Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Régional > Tram-train : mise en tension et tarifs

Tram-train : mise en tension et tarifs

Ecrit le 10 juillet 2013

La ligne SNCF Nantes-Châteaubriant a été mise sous tension le 24 juin 2013. Attention, dans nos campagnes c’est du 25 000 volts. Trois risques nouveaux doivent être appréhendés en amont avec sérieux, d’autant que les premiers essais dynamiques du tram-train démarrent dès cet été 2013.

  • - les risques électriques : un arc électrique peut se former et entraîner l’électrocution si l’on s’approche à moins de 3 mètres.
  • - Les passages à niveau : ralentir et s’arrêter impérativement lorsque la sonnerie retentit, les feux clignotent et que les barrières se baissent : ne repartir qu’une fois les barrières relevées.
  • - les traversées en gare : Attention : des tram-trains pourront passer en gare sans s’arrêter, c’est pourquoi il est nécessaire de s’arrêter et de bien vérifier que la voie est dégagée avant de s’engager.

 Des tarifs attractifs

La Région des Pays de la Loire entend poursuivre le développement d’un service de transports de qualité et assurer le meilleur service aux usagers. Avec ses partenaires, elle fait donc le choix d’une tarification qui rende plus facile l’accès aux transports publics au plus grand nombre d’habitants, selon Gilles Bontemps, vice-président de la Région.

Les principes de la grille tarifaire seront affinés progressivement, les tarifs définitifs ainsi que les modalités de vente seront communiqués au début de l’année 2014.

Cette tarification reposera sur ces principes :

  • - une tarification ferroviaire régionale à bord du tram-train, avec un billet entre Nantes Agglomération et Châteaubriant plafonné à 9,90€ pour son lancement.
  • - des réductions sur les réseaux TAN (transports nantais) et Lila
  • - des tarifs intermodaux

Quatre types de tarifs intermodaux seront proposés :

  • - un plein tarif occasionnel
  • - un tarif réduit occasionnel
  • - un abonnement plus de 26 ans, un abonnement moins de 26 ans
  • - des réductions supplémentaire
  • ►sur le réseau Tan (tramway, bus…), Nantes Métropole proposera 20% de réduction,
  • ►sur le réseau Lila, le Conseil général proposera la gratuité à bord des navettes départementales de rabattement vers le tram-train,
  • ►sur le réseau tram-train, la Région proposera un nouvel abonnement multimodal pour les jeunes, à tarif fortement réduit.

 Les abonnements

Il va falloir nous habituer à différentes formules qu’il s’agisse d’abonnements pour le travail (Pratik et Pratik +) ou pour d’autres raisons, tarifs réguliers, tarifs occasionnels et tarifs solidaires.

 Les déplacements pour le travail

  • - Pratik : abonnement de travail offrant jusqu’à 75 % de réduction pour vos trajets en Pays de la Loire et à destination des régions limitrophes (Bretagne, Basse-Normandie, Centre, Poitou-Charentes).
  • - Pratik + : l’abonnement de travail unique pour le train et les réseaux de transport urbain
  • - Pratik et Pratik +, c’est aussi - 50 % sur toutes les lignes, tous les jours. Les week-ends et jours fériés, les accompagnateurs (1 à 3) bénéficient également de la réduction.
  • - NOUVEAU depuis septembre 2012 : avec l’aide à la mobilité de la Région, les trajets domicile-travail sont plafonnés à 1 € (soit 45 € par mois), une fois déduite la prime transport versée par l’employeur.
  • - AEEA : l’Abonnement pour les Elèves (- 21 ans), Etudiants (- 29 ans), Apprentis (- 23 ans).

 Les autres déplacements

Les tarifs réguliers Tiva et Fifti :

  • - Carte Tiva : carte annuelle de 25 € pour lycéens et jeunes de 15 à 25 ans
  • - Carte Fifti : carte annuelle de 65 € pour les 26 ans et + permettant de voyager à moitié prix dans toute la région. Les week ends et jours fériés, les accompagnateurs (1 à 3) bénéficient également de la réduction (Pour les 26-30 ans, grâce au Pack 15-30, la carte est à 20 €).

Les tarifs occasionnels Tribu etc

  • - Forfait TRIBU : un billet de transport (pour des déplacements de 1 à 5 personnes) sur le réseau régional et pour autant de parcours souhaités durant 2 jours consécutifs de mi-avril à fin septembre et lors des vacances scolaires de la Toussaint et de Noël (prix : 45 €).
  • - Billet aller-retour à 10 € : pour les principaux événements culturels ou sportifs 2012

Tarif solidaire :
Carte ACTI : carte annuelle gratuite à destination des chômeurs inscrits à Pôle Emploi (catégories 1 à 4), dont les revenus ne dépassent pas 80 % du SMIC, permettant de bénéficier de 75 % de réduction sur tous leurs déplacements en région Pays de la Loire à bord des trains (hors TGV) et autocars régionaux. Carte également valable pour les trajets vers la région Bretagne.

A domicile :

NOUVEAU : les billets Tiva, Fifti, Forfait Tribu et Pratik pourront être trouvés sur www.ter-sncf.com/paysdelaloire, à imprimer à domicile !


Ecrit le 10 juillet 2013

 Bretagne grande vitesse

La Région Bretagne et les autres collectivités bretonnes cofinançant le projet Bretagne Grande Vitesse se sont engagées avec un double objectif : mettre Rennes à 1h30 de Paris, mettre Brest et Quimper à 1h30 de Rennes. C’est sur cette base qu’elles ont accepté de contribuer à hauteur de 1,1 milliard d’euros à la première phase de « Bretagne Grande Vitesse », à savoir la LGV Le Mans–Rennes, la modernisation des gares TGV et une première série de travaux de modernisation . A l’issue de ces travaux en 2017, le premier objectif du projet « Bretagne Grande Vitesse » sera atteint. En revanche, le second objectif ne le sera pas.

Face à l’absence de méthode du gouvernement Sarkozy-Fillon dans la construction du Schéma National des Infrastructures de Transports, qui avait ouvert la porte à de multiples projets pour un coût estimé à 245 milliards € sans garantir le financement de la part Etat (évaluée à 90 milliards €), le gouvernement de Jean-Marc Ayrault semble vouloir renvoyer aux calendes grecques (au-delà de 2030) la contribution de l’Etat à l’achèvement de la modernisation des axes ferroviaires Rennes-Brest / Rennes-Quimper. Cette perspective est inacceptable pour l’UDB . Un tel choix de la part de l’Etat reviendrait à nier le caractère périphérique et péninsulaire de la Bretagne.

Mais si la solidarité de la France devait faire défaut, l’UDB considère que les collectivités bretonnes et la Région en premier lieu n’auraient pas d’autre choix que de redéployer et de concentrer leurs moyens dédiés au transport ferroviaire sur le réseau, les gares et le matériel roulant intra-Bretagne. (communiqué)


Ecrit le 11 septembre 2013

 1,02 € le voyage

à la foire de Béré en 2013

A la Foire de Béré, le 6 septembre 2013, une bonne nouvelle a été annoncée par Gilles Bontemps : le tarif « travail » du Tram-train sera de 45 euros par mois, pour 22 voyages aller-retour – ce qui met le voyage à 1,02 €. Les voyages occasionnels seront à 9,90 € (aller ou retour) soit moins chers que ce qu’était le car avant 2006 et il y aura plein de possibilités de réduction. On devrait en savoir davantage lors de la troisième série de réunions publiques (26 novembre à Châteaubriant).