Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Transports, routes, SNCF > Tram-train : dernière réunion de novembre 2013

Tram-train : dernière réunion de novembre 2013

Ecrit le 4 décembre 2013

 Mise en service toujours attendue pour le 28 février 2013

Réunion publique ce 26 novembre à Châteaubriant, la première d’une série de sept avec confirmation officielle par Gilles Bontemps, vice-président de la Région : oui, le tram-train Nantes-Châteaubriant arrivera bien le 28 février 2014. Il montera en puissance progressivement : d’abord les 7 allers-retours Nantes-Châteaubriant, puis ceux de Nantes-Sucé en période creuse, (le 2 mai), puis ceux de Nantes-Nort (début juillet) avant la mise en service complète le 20 août 2014, juste avant la rentrée scolaire, laissant ainsi le temps au Conseil Général d’adapter ses circuits de transport scolaire.

Par rapport au projet initial, il y aura 7 allers-retours Nantes-Châteaubriant (au lieu de 5) – 24 allers-retours Nantes-Sucé (au lieu d e23), – 18 allers-retours Nantes-Nort (au lieu de 16) – et si le succès est au rendez-vous, il pourra y avoir des trains supplémentaires à l’avenir.

Les horaires seront les mêmes été-hiver, et cadencés, pour que les voyageurs aient un système simple : les départs de Châteaubriant se feront à 6:21 – 7:21 – 9:21 – 12:21 – 14:21 – 17:21 – 18:21 et il faudra toujours compter une heure et 7 minutes pour arriver en gare de Nantes. Les retours de Nantes vers Châteaubriant se feront à 6:35 – 7:35 – 10.10 – 12:35 – 16:35 – 17:35 – 18:35. La desserte sera réalisée en double rames, soit 500 places au total dont 196 places assises.

Le samedi il y aura 5 allers-retours – et le dimanche 4 seulement. Les Nantais pourront donc venir facilement à des animations castelbriantaises, ce qui n’est pas le cas actuellement !

 Arêtes de poisson

Parallèlement, le Conseil Général adapte ses cars Lila pour rabattre les voyageurs vers le train : des navettes arriveront dans les gares quelques minutes avant le départ. Il y aura donc une dorsale (le train) et des navettes (comme des arêtes de poisson). « Nous avons travaillé dans une logique de complémentarité et de simplicité » dit Jean-Yves Ploteau, vice-président du Conseil Général.

Navettes de rabattement

En revanche les lignes de bus 40-41-42 seront supprimées ce qui ne fera pas l’affaire de tout le monde, par exemple des personnes habitant La Meilleraye ou Nozay et se rendant à Châteaubriant pour leur travail. Il leur faudra bien étudier les possibilités de rabattement vers la gare d’Abbaretz. Ce tram-train va créer des bouleversements, c’est certain.

 Les tarifs

Le tarif le plus élevé sera de 9,90 € pour aller de Châteaubriant à Nantes (ce sera moins si le voyage est moins long). C’est équivalent au coût du carburant pour une personne seule et évidemment plus cher que le car Lila actuel. Mais, pour l’automobiliste, il faut prendre en compte en supplément le coût d’entretien et d’usure du véhicule, les encombrements et la fatigue sur la route.... et le risque d’accident.

En dehors des déplacements ponctuels, il y aura de nombreuses possibilités d’abonnement. Par exemple, l’abonnement travail coûtera 45 €/mois (compte tenu de la prise en charge d’une partie du billet par l’employeur) ce qui fera le voyage à un peu plus de 1 euro. La carte d’abonnement permettra en outre de voyager le week-end à 50 %, et de faire bénéficier de cette réduction trois personnes accompagnatrices.

A noter que les navettes Lila seront gratuites pour les personnes ayant un billet de tram-train.

Gilles Bontemps

Pour les personnes qui ne prendront pas un abonnement-travail, il existe d’autres formules de réduction avec les cartes FIFTY par exemple, elles aussi utilisables le week-end pour les personnes accompagnatrices.

A bord du tram-train, les tarifs applicables sur le réseau régional sont valables :

  • - tarifs SNCF : familles nombreuses, carte jeune, seniors, abonnement élèves, étudiants, apprentis, etc.
  • - tarifs créés par le Conseil régional des Pays de la Loire : PratiK (abonnement de travail), TivA (15-25 ans), Fifty (à partir de 26 ans), Acti (pour les demandeurs d’emplois), Forfait TribU (pour les petits groupes), etc.

Finalement le tram-train aura des tarifs intéressants pour les utilisateurs réguliers « c’est ce que nous avons voulu faire » dit Gilles Bontemps.

La réunion publique de Châteaubriant a réuni plus de 250 personnes, montrant ainsi que le tram-train est attendu. C’est la question des tarifs qui inquiète le plus dans l’immédiat, par exemple pour les jeunes se rendant à Nantes ponctuellement (pour un stage par exemple) et pour les étudiants ne faisant qu’un aller-retour par semaine. Il faut cependant relativiser. Les mêmes qui renâclent à payer 5,90 € un voyage en train, n’hésitent pas à fumer un paquet de cigarettes à 6,50 € par jour.
Question de choix ….

La suppression de la ligne 42 rapide vers Nantes est regrettée par quelques personnes qui vont avoir à s’adapter. Un « comité de ligne » sera mis en place et permettra, au fil des années, de faire les améliorations éventuelles.

Le vélo dans le train ? Oui, ce sera possible, mais surtout pas aux heures de pointe ! Et surtout la Région n’est pas très favorable à ce système et a mis des abris sécurisés pour les vélos dans les gares.

Y aura-t-il une ligne express de tram-train ? Non.

 Nouveaux besoins

L’arrivée du tram-train crée de nouveaux besoins jusque là non exprimés, par exemple la desserte des zones peu peuplées du côté de Rougé ou St Julien de Vouvantes. Les élus ont commencé à bouger et une réunion a eu lieu, le 26 novembre entre le Conseil Général et la Com’Com’   du Castelbriantais. Il ne sera sans doute pas possible de mettre en place une ligne régulière qui transporterait 2-3 personnes. Il faudra donc innover. La Communauté de Communes de Moyenne Vilaine et Semnon (autour de Bain de Bretagne), a mis en place des navettes ’à la demande’ qu’il suffit de réserver la veille par téléphone. Elle fait aussi du transport collectif pe4079rsonnalisé.

Le transport n’a pas été, jusqu’ici, une priorité de la Com’Com’   du Castelbriantais : il faudra que cela change en particulier pour relier les entreprises à la gare SNCF, comme cela se fait à Ancenis.

Des exemples existent dans des Com’ Com’ proches : il reste à s’en inspirer !

 Réhabilitation de la Gare

Gare de Châteaubriant, novembre 2013

Réhabilitation de la gare de Châteaubriant, futur Pôle d’Echange Multimodal (PEM)

  • - mise en place d’un hall d’accueil et d’attente de 150 m2 avec sanitaire automatique
  • - rénovation du guichet de vente et du back-office
  • - mise en place d’information multimodale (TER Rennes, tram-train Nantes, cars)
  • - rénovation du mobilier de quai (abri, bancs, poubelles, signalétique, etc)
  • - mise en place d’un abri-vélos 20 places sécurisées, plus 14 places ouvertes.

Photo : La gare en décembre 2013

Télécharger le document : 1200 personnes aux réunionbs publiques , format pdf de 1.4 Méga octets