Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Chronique en gallo : Y a-t-y que des trichous ?

Chronique en gallo : Y a-t-y que des trichous ?

Ecrit le 3 avril 2013

 Bataille navale ou bricolage ?

Mon Président a kauwzeu et ça déclencheu des avalanches de commentaires ; ça se partageu enteur deux grandes images employeu par mon Haut Land : ceux qui développeu la bataille navale (je regroupe deux thèmes pour choc simplifieu) dans une tempête qui dureu trop longtemps ou ceux qui détailleu la boîte à outils du granwd Bricolou ; ça me parleu ben à maïye, paysan qu’aveut été dans la marine ; le paizan qu’éteu obligeu de bricoleu et le gas de la Royale d’affronteu le gros temps.

Mais comme d’habitude, ceux qu’éteu de l’auwte bord dizeu qu’y aveu pas asseu de batiauws ou qu’y zéteu mal armeux et les bricolous qu’y aveut pas les bons outils. La Barjot prétendeu que la bataille pour l’emploi éteut pas la bon-ne : la guerre civile éteut enteur les partizans du mariage gay et les opposeux ; la mère Boutin accuseu les zescadrons de la mort de Valls de valseu conteur les bon-nes familles et leurs peutits.

L’auwt Françoué qui laveu et embrasseu les pieux des jein-nes prison-nieux demandeu à ses cureux d’êtes pu gays pour prêcheu la résurrection. Pour meuneu la bataille contre la morositeu, y a pas beuzoin des bombes atomiques que la Corée du Nord prépareu conteur les bases zaméricaines du Pacifique. On n’éteu pas sorti des batailles navales et des bricolages. Mais joyeuses Pâques quand meinme !

« A Pâques, le temps qu ’il fera
Toute l’année s’en rappellera »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 10 avril 2013

 Y a-t-y que des trichous ?

On attendait des poissons d’avril, un soulaïye printannieu, une Françouémania et c’est une Cahuzamania et hein-ne Caïmanmania qui éclateu, hein-ne déflagration pire qu’un tremblement de tére ou hein-ne nouvelle guére mondiale. Les meudias laveu leur linge sale dans la lessiveuse de Médiapart ; les politiques s’envaïyeu des boules puantes dans l’enceinte sacreu de la Sembleu Nationale ; chacun soupçonneu chacun d’êtes dans des paradis fichesco : c’éteut l’enfer ! Tous mentous ! Tous volous ! Pour avoir la joie d’avoueu ses peucheux et les honneurs de la présse.

La dreute qu’aveut pousseu des hauwts cris quand mon Haut Land aveut deuclareu qu’il combatteut la Finance crieut encore pu fort quand elle découvreut que ses copains èteu des bons financieux : y zéteut jameuille contenwts !

On oublieu la crise et le mariage gay, la Curie et la banque du Vatican, les bombes atomiques de la Curée du Nord, le Maroc et son roi, le printemps arabe qui se geuleu les bourgeons comme nos pécheux et nos prunieux. Nos saisons tricheut comme nous !

« Il n’est point d’avril si beau
Qui n’ait de neige à son chapeau ! »

« L’argent qui veuneut du diable vite s’en va pour le ferreu » diseut les gallo-beurtons.

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 17 avril 2013

 Mains propres dans la confiture

Quand un keuniauw éteu pris la main dans le sac ou dans le pot de confiture, y reuceuveut un coup de silette1 de son pére ou de son pépére mais y saveut pas que ça s’appeleu un choc de moralisation de la vie publique ou hein-ne opération Mains Propres. Asteure, on ne kauwzeu que de ça...ou de l’arriveu de la Dame de Fer, la mére Tâte cher au paradis des mineurs trépasseux par Sa Grâce. On dit qu’elle a sauwveu les paradis fiches Co and Cie et prépareu avec son copain Régane, le libéral, la crise financière d’anneu. Les gens sont meuchanwts et n’aimeut pas les fon-mes trop (f)rigides comme not’ Barjot qui prépareut un Mai 68 de la dreute.

Ce s’ra « permis d’interdire »... les gays, les pauvres, les socialisses, la deumocratie, les zimpôts ; sous les paveux, le bel argent et les yotes à Tapie avec nos sous de l’arbitrage.

Mon Obama qu’arriveut à rein, v’la qu’il deuveuneut un modèle qui moralizeut les ban-ques, qui accueilleu les millions d’immigreux, réguleu les zarmes à feu et feuzeut les zyeux doux à la crouéssance introuvable.

En avril, tout ouéziauw fait son nid
Excepteu la caille et la peurdrix

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 24 avril 2013

 Bostonnades et Bastonnages

A Bosse Tonton, aux zamériques, le sang a couleu mais on saveut que c’éteu des terrorrisses, peut-être de l’extréme-dreute patriotique, peut-être des sales Afistes infiltreux ; mais cheu nous, on a dreut à des bastonnages et des gueulades conteur le mariage pour tous ; les gens d’armes n’arriveut pu à protégeu les Minisses et les gensses qui vouleut kauwzeu tranquillement.

J’éteu à Nanwtes, avec 10.000 auwts, aux folles journeux d’un journal et on a éteu cerneu par des jein-nes criards, des gamins et gamines de nos bon-nes zécoles catholiques et de nos bon-nes familles qui en vouleut aux gays qu’ils seront peut-être deumain. Dans not’parlement, y reusteut queques jours et queques nuits pour se bastonneu en public avanwt le vote définitif : des gamins eux aussi !

Hein-ne bon-ne nouvelle quand meinme : la famille enleuveu au Cacameuroun ont été libéreux : bravo aux négocioux ... mais il en resteu encore .

A couteu de cheu nous, les Ritals continueu à chercheu un gouvernement avec les populisses qui fouteu le bordel dans la Botte avanwt de l’étendre à toute l’Europe.

A la Saint-Georges,
Le blé a l’épi dans la gorge

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


NOTES:

(1) silette = petite gaule très flexible (du breton silenne= anguille)