Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Législatives > La lettre et le site internet du Député Yves Daniel

La lettre et le site internet du Député Yves Daniel

Ecrit le 8 mai 2013

Au bout de 7 mois de mandat, le député Yves Daniel a souhaité présenter ses outils de communication : une lettre périodique et un site internet.

 La lettre du député

La première lettre a été distribuée dans toutes les boîtes de la circonscription électorale (soit 72 communes), sauf celles qui portent l’autocollant « stop pub ». Les citoyens qui ne l’auraient pas reçue peuvent la demander à la [permanence :
permanence-depute@yves-daniel.org] ou au 09 67 06 38 17

Cette première lettre détaille son emploi du temps à l’assemblée nationale et dans la (vaste) circonscription (72 communes) : « J’ai participé, dit-il, à 21 cérémonies de vœux, 12 cérémonies de la Ste Barbe, j’ai traité 312 dossiers individuels » A noter que le député n’a pas participé à la cérémonie commémorative de la Déportation à Châteaubriant, le 28 avril : il n’était pas invité !

A l’Assemblée Nationale, Yves Daniel participe à la commission des affaires culturelles et de l’éducation et à la commission des affaires européennes où il suit plus particulièrement la politique agricole commune. Il est membre aussi d’une dizaine de groupes de travail. (se reporter pour cela à sa lettre).

 yves-daniel.org

Le site internet d’Yves Daniel a été conçu par une société de Redon. Il est sobre : une image statique en haut, et six têtes de chapitres : accueil, votre député, à l’assemblée nationale, en circonscription, contact, liens utiles. La navigation est facile pour toute personne pouvant manier une souris.

 Dotation parlementaire

Intéressant : la répartition de la dotation parlementaire de 2013 : les 155 000 € ont été distribués à sept mairies (Marsac sur Don, Jans, Treffieux, Abbaretz, Bouvron, St Géréon, Oudon) pour 150 000 euros et à quatre associations : Resto du cœur, greffés du cœur, fanfare de St Vincent des Landes et Collectif Graines d’automne (5000 € en tout). Les critères de choix :

  • - Actions d’éducation populaire et citoyenneté (enjeux éducatifs et d’adéquation formation/ travail)
  • - Projets qui favorisent la création et le renforcement du lien social intergénérationnel et projets liés à la perte d’autonomie.
    Prochaine attribution : octobre 2013

 Les liens

Le site internet propose un certain nombre de liens intéressants vers les questions posées au gouvernement, les interventions d’Yves Daniel à l’Assemblée Nationale et dans les commission auxquelles il appartient.

On y trouve aussi le périmètre de la circonscription et la liste des permanences hebdomadaires

 L’équipe

L’équipe d’Yves Daniel se compose de sa suppléante,

  • - Paule Raitière, qui prend une part très active à son travail, s’intéressant plus particulièrement aux questions d’emploi, insertion, précarité et tenant des permanences en parallèle de celles du député
    et de trois assistantes :
  • - Dominique Castelin : accueil physique et téléphonique, gestion de l’agenda et des déplacements, revue de presse, gestion administrative de la permanence de Nozay
  • - Alexandra Lopez-Robin assure les permanences, le suivi des dossiers suite aux demandes des particuliers, des associations, des institutionnels et coordonne l’action du député sur le territoire
  • - Sarah Pineau, à Paris, prépare et suit le travail législatif du député à l’Assemblée nationale, préparation du travail en commission, veille juridique, suivi de l’actualité législative…

Photo : Dominique – Alexandra – Sarah
Yves – Paule

 Un député rassuré

Pour Yves Daniel, le contexte actuel, marqué par une chute de la popularité de Fr.Hollande, n’est pas une surprise. « Nous sortons de dix années de mise à mal de la France, de ses services, de la situation économique. Redresser dans la justice, cela prend du temps, surtout dans le contexte de la crise internationale » dit-il

