Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Transports, routes, SNCF > Notre-Dame-des-Landes > Notre-Dame des Landes : une chaine humaine

Notre-Dame des Landes : une chaine humaine

Ecrit le 15 mai 2013

Aéroport : une chaîne de 40 000 personnes

Les journalistes des grands organes de presse ont utilisé des hélicoptères, ils ont pu constater la réussite de la chaîne humaine du 11 mai 2013 à Notre Dame des Landes, sur 25 km.

Un lecteur nous écrit :
« L’aéroport, c’est
une chance pour
toute la région, du travail assuré pour des centaines d’ouvriers, des entreprises jusque dans le Castelbriantais. et cette structure sera nécessaire. il faut donner du travail » .

D’irlande, un autre lecteur commente : « j’ai vu sur F2 la chaîne humaine qui entourait le site contesté à Notre-Dame des Landes. Quel rassemblement impressionnant des opposants à l’aéroport ! Tout de même la situation traîne et rien, parait-il, ne détourne l’obstination de l’Etat. C’est bien le moment propice, je crois, de passer à la force majeure. Je vous avance une stratégie incontournable - vous envoyer un commando de notre légion étrangère pour kidnapper Jean-Marc Ayrault, le grand défenseur du projet. Pas question d’une rançon ! Une seule demande pour sa relâche - l’abandon du projet ! Réfléchissez-y ! ».

Plus sérieusement, les Alternatifs communiquent : « Avec une participation massive de 40 000 personnes à la chaîne humaine pour enterrer le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes, le rapport de force est renforcé pour dire au gouvernement et à AGO-Vinci : arrêtez les frais. Les conclusions des rapports de la « commission du dialogue », du « collège d’experts scientifiques » et de la « mission d’expertise de l’impact sur l’agriculture », étrillent les espoirs des promoteurs du projet. Ceux-ci croyaient pouvoir continuer à tromper les citoyens mais ils doivent désormais répondre à toutes les questions posées. Les « grands élus présidents des collectivités territoriales » impliqués dans le projet croyaient que la légitimité des délibérations imposées à leur majorité fidèle serait reconnue. Cette légitimité tant recherchée ne vaut que par la sincérité des débats. Cette sincérité a été trompée par les bases faussées des dossiers. Il est donc temps maintenant de remettre à plat le projet et d’annuler la Déclaration d’utilité publique. »

chaine humaine à Notre Dame des Landes

« La situation politique ne montre pas beaucoup de réponses positives du gouvernement aux espoirs des femmes et des hommes en des changements, maintenant. L’image déplorable des « affaires » et les renoncements aux promesses invitent le pouvoir à se ressaisir : une attitude responsable sur ce dossier de Notre Dame des Landes donnerait un signe d’humilité et de lucidité. Les socialistes au pouvoir le veulent-ils ? Pour les Alternatifs, le calme retrouvé depuis l’opération César ne doit pas déboucher sur une nouvelle offensive des promoteurs du transfert de l’aéroport de Nantes nous présentant un projet, version allégée, une fois passées les échéances électorales de 2014, municipales et Européennes. Le projet doit être abandonné, maintenant ! Notre Dame des Landes, plus que jamais culture de résistance ! »