Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances du 08 mai 2013

Mée-disances du 08 mai 2013

Ecrit le 8 mai 2013

 Pesticides

LeMonde.fr du 29/04 : Après un vote, lundi 29 avril en Comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale, quinze Etats de l’Union se sont prononcés favorablement à la proposition de Bruxelles d’interdire l’imidaclopride, la clothianidine et le thiaméthoxame sur quatre grandes cultures (maïs, colza, tournesol, coton). Ces molécules, appartenant à la famille dite des néonicotinoïdes, sont les insecticides les plus utilisés au monde en agriculture et sont, depuis plus d’une dizaine d’années, suspectés d’être un élément déterminant de l’effondrement des populations d’abeilles et de pollinisateurs sauvages (bourdons, abeilles sauvages, papillons, etc.). La France et l’Allemagne ont voté pour la suspension, tandis que l’Italie a voté contre. Le Royaume-Uni a été le plus activement engagé contre la suspension des trois molécules.

La majorité qualifiée nécessaire n’ayant pas été atteinte, la décision finale incombera désormais à la Commission.

 Traders indignés.

Alternatives Economique du 26/04 : Près des deux tiers des banquiers londoniens sont mécontents de leurs rémunérations perçues en 2012, selon le cabinet Selby Jennings. C’est vrai qu’ils ne sont que 25 % à avoir gagné plus de 100 000 livres (117 550 euros), les autres ayant dû se contenter d’un fixe supérieur à seulement 50 000 livres. Et encore ce montant ne comprend pas les bonus, qui peuvent doubler, voire multiplier par neuf ces émoluments.
Mais avant la crise, ils étaient deux fois plus nombreux...

 Une idée de Gini

Alternatives Economique du 26/04 : Le coefficient de Gini est l’indicateur le plus utilisé pour mesurer les inégalités, notamment celles de revenu disponible après impôt dans une société : quand il y a égalité parfaite (chacun dispose du même revenu), il vaut 0, quand il y a inégalité totale (une seule personne perçoit tous les revenus, les autres n’ont rien), il est de 1. Plus son niveau est élevé, plus la société est inégalitaire.

Avec un indice à 0,299, en 2010, la France se trouve désormais parmi les pays les plus inégalitaires de l’Union Européenne à 15, en neuvième position. Derrière elle, on ne compte que l’Italie (0,319), le Royaume-Uni (0,33), l’Irlande (0,332), la Grèce (0,335), l’Espagne (0,34) et le Portugal (0,342). Les bons élèves de la classe sont la Suède (0,244), la Finlande et les Pays-Bas (0,258), l’Autriche, la Belgique (0,263), le Luxembourg (0,272). Le Danemark, qui, en 2005, était le meilleur élève de tous (0,237), a vu ses inégalités de revenu progresser encore davantage que la France (0,278), mais, partant de plus loin, il demeure malgré tout dans les pays relativement égalitaires. L’Allemagne, avec 0,29, ne fait guère mieux que la France, et, comme nous, elle a vu son score d’inégalités augmenter sensiblement de 2005 à 2010.

Revenons à la France. Entre 2005 et 2010, le niveau de vie moyen du dixième le moins bien loti des ménages, a progressé de 0,6 %. Celui du dixième le plus favorisé de 6,5 %. Entre 2005 et 2010, le pouvoir d’achat du niveau de vie total des ménages (mesuré en euros 2010) a progressé de 89 milliards d’euros. Sur cette masse en progression, le dixième le plus favorisé a raflé 40 % et le dixième le moins favorisé 1,7 %. Ben voyons !

 Sectes

Le Télégramme du 26/04 : Le rapport de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), remis au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, montre que les personnes âgées sont de plus en plus la cible de petits groupes sectaires, tout aussi insidieux que les grandes organisations internationales, et qui s’attaquent, en priorité, aux personnes vulnérables, fragilisées par l’âge, l’isolement, le deuil, la maladie, la perte des repères, l’altération des capacités physiques et intellectuelles. Les personnes âgées ne sont pas tant des cibles à recruter que des sources potentielles de revenus et de capitaux, des proies faciles qui font grimper en flèche le nombre d’« abus de faiblesse ».

« Par le biais de démarchages à domicile, de propositions, de discussion, d’aide à rompre la solitude, de distribution ou vente de documents pseudo-religieux, ces mouvements, font un « forcing » pour pénétrer chez les personnes âgées, s’insinuer dans leur intimité », relève pour sa part Catherine Picard, co-auteur de la loi de 2001 sur la prévention et la répression des mouvements sectaires. S’en suivent des tentatives de captations financières, des dons soutirés ou des legs de sommes plus ou moins importantes. Ces risques d’abus ou de maltraitance se multiplient aussi dans les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux, relève le rapport de la Miviludes.

 Coupures

LesEchos du 26/04 : « Inefficace, injuste, coûteux. » Alain Bazot, président de l’UFC-Que Choisir, a eu la dent dure en présentant son étude sur la qualité de la distribution d’électricité en France. Le temps moyen annuel des coupures d’électricité a été de 73 minutes en 2011. Avec de fortes disparités régionales : dans certains départements, comme la Dordogne ou le Morbihan, le temps cumulé des coupures a été supérieur à trois heures. La loire-Atlantique a connu, elle, des coupures de 90 min à 119 min dans l’année.

L’association de consommateurs explique ces lacunes par un niveau d’investissement ERDF divisé par deux entre 1992 et 2004. Les 826 millions d’euros investis en 2012 sont encore très en deçà des besoins, évalués, à 2 milliards par an jusqu’en 2020, poursuit l’association.

 SMS fous

De Plurielles.fr du 11/04 : 2500 : c’est le nombre de SMS envoyés en moyenne par mois par un adolescent. Soit près de 83 SMS par jour a révélé une étude de l’Arcep, l’autorité de régulation des télécommunications. C’est à se demander si le téléphone portable n’est pas le nouveau doudou des ados.

De Jolpress.com : Le « sleep texting » (écrire en dormant) est un trouble du sommeil provoqué par la sur-connexion quotidienne des jeunes. Un adolescent profondément endormi peut, suite à la notification de nouveau message signalée par son téléphone portable, répondre à son correspondant comme il le ferait s’il était éveillé. A une différence près : c’est l’inconscient qui parle. Une situation qui peut mener à des réponses pour le moins cocasses ou gênantes, quand il ne s’agit pas d’un charabia incompréhensible. Seul remède à ces troubles modernes : exclure toute technologie de sa chambre à coucher, et surtout ne pas dormir avec son mobile sous son oreiller. Reste encore à persuader les adolescents…

 Pipi assis

De metrofrance.com du 29/04 : La Suède est très à cheval sur l’égalité des droits hommes/femmes… au point de mettre les hommes sur le pot. Une idée très sérieuse qui émane de Viggo Hansen, un député soucieux de restaurer la paix dans les ménages puisque l’obligation mettrait une fois pour toutes un terme aux disputes sur la lunette laissée relevée.

Les arguments évoqués sont principalement d’ordre hygiénique : uriner debout est beaucoup trop sale. Outre les ménages, forcer les hommes à faire pipi assis permettrait également de garder les toilettes publiques beaucoup plus propres. Histoire de mettre toutes les chances de son côté, le député va même jusqu’à évoquer un problème sanitaire majeur. La position choisie par les messieurs pour soulager leur vessie aurait un impact sur leur libido. Cette loi permettrait ainsi, selon lui, de booster leur vie sexuelle tout en limitant les risques de développer un cancer de la prostate. Reste à savoir comment contrôler que la position est bien respectée ….