Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Chronique en gallo : les reuvenants

Chronique en gallo : les reuvenants

Ecrit le 6 novembre 2013

 Les reuveunants

  • Quand j’éteu peutit, à Conq’reu, y aveut pas AlloOuine et des reuveunants déguizeux récoltanwt des bonbons mais j’éteu très impressionneu par les Vépes de la Toussaint car après avaïye chanwteu tous les saints avec des fleurs et des biauws zoripeaux,
  • mon tonton Victor, sacristain, enleveu les chandeulieux et metteu des tentures naïyes sur les murs du chœur et on pleurait des dies irae avant d’alleu en procession au cimeutiére.
  • C’ét’an-neu, y aveut des reuveunants barbus et éteints qui nous arriveut du Mali et on penseut que tout le monde sereut contenwt et remerciereu les négocious...eh ben, j’t’en fiche : avec l’avion qui arriveut, les meudias se metteut à crieu au scandale pasqu’on aveut païyeu hein-ne rançon qui alleu alimenteu le bizeness des enlèvements ; ma Le Peine à se réjouir trouveu que les libéreux aveut pas l’air catholique et s’éteut p’têt ben convertis à l’islam de leurs rançonnous ; elle les zaureu ben renvaïlleu au Sahrara.
  • Mon très Bas Land (dans les sondages) qu’aveut cédeu sur l’éco-tax, tacleu les foutre-bats-l’heure qui gaingneut des millions et ruineu leurs clubes ; y z’en reuveuneut pas !
Je fais allumeu maint tison,
Novembre suis qui règne à plein.
Toute personne de façon doit penser d’avoir vin et pain
Et doit prier au souverain, Roy des cieuls pour son saulvement
Car, en mon temps, il est certain Que tout meurt naturellement...

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le : 13 novembre 2013

 Que de bon-nes nouvelles !

  • Fidèle à mes promesses du mois dernieu, je ne veux pu vére et kauwzeu que des bon-nes chouses qui arriveut (mais j’aveu pas dit pour qui). Ainsi on seut que le Couac 40 a ben progresseu, ce qui permetteu aux actionnaires et aux patrons de remplir leurs bourses … donc y vont païyeu pu d’impôts, donneu aux pauv’s qui grimpeut aussi et aux con-seilleux fiche co pour envaïyeu leur fric dans les paradis. Le principe de base de not’socieuteu étant respecteu : les riches doivent s’enrichir et les pauv’s s’appauvrir !
  • Un auwt principe qu’éteu sacreu chez les beurtons (et les vendéens) : les peutits doivent ideu les grous, manifesteu avec yeux, casseu pour yeux, pour défendre les chatiauws, les terres, les zuzines et maintenir le bon système de l’exploitation de l’homme par l’homme.
  • Et le racisme qu’éteu asteure ben vu cheu les vraïyes françoués : on pouveut traiteu les naïyes de singes et de guenons, leur offrir des bananes, espéreu le retour de Vichy ou mein-me de Hitler...ou hein-ne bon-ne guére de 14-18 pour les envaïyeu se faire tueu pour nous.
  • Y a quand mein-me des mauvaises nouvelles pour l’hUMeuPeut et le FaNeu : le mariage de Baïyerou et de Groslot, le centenaire d’Albert Camus et l’élection d’un maire de gauwche à Nev york (il aimeut pas le Ouah stricte !)
  • « Novembre chaud au début, Froid à la fin »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 20 novembre 2013

 Gronde et frogne

  • Malgreu les bon-nes zactions que la teuleu nous rapporteu : des jein-nes qui sauwveu des vieux d’un incendie, hein-ne soldariteu mondiale pour les philippins, je seus obligeu de reuveunir sur la fronde et la grogne qui se répandeu un peu partout et de tous les couteux . Minute profiteu de la vague raciste qui submergeu toute l’Europe, les benets rouges se multiplieut et en cassanwt nos radars vont faire augmenteu nos impôts qu’y vouleut pas païyeu et les morts sur les routes avec des camionnous qui bouchon-neut
    et ronchonneut ; beaucoup de nos maires de dreutes annonceut qu’y suivront pas nos lois et don-neuront le bon-ne exemple à leurs zadministreux.
  • Tout le monde est inviteu à se déclareu mécontenwt et not’défileu des contenwts prévu
    y a pas longtemwps est renvaïyeu aux kalendes beurton-nes.
  • En Syrie, le Vachard a rempiaceu la mort gazeuze par la mort par la faim ; les djihadistes des pays rouges et chauwds enleveut asteure les cureux et tueut les journalisses ; mon Obama déprimeu avec sa loi sur la santeu et on annonceut un hiver rigoureux comme on n’a pas vu deupé cent anws ; ça va pas geleu la grogne !
Hiver prématureu, hiver de longue dureu »
 
« Novembre, mois des brumes, par-devant réchauffe
et par derrière refroidit

Signé :Le Herveu Deulouard de Conq’reu


Ecrit le 27 novembre 2013

 Salade explosive

Hein-ne drôle de seumain-ne où se mélangeu de la pas nique avec des bon-nes chouses : les Pas riziens avec Des Khar le tuou (1), les amoureux du foutre bol avec leurs Bleus, les supportous des Pas lestiniens et du Centre Afrique avec le Super Mollah Perse qui vouleu supprimeu son vaïzin Israélieen et gardeu sa bombe. On passeu de la pou à l’espoir fou. On mêleu les sages fon-mes et les céréalieux qui bloqueut la capitale, les reudoutes qui reudouteux, le Gaudin qui se reuprésenteu à Marseille, les Londoniens qui découvreut de l’esclavage de fon-mes, la neuge qui tombeut n’importe où avant l’heure.

Pendant que mon Héros vouleut mette à piat la fiche qualiteu, mon Président se feuzeut applaudir des biauws discours à la Knay sec et à Rame Allah, la mère Merkel accepteu de Smiqueu les allemands pour gouverneu avec le Spédeu. Comme diseut hauwte faïye mon tonton Victor : c’est un sale bigoudi … et j’en oublie !

« Quand en novembre, la neige est épaisse
C’est d’un hiver froid la promesse »

« Il n’y a si vilain pot qui ne trouve son couvercle »

(1) (1) qui ont peur du tueur fou Dekhar.

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu