviter à ses Portes Ouvertes le vendredi 25 janvier 2008 de 17h00 à 20h00.

 

Schumann4
MM. Queneca, Mayeur, Fauvin et Gauvrit

 

Ci-contre les anciens principaux : MM. Quenecan, Mayeur, Fauvin et,, à droite, le principal actuel M. Gauvrit.