Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Conseil de Développement (ex CBE) > Avis 2013 sur les Contrats de Territoire

Avis 2013 sur les Contrats de Territoire

Ecrit le 30 janvier 2013

 Les contrats de territoire

au Conseil de Développement

Les trois Com’Com’   du Castelbriantais (CCC  ), du secteur de Derval (CCSD  ) et de la Région de Nozay (CCRN  ), sont venus présenter leurs projets de Contrats de Territoire le 24 janvier 2013.

Parmi les questions et observations faites par les groupes de travail du Conseil de Développement, on note :

Une satisfaction : les projets sont davantage intercommunaux qu’autrefois (mais c’est peut-être dû à la présence de gros morceaux comme les piscines)

Une autre satisfaction : la réhabilitation du château de Saffré qui, comme le Manoir de la Renaudière, alliera la conservation du patrimoine et l’équipement local.

JPEG - 43.6 ko

 Des regrets :

  • - Absence d’un vrai projet de pays. Il est bien question d’équipements aquatiques, mais chaque Com’Com’   aura le sien ! Quel en sera le coût de fonctionnement ? Quelles seront les possibilités d’y accéder (transports) ;
  • - Rien non plus en ce qui concerne un projet touristique global. Quant aux chemins de randonnées, ils n’envisagent guère les randos équestres, même à Châteaubriant qui se dit patrie du cheval.
  • - De même en ce qui concerne le développement économique, il est prévu d’aménager terrains et/ou bâtiments, mais il n’y a rien sur la promotion économique du territoire, sur la mise en réseau des entreprises. Il n’y a aucun investissement prévu en matière d’aménagement numérique, rien non plus sur un ou des « ateliers numériques collaboratifs ».
  • - L’opportunité de l’arrivée du Tram-train n’est pas prise en compte, ni sur les services, ni sur le tourisme  , ni sur le développement économique, ni sur le développement culturel.
  • - En matière d’habitat, rien sur le logement des jeunes, quasiment rien sur le logement de personnes âgées ou sur l’habitat adapté (pour publics spécifiques).
  • - Les problèmes de mobilité n’ont pas été pris en compte, ils sont pourtant importants dans les domaines de l’insertion et de la santé. Et pour que la ville-centre ne soit pas toujours la plus favorisée.
  • - Faible place donnée à la petite enfance.
  • - Faible place donnée aux personnes âgées et à la démographie médicale (alors que, dans notre région, les médecins vieillissent et ne sont pas remplacés)
  • - En revanche, beaucoup trop de place est donnée aux études (onéreuses !) sur ceci ou cela.
Télécharger le document : Contrats d’objectifs , format pdf de 231.5 kilo octets