Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances du 2 octobre 2013

Mée-disances du 2 octobre 2013

Ecrit le 2 octobre 2013

 Des Roms électoraux

Le NouvelObs du 25/09 - PARIS (Reuters) - La polémique sur les problèmes d’insertion des Roms en France, avec notamment les récents propos de Manuel Valls, est instrumentalisée à des fins électorales, déplore Viviane Reding, commissaire européenne à la Justice. Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a prétendu en effet que les Roms avaient vocation à retourner en Roumanie ou en Bulgarie, jugeant leur mode de vie en confrontation avec celui des Français. (…) « Si je ne me trompe, il y a de l’élection dans l’air en France. A chaque fois qu’on ne veut pas parler de choses importantes comme le budget ou les dettes, on trouve les Roms », a dit Viviane Reding sur France Info. « Nous avons des règles européennes qui ont été signées par la France, des règles sur la libre circulation des citoyens européens. Et ce ne sont pas des Roms mais des individus. C’est sur décision d’un juge qu’ils peuvent être évacués s’ils ont fait quelque chose qui va contre les lois de l’Etat en question », a fait valoir Viviane Reding.
[Ndlr : Manuel Valls, de son vrai nom Manuel Carlos Valls, est espagnol de naissance. Né en 1962, il a été naturalisé en 1982]

 Cognez à mort

Lefigaro du 25/09 : Halte au feu à l’UMP et feu à volonté sur le gouvernement. Lors de la journée parlementaire organisée par Christian Jacob et Jean-Claude Gaudin, le 24/09 à l’Assemblée, le sénateur UMP Éric Doligé a déclaré : « J’ai un instinct meurtrier en ce moment. Je suis comme la plupart des citoyens, moi, je ne supporte plus Hollande et sa bande ». Puis, déplorant l’ambiance délétère à l’UMP, le sénateur a invité ses amis à retourner les armes contre la majorité plutôt que de les pointer contre son camp. « il faudrait qu’on évite de se tirer dessus entre nous et qu’on fasse tout pour tirer plutôt… Enfin moi j’ai une liste de gens que je peux vous donner, sur qui il faut tirer. Il y en a une quarantaine : c’est tous ceux du gouvernement ». Et le sénateur a conclu : « Cognez à mort, et oubliez que vous avez des amis sur lesquels de temps en temps on a envie de tirer ». Au terme de l’allocution, le sénateur des Bouches-du-Rhône, Jean-Claude Gaudin, a lancé : « Je peux donner des kalachnikovs ».

|Ndlr : un vrai appel à la violence, de la part d’élus qui devraient normalement accepter le jeu démocratique].

 Dépassements

QueChoisir du 26/09 : Encadrer les dépassements d’honoraires des médecins, tel était l’un des chantiers prioritaires de la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Pourtant ces dépassements flambent. Depuis un an ils ont grimpé de 1,7 %, constate l’UFC-Que Choisir. C’est dans les grandes villes que les dépassements pratiqués par les spécialistes sont les plus importants. En moyenne, au lieu de faire payer la consultation au patient 28 euros soit le tarif de la sécurité sociale, un pédiatre facturera 46,20 euros, un ophtalmologiste 49,80 euros et un gynécologue 55,70 euros. L’association appelle à des réformes radicales.« On ne peut plus garder ce vieux système en s’accommodant des dépassements toujours plus importants des honoraires, qui font que de moins en moins de personnes ont accès aux soins », déplore Alain Bazot, président de l’UFC-Que Choisir.

 Meilleur climat

Lemonde.fr du 25/09 : L’indicateur du climatt des affaires en France, établi par l’Insee ett calculé à partir des réponses des chefs d’entreprises des principaux secteurs d’acti-vité, gagne trois points en septembre. Il perd un point dans l’industrie, marque une pause dans l’industrie manufacturière, mais gagne quatre points dans les services, un point dans le bâtiment, six points dans le commerce de détail et huit points dans le commerce de gros. Selon le ministre P.Moscovici : il faut que « les Français sachent que la politique qui est menée porte ses fruits, que les efforts qu’ils font portent leurs fruits ».

