Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Enseignement, formation > b. Ecoles primaires > Parents d’élèves

Parents d’élèves

12 février 2003

  Parents FCPE  

L’Assemblée générale de la FCPE   (fédération des Conseils de Parents d’Elèves) de Châteaubriant a eu lieu le 31 janvier 2003 pour faire le point de la situation dans les établissements publics :

Lycées

L’un des gros points noirs est le Lycée Professionnel de Châteaubriant, « nous n’y sommes pas représentés, de plus l’avenir est incertain : des bacs pros sont menacés. On nous répondra, que les jeunes pourront faire leur formation ailleurs ! Qu’en est-il réellement ? Les familles de Châteaubriant ayant de faibles ressources n’auront plus la possibilité de payer une formation à leurs jeunes au delà des CAP BEP. C’est très grave pour la région et l’idée que nous avons du service public »

« Le lycée Guy Môquet n’est pas beaucoup mieux loti : fermeture d’une classe de seconde et peut-être de première. Cela va se traduire par des classes plus chargées et des difficultés accrues pour les élèves »

Collèges

« Au niveau des collèqes : bonne nouvelle pour Schuman, après une trop longue attente, les appels d’offres sont lancés, la rénovation va pouvoir commencer en septembre. »

Le primaire :

« Comme dans tous les établissements, la suppression des aides éducateurs et surveillants va poser un tas de problèmes.

Les BCD (bibliothèques-centres de documentation) ainsi que l’informatique n’auront plus d’encadrant : il serait plus judicieux d’avoir du personnel d’encadrement dans les établissements pour la formation des futurs citoyens, que des policiers dans les rues !

Les discours politiques sur les nouvelles technologies sont une chose, dans la réalité il en va tout autrement, nous avons du matériel, mais il ne sera plus utilisé !

Nous manquons également au niveau des écoles d’une réelle prise en compte des besoins matériels par la municipalité.

D’autre part, nous avons quelques interrogations : fermetures des Classes d’Adaptation sur tout le département. Ouverture d’une classe à Béré maternelle. Ouverture d’une Classe d’adaptation à Béré élémentaire.
Voilà nous avons fait le tour, il faut que nous nous battions pour que le service public vive, car il est le garant de la laïcité, de l’égalité et de la gratuité »

Président : Gilles Barracand
Secrétaire : Nathalie le Bonzec
Trésorière : Marie Humeau


Assemblée générale du 25 janvier 2005


Ecrit le 15 février 2006 :

 FCPE   en AG
Fédération des Conseils de Parents d’élèves

Lors de son assemblée générale du 31 janvier 2006, la FCPE   a évoqué le succès de sa conférence surl’agressivité à l’école.

Pour l’enseignement secondaire, la FCPE   a estimé que « le développement de Châteaubriant en terme de population est primordial, la baisse des effectifs met en danger les établissements (filières, options) »

Enfin sur la vie des écoles primaires la FCPE   a relevé « l’attaque sans précédent de la municipalité de Châteaubriant à l’encontre de l’école publique laïque »

« Celle-ci s’est manifestée par la volonté de fermer l’école des Terrasses à Châteaubriant en faisant fi du périmètre scolaire. A propos, y a-t-il encore un périmètre scolaire à Châteaubriant ? A terme si on laisse faire, le centre ville n’offrira qu’une école privée confessionnelle

Nous défendons le service public qui est le seul garant de la cohésion sociale et à même d’offrir à tous la culture et le savoir pour construire les adultes citoyens de demain. Faisons sa promotion, ne laissons pas la place à ces établissements privés qui jusque dans nos Lycées font du matraquage et leurrent nos jeunes ! !

Par ailleurs la Municipalité a décidé de mettre du personnel public et des locaux publics au service d’intérêts privés : le personnel et les locaux de la cantine de l’école des Terrasses ont été mis au service de l’école Pigier ???!!! Dans le même temps nous manquons de personnel d’entretien dans nos écoles. ».

Que vive l’école publique laïque et gratuite, a conclu le président Gilles Barracand.


Ecrit le 14 février 2007 :

 Périmètre scolaire

La coordination des parents adhérents à la FCPE   (fédération des conseils de parents d’élèves), s’est réunie le 30 janvier pour faire le point sur la situation scolaire. L’année 2006 fut riche en mobilisations : « non au CPE et à la précarisation de nos vies », soutien aux sans-papiers dont les enfants sont scolarisés à Châteaubriant, « pour que cesse l’exclusion ».

DSCF5455

La FCPE   est intervenue auprès du maire pour que soit respecté le périmètre scolaire et pour que toutes les familles puissent avoir accès à une école publique et laïque au plus près de leur domicile. Pour dire aussi ses souhaits en matière d’aménagement de la commune : « plan de circulation, logements sociaux en nombre, répartis sur tout le territoire communal pour éviter les ghettos, équipements culturels et de loisirs, moyens de transports et de communication ».

La FCPE   redit son attachement à l’école publique, avec l’accueil des petits dès 2 ans, un personnel en plus grand nombre et mieux formé pour l’inter-classe du midi, une restauration digne de ce nom. Pour les lycées et collèges la FCPE   demande des filières et choix plus développés et un ramassage scolaire optimisé, en accord avec les déclarations du Conseil Général, « pour que nos jeunes ruraux ne soient pas trop pénalisés en ne passant pas plus de 30 min dans les transports ».

Contact : Gilles Barracand - 02 40 81 24 71