Et il ajoute : « nous sommes à une période d’évolution de la société. Le modèle qui s’est construit depuis la dernière guerre est à un tournant. Nos concitoyens sont en attente de questions sociales (emploi, pouvoir d’achat, retraites, accès aux services et à la santé). J’ai voté les lois allant dans ce sens : banque publique d’investissement, pacte de croissance, emplois d’avenir, contrôle des banques, fiscalisation des revenus des capitaux, etc. Elles vont produire leurs effets ! Pour autant, il ne fallait pas négliger les questions sociétales, comme le mariage-pour-tous »

« Quand j’entends le Président, le Premier Ministre et les Ministres, je suis rassuré. Nous allons dans le bon sens. Mais il faut que les citoyens soient patients. Changer de cap actuellement ne serait pas productif »

« Il faut arrêter de penser que la Droite s’intéresse à l’économie, la Gauche au social et les Verts à l’environnement ! » dit-il en expliquant qu’il ne faut pas saucissonner : « Le Parti Socialiste, comme les autres partis de Gauche, fait de l’économie, du social, de l’écologie »

 Quelques dossiers

Sur l’Europe  : « les 27 ne s’en sortiront que si l’on refuse le repli sur soi et si on construit une Europe politique, sociale, économique ».

Sur les ABRF  : le PDG a soumis son projet au tribunal d’Orléans le 29 avril. Nous avons tous cherché un repreneur, des marchés à court terme, je suis confiant, mais prudent. Il nous faut continuer sur le travail sur la construction d’une filière « frêt ferroviaire »

Sur l’aéroport Notre Dame des Landes : « je suis toujours favorable car il va dans le sens du développement du Pays de Châteaubriant  . Il y a eu débat, un marché est signé, on n’est plus au stade du projet mais de la réalisation, en tenant compte des points soulevés par la Commission du dialogue »

Sur le projet Charier à Nozay : « je ne suis ni pour ni contre, laissons le travail se faire pour répondre aux questions d’environnement et de développement du territoire. Je suis pour la confrontation des arguments (mais pas pour l’affrontement des personnes). Si le député doit intervenir, je jouerai mon rôle ».

 Progressiste ?

Yves Daniel estime être un député « progressiste ». Il se refuse à être lié par les idées de ceux qui l’ont élu, ou par ses idées personnelles : « je ferai mes choix en fonction de l’intérêt général »

Par ses permanences, par les nombreuses rencontres   qu’il a avec les élus (qui le sollicitent beaucoup), il s’efforce de rester proche du terrain et n’oublie pas les solidarités rurales, l’équilibre des territoires et les notions de « bouclier rural ».

B.Poiraud

Pas accessible

Pour une personne mal voyante, ou handicapée des mains, seule la page d’accueil du site internet d’Yves DANIEL est accessible à la navigation au clavier. Le formulaire de contact ne peut être rempli, la lettre du député ne peut être lue par le lecteur d’écran. Il n’y a ni moteur de recherche ni plan du site. Bref, en tant qu’accessibilité, c’est une note de 3/20. En outre, ne parlons pas des erreurs techniques (css, html et autres) ! (ndlr : en disant cela, La Mée va encore se faire mal voir !)

Choix de presse

Le site internet publie un certain nombre d’articles de presse : Ouest-France, l’Eclaireur. Mais La Mée, point ! Car ce journal se permet d’être un tantinet critique ! La Mée ne lâchera pas, pour autant, son droit à s’exprimer.

Voir : Des sites accessibles ; Un ordinateur et des paupières


Ecrit le 9 juillet 2014

 La lettre du Député, juin 2014

La lettre du député Yves Daniel, vient de paraître. Dans cette deuxième lettre, le député s’exprime sur le thème de la santé.

La lettre du député est normalement distribuée dans tous les foyers de la 6e circonscription. Si vous ne l’avez pas reçue et que vous souhaitez un exemplaire en version papier ou numérique, contactez la permanence, par téléphone 09 67 06 38 17 ou courriel : permanence-depute@yves-daniel.org

La lettre est également visible sur le site internet