 Baisse surprise

lemonde du26/09 : le nombre d’inscrits au Pôle emploi a fortement reculé en août, où 50 000 demandeurs d’emploi sans activité sont sortis des listes, mais le gouvernement s’est gardé de crier victoire, jugeant prématuré de parler d’inversion de la courbe du chômage. Les chiffres du Pôle emploi, qui recensait à la fin du mois dernier 3,23 millions de demandeurs d’emploi sans activité en métropole, sont en effet connus pour leur grande volatilité. La baisse d’août, d’une ampleur inégalée depuis près de treize ans pour la catégorie A (sans aucune activité), s’explique ainsi notamment par une explosion des « cessations d’inscriptions pour défaut d’actualisation », dénoncée comme une « manipulation statistique » par l’UMP. A la fin de l’été, un grand nombre de personnes (77 500 de plus qu’en juillet, soit une hausse de 38,8 %) ont en effet disparu des listes, faute d’avoir informé le Pôle emploi, comme elles y sont obligées, de l’évolution de leur situation. Pour Eric Heyer, directeur adjoint à l’OFCE, on ne peut espérer une inversion durable de la tendance, « car les destructions d’emploi continueront » en 2014.

 Le Pape au travail

LePoint du 22/09 : « Sans travail, il n’y a pas de dignité », a déclaré le pape François lors d’un déplacement en Sardaigne. « Luttons tous contre cette idole qu’est l’argent, contre un système sans éthique, injuste, dans lequel l’argent commande tout », a-t-il lancé, reprenant la thématique de « l’argent roi » qu’il a fait sienne depuis le début de son pontificat, déclenchant applaudissements et pleurs. « Pour préserver ce système idolâtre, on abandonne les plus faibles, les vieux, ceux qui n’ont nulle part où loger. On est en train de parler d’une euthanasie dont on tairait le nom », a-t-il dit, improvisant de nouveau sur un thème qui lui est cher, celui des laissés pour compte de la crise.
[Ndlr : étrangement cette déclaration n’a pas fait les gros titres des médias. A croire qu’on écoute l’Eglise quand elle parle de sexe, mais pas quand elle parle de solidarité et de justice pour tous !]

 T-shirt sans Ayrault

Politis du 26/09 : L’histoire se passe le 6 septembre. Ce jour-là, Jean-Marc Ayrault doit inaugurer la foire européenne de Strasbourg. Parmi les visiteurs, jean-Claude Moog, vêtu - détail qui a son importance - d’un polo bleu et d’un jean. Soudain notre citoyen est entouré par deux policiers qui l’informent : les organisateurs leur ont demandé de l’accompagner hors de l’enceinte de l’exposition et de l’en tenir éloigné le reste de la journée.

Sans autre explication, il sera donc retenu pendant deux heures en lisière de la manifestation. Bien informés, les organisateurs savaient donc que sous le polo bleu, jean-Claude Moog arborait un maillot barré de la subversive mention « Non à l’aéroport Notre-Dame-des-Landes ». 

On tirera de cette affaire trois petites leçons : le port dudit maillot s’apparenterait à un « délit » ; les organisateurs d’une manifestation privée pourraient disposer à leur guise de la police nationale ; et, enfin, nous avons un Premier Ministre qui ne peut même pas affronter du regard un slogan qui le chagrine.
[Ndlr : ça nous rappelle Sarkozy !]

 Pénurie … de PQ

Lemonde.fr du 26/09 : Le Venezuela est confronté à une absence cyclique de produits d’hygiène, notamment … le papier-toilette, qui accuse un indice de pénurie de 20 %. Aussi, le vice-président du pays, Jorge Arreaza, a annoncé l’occupation temporaire d’une fabrique de papier-toilette, afin de vérifier sa production.