Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Associations > Rencontres > Rencontres et cadavres exquis

Rencontres et cadavres exquis

Ecrit le 20 novembre 2013

 Loterie mexicaine

L’association Rencontres  , jamais à court d’idées, poursuit ses animations avec les enfants (et quelquefois les adultes), en brassant les cultures et les mots. Cette fois, en partant d’une « loterie mexicaine », un jeu populaire depuis le XVIIIe siècle, en 36 ou 54 lettres et 10 tableaux avec des personnages différents.
Un peu comme un jeu de loto, mais au lieu de tirer des numéros, le “crieur” annonce des cartes en utilisant des rimes ou des vers, voire des énigmes. La phrase « Porte-toi bien, sinon le petit rouge va t’enlever » … fait référence au diable rouge évidement ! (el diablito). Les enfants apprennent ainsi que la bandera est un drapeau, que el alacran est un scorpion, que la dama est une femme et que la rana est une grenouille. Ce qui est bien aussi, c’est que ce jeu peut être réalisé au gré des groupes d’enfants : il suffit de fabriquer des grilles et des cartes en y dessinant des images.

Prolongeant le jeu, Janice Roul propose un cadavre exquis, jeu qu’utilisaient les surréalistes, vers 1925, et qui rassembla des personnalités aussi célèbres que Jacques Prévert, Joan Miró, René Char, Paul Éluard, Robert Desnos … jeu qui stimule l’imagination, provoquant le choc des phrases et des situations. Un bon moyen pour faire écrire les enfants. Exemple :

« il était une fois un tonneau qui se promenait de pays en pays. Un garçon l’acheta et le porta dans une barque, mais la barque écrasa la grenouille ! Celle-ci partit dans le monde pour trouver de l’eau pour vivre. Le garçon voulait vivre aussi et partit dormir en regardant la lune. La mort nous a atteints ».

et, in fine, les enfants lisent les textes ainsi produits tandis que l’association réalise un petit film, valorisant l’expression des enfants, les conduisant à prendre confiance en eux, à construire cette estime de soi si nécessaire dans la vie !

En restant dans le même esprit, le photographe castelbriantais Alberto Castillo a réalisé une série de photos intitulée « Loterie » qui a été exposée au Centre d’Art de Montrelais et sera visible à la « Galerie Local » de Châteaubriant jusqu’au 6 décembre, au 3 allée Messager (passer par derrière le bâtiment) – 02 40 81 16 50

« Dans la pénombre d’un grenier, une silhouette étrange surgit, on devine un casque de la première guerre mondiale, un petit cheval la tête en bas, un couvert, un manteau, de la terre, une barre. Ces éléments sont là, isolés par la lumière rasante et disposés de façon presque aléatoire, semblables à bien d’autres objets que l’on retrouve dans des greniers où les enfants jouent à se faire peur, trouvant dans des formes aléatoires consistance à leur imagination », écrit A.Castillo.

 D’ailleurs et d’ici

Vient de sortir le deuxième numéro de la série consacrée à des parcours de femmes dans le cadre des « Castelbriantais d’occasion ». « J’aimerais transmettre à mes filles le goût des autres, cette idée qu’on ne vit pas tous de la même façon, qu’il n’y a pas une bonne façon de vivre. Et que l’on peut faire de nos différences une véritable richesse » écrit Gaelle Corgnet.
Réalisation : association Rencontres   02 40 81 16 50


Ecrit le 20 novembre 2013

 Ortho-surréaliste

Pour vous détendre, voici un message authentique trouvé sur « le bon coin » en catégorie informatique, dans le canton de Moisdon la Rivière.

« Bonjours je vend un lot de PC en bonne état et pour pièce ou bricoleur je vend un Toshiba tecra s1 gris à réparer mais je sais pas du tout squi la vendu sans chargeur et un PC hp pavillon dv6 noire un trep bonne état et fonctione super bien avec chargeur batterie mais sans disque dur un hp dv9500 en trep bonne état mais vendu pour pièce car l’écran reste noire mais le PC s’allume trep bien et je ne pas le themp de regarder la panne donc trep bon lot pour pas trep cherre et un PC qui factione super bien et les 2 otre a réparer mais je pence que sais pas grand choz me contacter uniquement par téléphone au 06 66 …....... ».

Ndlr : le vendeur, pas trep bon en hortografe, factionne surment bien en informatique … et veut quand même 250 € !