Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCRN - Com Com de Nozay > CCRN - 2013-2014 > CCRN, industrie, tourisme, agriculture

Communauté de Communes de la Région de Nozay

CCRN, industrie, tourisme, agriculture

Ecrit le 26 juin 2013

Dans une période morose, où tout un chacun se replie sur lui-même en se demandant quelle catastrophe va arriver demain, il est encore des élus qui réfléchissent et préparent l’avenir. C’est le cas de la Com’Com’   de Nozay (CCRN  , Communauté de Communes de la Région de Nozay) qui a réuni ses chefs d’entreprise le 14 juin dans la très belle salle de la Jahotière à Abbaretz.

 Demain, l’industrie

Le territoire de Nozay, c’est 330 habitants supplémentaires chaque année entre 1999 et 2009.

C’est 1500 emplois sur place et 4200 personnes qui quittent le territoire tous les jours pour aller travailler à l’extérieur (dont 2000 vers Nantes) : cela donne une idée des flux de véhicules sur les routes et des dépenses occasionnées pour les ménages !

Les quelque 400 entreprises de la CCRN   (et une centaine de professions libérales) ont été enquếtées pour savoir celles qui pensaient investir dans l’avenir.

19 projets immobiliers ont été recensés ! Bureau, stockage, agrandissement ; dont trois projets de plus de 5000 m2. Les entreprises intéressées veulent rester sur le territoire de la CCRN  , voire sur leur commune, en préférant s’installer sur une zone d’activité, avec mutualisant des services : sécurisation, restaurant, gestion des déchets, parking commun.

Les critères de choix : le prix du terrain, la visibilité, la desserte routière, la possibilité de développement futur. Etrangement la desserte numérique n’arrive pas en tête des critères de choix.

Les réponses d’autres entreprises de la CCRN   ont signalé des besoins de mise aux normes, achats de matériel, embauche de salariés, formation. La collectivité est sollicitée pour l’organisation de forums et journées-infos, visite d’entreprises et portes ouvertes, voire aide à la constitution d’un club d’entrepreneurs, tout ce qui peut favoriser le développement de l’emploi sur le territoire de la CCRN  .

 Aujourd’hui, le tourisme  

Le point a été » fait ensuite sur le tourisme   dans la CCRN   : les offres en matière d’hébergement et restauration.

13 gîtes, 4 chambres d’hôte, un hôtel, 13 restaurants, 2 restaurants gastronomiques, et 3 structures différentes (une aire de camping car, une aire naturelle de camping et un foyer-jeunes). Question posée : faut-il développer une offre de restauration sur la zone d’activités de l’Oseraye ?

Le restaurant « Le Coup de fourchette » à Vay (02 40 87 14 49) a présenté ses atouts : un menu ouvrier dans la semaine, un menu traditionnel le week-end, avec appel aux produits locaux, et bien sûr un bar. L’établissement peut accueillir 34 personnes et notamment des repas de famille. Les investissements ont été aidés par la commune et par le Conseil Général dans sa politique de soutien au dernier commerce. (voir article de La Mée du 13 février 2013)

La Jahotière La Jahotière (02 40 07 71 23) est le seul hôtel de la CCRN  . Il est situé sur la route reliant La Meilleraye à Abbaretz, à 25 minutes de Châteaubriant, en limite de la forêt. Une allée d’entrée majestueuse, et les anciens bâtiments de forge créés par Jouffroy d’Abbans, magnifiquement restaurés : les travaux ont duré deux ans, à raison de 20 à 60 ouvriers en permanence. Des salles immenses, un parc à perte de vue, avec pelouse soignée et très vieux arbres, une terrasse dallée de schiste : il y aussi aussi bien des chambres d’hôtel que des dortoirs plus destinés à loger les membres d’une famille en fête.

Le Jouffroy d'AbbansUn restaurant de caractère, 50 couverts, vient d’ouvrir à la Jahotière. Avec salles intérieures ou terrasse ombragée. Les tables de restaurant ont été faites par la propriétaire, avec des éléments tirés des vieux parquets (style Versailles ou Panneau d’Aremberg ou Marquetterie), et une structure métallique rappelant l’histoire industrielle du lieu. Restaurant ouvert tous les jours sauf le dimanche soir.

La CCRN   propose des sorties nature, des visites guidées, des sentiers d’interprétation, des activités sportives avec des attractions atypique : ski nautique et montgolfière.

 Agriculture

Dans la perspective du SCOT   (!!! ???), hypothétique schéma de cohérence territoriale, la CCRN   a élaboré un diagnostic agricole de son territoire. « Ici l’agriculture est confrontée à la péri-urbanité, la CCRN   étant dans la zone urbaine de Nantes » a dit le technicien de la Chambre d’Agriculture. Il y avait 339 exploitations en 2006, il en reste 214 en 2012 et pourtant 73 % du territoire est à vocation agricole, centré essentiellement sur l’élevage, lait (plus de 5 millions de litres de lait par an) et bovins et la production fourragère. On observe cependant un développement du maraîchage. L’agriculture bio concerne 13 % de la surface agricole (3,8 % en France).

Souvenir d'un passé agricole En 2012, un tiers des exploitants ont 50-60 ans, il va donc falloir prévoir les départs en retraite : installation de jeunes, restructurations foncières (actuellement les exploitations ont des parcelles dispersées sur plusieurs communes). A noter qu’il y a déjà des installations de jeunes agriculteurs (dont 80 % en lait et 10 % en viande bovine).

Les enjeux agricoles de la CCRN   :

  • protéger les espaces agricoles, prévoir une urbanisation économe de l’espace.
  • prendre en compte les contraintes (par exemple sur la zone de captage des eaux de Saffré, qui couvre 2000 hectares) sans oublier les autres usages du sol : reboisement, zone de chasse, cheval-loisirs, projets d’exploitation minière.
  • réussir le renouvellement des générations et maintenir l’emploi – prévoir la transmission des bâtiments d’exploitation (ndlr : un problème se pose avec les agriculteurs qui, quittant leur ferme, la transforment en locatif ce qui va poser, à terme, un conflit entre les locataires et le futur exploitant des terres).
  • développer les énergies renouvelables (bois, éolien)