Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Enfance, jeunesse > Mission locale (jeunes) > Mission locale, bilan 2012

Mission locale, bilan 2012

Ecrit le 29 mai 2013

 Jeunes 16-25 ans

La Mission Locale Nord Atlantique (MLNA) a tenu son assemblée générale annuelle le 23 mai 2013, ouvrant la soirée par une table ronde sur l’accompagnement dans l’emploi.

Une jeune, Anne Delorme, a apporté son témoignage : « j’ai un baccalauréat STG (sciences et technologies de la gestion) option pâtisserie, mais, faute d’objectif précis, j’avais du mal à trouver un travail. La Mission Locale m’a appris à mieux cibler le travail que je souhaitais faire. Grâce à une simulation d’entretien d’embauche, j’ai appris à me présenter, à mieux exprimer ce que je voulais dire ».

Sylvie – Anne - Naig Photo : Sylvie – Anne - Naig

Sylvie Loeve, directrice d’un centre de loisirs et d’un accueil périscolaire, a besoin d’embaucher des jeunes. « Je reçois des CV bien adaptés. Je gagne un temps fou et systématiquement je fais passer un entretien d’embauche car c’est formateur pour un jeune »

Naig Baudry, chargée d’emploi à la Mission Locale : « Nous travaillons les techniques de recherche d’emploi avec les jeunes, nous accompagnons les jeunes pour qu’ils trouvent eux-mêmes les offres et ensuite nous faisons un suivi dans l’emploi pour savoir si le jeune est satisfait de son emploi, si l’employeur est satisfait du jeune, s’il y a une formation à prévoir ».

Sylvie Loeve : « Nous essayons vraiment d’aider les jeunes, nous les envoyons faire des stages dans d’autres structures, par exemple des crèches. C’est bien que la Mission locale nous rappelle que ces jeunes sont encore en devenir et qu’il ne faut pas attendre d’eux les mêmes prestations que d’un professionnel ».

Naig Baudry : « ces rencontres   avec le jeune et l’employeur sont importantes, pour lever les malentendus possibles, les difficultés de communication ». Par « exemple, un jeune peut ne pas oser demander ce qu’il doit faire … et l’employeur peut penser qu’il y a de sa part un manque de motivation, alors que ce n’est que de la timidité ou du manque de confiance en soi ».

 4 % de plus

Elisabeth Cruaud (Présidente) et Jean-Louis Dornier (directeur) ont ensuite présenté le bilan de 2012.

2245 jeunes reçus en 2012 (2159 l’année précédente), soit 4 % de plus. La fréquentation des services de la MLNA est tributaire de l’évolution du chômage des jeunes.

Il y a une majorité de femmes (53 %) mais le nombre d’hommes progresse : ceci est révélateur des difficultés d’accès à l’emploi rencontrés par les hommes en cette période de crise. 60 % des jeunes accueillis ont un niveau égal ou inférieur au CAP-BEP mais on constate une progression importante des niveaux bac (14%).

Le Pays de Châteaubriant   représente 53% des jeunes accueillis en 2012 alors qu’il ne regroupe que 46% de la classe d’âge des 15-24 ans.

La MLNA propose différents dispositifs d’accompagnement en fonction de la situation des jeunes (inscription à Pôle Emploi, sorties du système scolaire, bénéficiaire du RSA  , …) 36% des jeunes accueillis ont été concernés par ces dispositifs en 2012 (comme en 2011).

959 jeunes ont trouvé un emploi en 2012 (901 en 2011) grâce au dynamisme des conseillers-emploi. En 2013, il devrait y en avoir davantage car la MLNA est très mobilisée sur les emplois d’avenir.

 Orientations 2013

Comité d’usagers : Le projet de comité d’usagers entre dans une phase opérationnelle avec le recrutement d’une personne en service civique chargée d’animer des groupes de jeunes qui pourront monter des projets en autonomie et donner leur avis sur l’offre de service de la MLNA construite à leur intention.

Emplois d’avenir : La MLNA dispose désormais de deux postes dédiés pour développer la relation avec les entreprises de son territoire. En 2013, ces professionnels sont fortement mobilisés sur la prospection des employeurs au profit du développement des emplois d’avenir.

Développement local  : La MLNA souhaite mieux communiquer auprès des élus et des partenaires sur les besoins des jeunes et engager des actions nouvelles.

Elle propose en particulier :

  • Des ateliers logement
  • Des ateliers bien-être
  • Des ateliers équilibre alimentaire
  • La possibilité de passer le Brevet de Sécurité Routière (BSR)
  • La possibilité de passer le niveau 1 de Prévention et Secours civique (formation aux premiers secours)
  • Un appui à l’apprentissage du code de la route

La Mission Locale, par ailleurs, pilote un groupe de travail sur le développement de la formation par alternance, et s’intéresse particulièrement aux jeunes ayant quitté le système scolaire sans solutions.

MLNA – 02 40 79 33 49 - Site