Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Municipal Châteaubriant > Conseil Municipal 15 mars 2008- 15 mars 2014 > CM 2013 > Conseil municipal 3 juillet 2013

Conseil municipal 3 juillet 2013

Ecrit le 10 juillet 2013

Conseil municipal ce 3 juillet 2013 à Châteaubriant.

 Vente du haras de Gatines

Pour commencer et hors ordre du jour, une délibération de dernière minute : la vente de la propriété de Gatines, pour 630 000 euros à Monsieur Khalid Khalifa Juma Al Nabooda Alsuwaidi, citoyen de Dubaï (Emirats Arabes Unis). Quelle chance pour la municipalité actuelle ! Que va-t-elle faire de cette somme ? Une école de centre-ville ? Une maison des associations ? Une maison de jeunes ? Une plateforme de services pour les personnes âgées ? Allez, on prend un pari … ce sera encore du sport !

En effet un groupe de travail est créé pour étudier la faisabilité d’un chantier important : une piste d’athlétisme avec un terrain synthétique pour les clubs de football. L’étude devra dire si ces deux investissements sont compatibles et à quel endroit il faut faire cela. Un programmiste est recherché.

PNG - 279.2 ko
Haras, article Ouest-France

 Cher dojo

Le plan d’urbanisme de la ville est modifié dans le secteur du futur dojo avec programmation de plantations pour respecter la structure bocagère. Les constructions à faire devront s’enterrer pour partie, ce que permet la pente du terrain, pour limiter les impacts visuels. Toitures en partie végétalisées.

L’opposition s’est exprimée sur le futur dojo, disant qu’il coûterait « les yeux de la tête » [Ndlr : 2,6 Millions d’euros TTC, pour l’instant] et qu’il est « encombrant » : il monopolise une part importante des dotations du Conseil Général et du Conseil Régional. Et, de plus, cet équipement n’aurait pas un intérêt « de pays » puisqu’il serait réservé aux seuls membres du judo-club.

Le garage Lateste et la salle Omnisports Photo : Le garage Lateste, situé à côté de la Salle Omnisports, deviendra parking paysager

Un parking, près de la salle Omnisports  : le garage Lateste, 2278 m2 de terrain, va être acheté par la ville, pour faire un parking à côté du Centre Municipal des Sports. L’opposition a trouvé que c’est cher : 164 000 € sans compter 60 000 € de frais de dépollution.

 Chère télé-relève

Le fermier, Veolia, a expliqué qu’il a 5438 clients en 2012 (au lieu de 5401 en 2011) mais que le volume consommé est en baisse de 5,1 %. Les fuites sont encore importantes : 4,06 m3/jour et par km. Compte tenu des 120 km de réseau, cela fait : 177 800 m3 gaspillés sur les 768 000 m3 distribués.

Il y a un problème avec les poteaux d’incendie : ils sont souvent utilisés de façon non-autorisée, répondant à une demande d’industriels ayant besoin de gros volumes. Veolia va donc fournir 4 bornes (7500 € HT   chacune) fonctionnant avec carte pré-payée, l’eau étant facturée 0,415 euros/ m3

Pour les particuliers, Veolia peut installer une tête émettrice sur leur compteur, permettant de connaître les consommations d’eau, deux fois par jour. C’est un moyen d’éviter l’erreur humaine dans les relevés (et d’embaucher moins de personnel !!). C’est en outre l’opportunité d’être alerté d’une fuite au-delà du compteur, limite au-delà de laquelle un usager en est entièrement responsable avec des sommes quelquefois affolantes à régler. Et ça coûte combien ce joujou ? 95 € HT  /an pour la pose de la tête et 24 € HT   par an pour les relevés. Bigre, c’est cher !

Et puis Veolia va faire des factures plus claires, plus lisibles, et les fera payer 0,30 € aux clients.

 Développement social fourre-tout

La ville doit faire, chaque année, le bilan des actions de développement social urbain qui lui donnent droit à une dotation de 258 532 € (en 2012). Dans son rapport, elle a tout mis : la permanence de la Ligue contre le Cancer, l’opération ravalement des façades, l’achat de matériel sportif, l’organisation d’une galette des rois pour une soirée DJ sur la patinoire, la chasse aux œufs pour les enfants … mais rien, et pour cause, sur une maison des associations (qui participerait vraiment à la cohésion sociale).

Conseil Communautaire : le nombre de délégués pour Châteaubriant va passer de 8 à 10. Mais il n’est toujours pas question d’attribuer un siège à l’opposition !

 Questions diverses

Le spectacle de Noël, (qui coûtera 12 660 € TTC) les 20-21-22 décembre 2013 sera à 2 € pour les moins de 16 ans et 4 € pour les autres.

Lotissement de la Baguais : la voirie et les espaces communs sont classés dans le domaine public. Les rues ont désormais un nom : rue des Jonquilles, rue des Marguerites et rue des Coquelicots. Quelle originalité !

La ville achète un petit triangle de 15 m2 dans la rue du 8 mai 1945 pour élargir un trottoir exigu.

Pour le gymnase de la Ville aux Roses (salle marron), il en coûtera 155 046 € HT   avec les entreprises Aunette (charpente métallique, étanchéité sur bac acier) et Alexen (électricité). Si la tranche conditionnelle est réalisée, cela fera 99 400 € de plus (bardage, serrurerie).

Deux entrepôts situés au Val Fleury sont mis à disposition des Transports Malgogne pour 6000 €/mois.

Le feu d’artifice du 14 juillet coûtera 12 000 € TTC.

Des travaux d’éclairage public rue de Metz à Châteaubriant (3 points lumineux) coûteront 6770 € TTC, le reste étant pris en charge par le Sydela (syndicat d’électrification).

La maintenance de quelque 60 exutoires de fumée en divers sites de la ville, coûtera 1660 € TTC.

Pour la fête de la musique 2013, sept groupes ont été retenus pour un montant de 16 411 € TTC.

 Question de choix

12 000 € pour un feu d’artifice. 16 411 € pour une fête de la musique. Tout cela pour moins d’une journée ! Pourquoi pas ? Mais quand on vous dit qu’il aurait fallu 10 000 € à partager entre les 33 communes du Pays de Châteaubriant  , pour sauver l’ADT   (association pour le développement du Tourisme  ) et assurer le travail toute une année, on voit que c’était possible ! Ce ne fut pas fait : c’est donc bien un choix politique (et pas financier !). Il faut le dire !