Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCRN - Com Com de Nozay > CCRN - 2013-2014 > Visite en zones

Communauté de Communes de la Région de Nozay

Visite en zones

Ecrit le 8 mai 2013

 Ateliers à vendre ou louer

Lundi 28 avril, la CCRN   (Com’Com’   de la Région de Nozay) a organisé, pour une trentaine de personnes, une visite de ses entreprises. Au départ, l’atelier naguère occupé par West Modulaire (qui a fermé en décembre 2012). A l’arrivée, l’atelier naguère occupé par Prothéa (qui a fermé aussi en décembre 2012) : eh oui, la CCRN   connaît, comme partout, des disparitions d’entreprises.

Le premier atelier, à louer ou à vendre, fait 2000 m2 de surface couverte sur un terrain de 14 000 m2, il est équipé d’un pont roulant sur toute la surface du bâtiment. Le second atelier 2500 m2, est aussi à louer ou à vendre ou bien servira d’atelier-relais. S’adresser à Sylvère Brost au 02.40.79.51.51.

 Voyages Pineau

Les voyages Pineau se trouvent sur la zone de l’Oseraye à Puceul depuis 2008, après avoir quitté Conquereuil. Agence de voyages, transports scolaires sur quatre départements, transports sportifs, lignes régulières, grand tourisme  . Une soixantaine de salariés (48 équivalents temps-plein). Entreprise en développement malgré la crise !

 Dispositif Région

Les petits projets font les grands succès, dit-on ! La Région des Pays de Loire a mis en place un nouveau dispositif pour l’année 2013, prioritairement ciblé pour les projets des territoires ruraux. Cette aide permet de financer des investissements matériels ou immatériels (ex : brevet, logiciel, site Internet, stands, panneaux...). À condition que ces projets soient portés par, au moins, deux entreprises ou par un groupement d’intérêt économique.

Le montant de l’aide est égal à 50% du coût du projet, (avec un plafond de 25 000 €) L’aide peut être versée sous la forme de subvention, ou pour les projets supérieurs à 50 000 € par un prêt à taux réduit. Pour constituer un dossier : 02 40 79 51 51 ou sylvere.brost@cc-nozay.fr

 BEMA : bois énergie

BEMA : Bois Energie Maine-Atlantique, c’est la plateforme bois de la région de Nozay. Un objectif a été fixé pour la France : 23 % de son énergie doit être renouvelable, dont la moitié en bois. La plateforme de Nozay est destinée à valoriser le bois qui ne peut être utilisé en sciage. Ce peut être la tête des arbres, ou l’écorce des grumes, ou la sciure ou les copeaux ou même les taillis. On sait qu’en forêt, les taillis doivent être périodiquement taillés à ras pour permettre à la forêt de se régénérer et de capter le CO2 (dioxyde de carbone). La sciure est agglomérée en granulés. Le bois est broyé (3 ou 4 jours par mois à Nozay) et réduit en plaquettes, avec stockage sous un hangar. La fermentation de l’écorce produit de la chaleur pour sécher les plaquettes, celles-ci sont ensuite tamisées pour éliminer les poussières voire les morceaux trop gros.

Et le tout est utilisé en fonction des chaudières des clients, surtout les grosses chaudières (comme à Châteaubriant) ou les chaudières plus réduites (hôpital de Nozay) ou en dépannage chez les particuliers. Le bois n’est intéressant que s’il y a un écart de prix de 20 % avec le gaz, ce qui est le cas.

Quel avenir ? Le bois est de plus en plus demandé. La production de bois-énergie fait concurrence aux producteurs de charbon de bois et aux « panneautiers » (ceux qui fabriquent des panneaux de bois aggloméré). « Nous cherchons de nouveaux produits » dit le responsable de Nozay. Et c’est un fait qu’il est possible de produire de l’énergie avec de la paille de blé, des vieilles souches, des résidus de broyage des déchets verts et même de l’herbe, tout ce que, autrefois, on enfouissait dans des trous et que l’on faisait brûler de temps en temps. La plateforme bois-énergie de Nozay a de l’avenir.

 Zones artisanales

Le groupe est allé ensuite visiter la zone artisanale du Châtelet de Nozay (il reste deux lots à 18 €/m2), et celle d’Abbaretz (La Croix-Blanche) où l’entreprise Duquait s’est « délocalisée » (il reste 9 lots à 15 €/m2), puis celle de La Lande de Saffré où se trouve déjà l’entreprise Biolait et le Salon Funéraire de l’Isac (il reste 3 lots à 15€/m2). Enfin la visite s’est terminée par l’entreprise « De la Terre à l’Assiette » pour les uns, et par l’entreprise « David » pour les autres.