Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCC - Com Com de Châteaubriant > CCC - 2012-2013-2014 > Grand prix de la ville et magie du verbe

Grand prix de la ville et magie du verbe

Ecrit le 19 juin 2013

La magie du verbe : Un grand prix national

Tout faraud, Alain Hunault,
content d’annoncer que la Com’Com’   de Châteaubriant a été distinguée au Concours National des Villes de plus de 20 000 habitants, et des communautés urbaines. Le coup de génie a été de présenter une intercommunalité à ce concours. Un prix a été créé à cet effet et la Com’Com’   du Castelbriantais l’a remporté en proposant « 19 fiches présentant les actions en cours ou achevées et traduisant la volonté des élus locaux de faire de Châteaubriant et de la Communauté de Communes un ensemble dynamique, accueillant, verdoyant, propre, écologique, équipé, développé, structuré, à dimension
humaine : un ensemble idéal ». Wouaf !

Ont été présentés : la « Maison de l’Innovation, de l’Habitat et du développement durable », plateforme de services gratuits (...) ce lieu est animé par des techniciens urbanistes, architectes, juristes (ndlr : seulement les jours des permanences !). C’est aussi un site où les particuliers peuvent tester des véhicules électriques, comprendre leur utilisation (ndlr : ah bon ? On n’en savait rien !). Ce sont aussi des actions pédagogiques entreprises sur le terrain, pour tous les publics, afin de les sensibiliser à la gestion des ressources, comme l’eau (ndlr : une ou deux fois peut-être). C’est un accompagnement dans la promotion des producteurs locaux au travers d’un partenariat d’approvisionnement « circuit court » de sa restauration collective (Ndlr : la fiche annonce 4 260 repas quotidiens approvisionnés en circuits courts … mais pas tous les jours !), ou encore la mise en place d’un marché des producteurs locaux (ndlr : tu parles : 7 producteurs seulement). »

« C’est encore la création d’un programme de diagnostic énergétique spécifique aux agriculteurs (…) et une chaufferie biomasse » (Ndlr : qui ne procure pas aux locataires HLM les baisses de charges promises).

On peut douter de la qualité du choix de ces grands prix nationaux qui se basent sur des dossiers, sur des paroles ronflantes. On rappellera que les fameuses permanences dont il est question ci-dessus sont centralisées sur Châteaubriant. (tant pis pour les 18 autres communes). On rappellera que la Com’Com’   du Castelbriantais est très en retard sur le contrôle de l’assainissement non collectif, sur la mise en place de la redevance incitative en matière de déchets ménagers. On rappellera qu’elle se refuse toujours à un traitement de ses déchets sur place. On rappellera que la ville de Châteaubriant ne fait pas d’efforts pour favoriser le co-voiturage (qui irait, lui, dans le sens des économies d’énergie).

On notera aussi que la Com’Com’   du Castelbriantais n’a pas eu de prix dans la catégorie Démocratie participative, ni dans la catégorie Coopération entre les territoires et n’est pas citée non plus dans les Les Pôles d’Excellence Territoriale.

L’ensemble du palmarès peut être consulté ici