Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCRN - Com Com de Nozay > CCRN - 2013-2014 > Un PIG contre la précarité énergétique

Communauté de Communes de la Région de Nozay

Un PIG contre la précarité énergétique

Ecrit le 13 novembre 2013

Au temps où le pétrole était à bon marché, les constructeurs de maison ne se sont pas souciés des consommations énergétiques. Mais à notre époque, l’énergie est très chère et le chauffage des maisons est très dispendieux. Le gouvernement a donc lancé une opération de résorption de la précarité énergétique et la CCRN   (Com’Com’   de la Région de Nozay) s’y inscrit dans le cadre d’un PIG (Programme d’Intérêt Général).

Ce PIG concerne les logements construits avant 2001 et durera 28 mois. Soixante-dix logements seront ainsi améliorés. L’animation en a été confiée au Centre de l’Habitat (Mme Vuatellin) assistée d’une ergothérapeute (pour le maintien à domicile) et d’une thermotechnicienne.

Les permanences auront lieu les 2e et 4e jeudis du mois, de 9h30 à 11h30 à Nozay, au 9 rue de l’église.

Les personnes peuvent appeler au 02 40 44 99 44 - ou au numéro vert 0810 140 240 qui rebasculera sur le numéro adapté.

Le Centre de l’Habitat accompagnera chaque personne et pourra réaliser, gratuitement, l’état des lieux du bâti, un diagnostic thermique et un diagnostic d’ergothérapeute. Il pourra aussi monter les dossiers de demande de subvention et conseiller sur le choix des crédits à mobiliser : éco-prêt à 0 %, prêt relais, micro-crédit ou autres.

L’objectif est d’arriver à 25%, au moins, de gain énergétique. Il y aura des subventions ANAH (Agence Nationale pour Amélioration de l’Habitat), des subventions de la Com’Com’   (500 € par dossier), et du Conseil Général. Il pourra aussi y avoir des primes FART (Fonds d’Aide à la Rénovation Thermique). « La moyenne des travaux est de 7000 à 8000 € » dit Mme Vuatellin et, dans certains cas, nous atteignons 80 % voire 100 % de subvention .

 Les personnes concernées :

Les propriétaires occupants sont concernés s’ils souhaitent engager des travaux de rénovation thermique de leur logement ou l’adapter pour assurer leur maintien à domicile et s’ils sont éligibles au plafond ANAH.

Les propriétaires bailleurs aussi s’ils souhaitent engager des travaux d’amélioration des performances énergétiques permettant un gain énergétique minimal de 35% sur un logement peu ou pas dégradé et s’ils s’engagent à
pratiquer un loyer conventionné.

 Santé publique

La lutte contre la
précarité énergétique est un objectif
de santé publique car, lorsqu’une personne ne peut plus se chauffer, il y a
des conséquences sanitaires :

  • manque de ventilation et
    forte humidité dans
    le logement,
  • développement des polluants dans les logements, pathologies respiratoires et surmortalité hivernale,
  • risque d’intoxication due à l’utilisation d’un chauffage d’appoint inadapté

et il y a aussi des conséquences sociales : inconfort, stress, repli sur soi,
et dégradation du logement : moisissures…

Renseignements sur le site internet
ou par téléphone 02 40 44 99 44

La Com’Com’   du Castelbriantais a, aussi, un PIG. Renseignements ici ou 0 800 00 16 32

Il ne manque plus que la Com’Com’   de Derval ! De ce côté, pas de nouvelles.

Les plafonds de l’ANAH
Nombre de
personnes composant le
ménage
Plafond de ressources (ménages très modestes)Plafond de ressources (ménages modestes)
1 personne 14 173 € soit 1 300 € /mois 18 170 € soit 1 665 € /mois
2 personnes 20 728 € soit 1 900 € /mois 26 573 € soit 2 435 € /mois
3 personnes 24 930 € soit 2290 € /mois 31 957 € soit 2930 € /mois
4 personnes 29 123 € soit 2670 € /mois 37 336 € soit 3425 € /mois
5 personnes 33 335 € soit 3060 € /mois 42 736 € soit 3920 € /mois

(les chiffres plafonds correspondent au revenu imposable). Le mieux est de se renseigner !

La santé pâtit de la précarité énergétique