Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Santé, questions générales > Handicap > L’Ecocyclerie est ouverte à Châteaubriant

L’Ecocyclerie est ouverte à Châteaubriant

Ecrit le 18 décembre 2013

 La boutique de l’écocyclerie

La boutique de l’écocyclerie des Ateliers de la Mée est ouverte à Châteaubriant, depuis le 11 décembre 2013, tous les mercredis de 10 à 12h et de 14 à 16h, juste à côté de la salle des ventes « Emmaüs   », sur la route d’Issé. Elle sera ouverte aussi le samedi à partir de février 2014.

Cela fait des années qu’on parlait d’une écocyclerie. Mais la Com’Com’   de Châteaubriant traînait les pieds. Finalement c’est l’ESAT   (Etablissement de Service et d’Aide par le Travail) « Les Ateliers de la Mée » qui a relancé les choses et noué un partenariat avec les Com’Com’   de Châteaubriant et Derval.

L’ESAT   est dirigé par Mme Isabelle MAUMY. Il offre une activité à 92 travailleurs handicapés encadrés par 25 professionnels. Il offre de nombreuses prestations : entretien des espaces verts, menuiserie, métallerie, sous-traitance, nettoyage industriel, et un restaurant d’entreprise ouvert au public. Le travail est adapté aux compétences et capacités des travailleurs handicapés et est conçu pour faciliter leur autonomie. Des activités, plus axées sur le développement personnel (sports, peinture, théâtre, permis de conduire ...) viennent accompagner et soutenir cette démarche.

L’écocyclerie permet de proposer de nouvelles activités aux travailleurs handicapés (collecte des objets, réparations, peinture, vente) et de répondre à des nouveaux besoins sur le Pays de Châteaubriant  .

Photo : Isabelle Maumy, à gauche.

La collecte des objets se fait sur les déchetteries de Châteaubriant et Lusanger. La collecte (payante cette fois) se fait aussi à domicile : téléphoner au 02 40 28 09 51. Un numéro vert sera mis en place en janvier 2014. Deux jeunes chauffeurs, Mélissa NOBLEAU et Jordan MAGNIER, ont été recrutés sous contrats d’ emplois d’avenir aidés par l’ Etat pour mener à bien cette collecte. Les personnes peuvent aussi apporter directement leurs objets à l’écocyclerie, le mercredi aux heures d’ouverture. En six mois, dix tonnes de matériels ont ainsi été récupérées !

Les équipes « Espaces Verts » de l’ESAT   participeront aux différentes opérations de collecte, tri, transformation, surtout l’hiver quand la saison ne se prête pas aux travaux extérieurs.

La transformation des objets s’effectue au sein d’un atelier de « seconde vie » sous la houlette d’Estelle BESSON, nouvelle monitrice recrutée spécifiquement pour l’écocyclerie. Cette seconde vie se traduit notamment par un atelier peinture pour les meubles anciens.

Meubles (lampes, armoires, buffets, canapés, bureaux)
Miroirs, cadres, bibelots, vaisselle
Vélos, articles de sport
Outillage, établis
Matériel médical (fauteuil roulant, déambulateur, cannes)
Instruments de musique
Livres, etc
(mais pas d’électro-ménager)

La vente se fait dans une boutique solidaire spécialement aménagée sur le site de l’écocyclerie qui présente les objets pour la vente. Le prix moyen est fixé au poids à 1 € le kilo.

Le démarrage de cette écocyclerie est soutenu financièrement par les Com’Com’   du Castelbriantais, et du Secteur de Derval et l’Union Européenne. Une camionnette a été acquise par l’écocyclerie pour assurer la collecte des objets.

Un concours est lancé pour trouver un nom à l’écocyclerie. Vos idées sont les bienvenues. N’hésitez pas à les communiquer à l’adresse de l’ESAT   avant le 10 janvier 2014. Un bon d’achat de 70 € sera donné à la personne dont le nom proposé sera retenu.

Coordonnées de l’ESAT   « Les Ateliers de la Mée » : 43 rue d’Ancenis -
BP   162
44145 Châteaubriant cedex - Téléphone : 02 40 28 09 51 -
contact@catchateaubriant.com


Ecrit le 18 décembre 2013

 Une benne-bois

Depuis juin 2013, à la déchetterie de Châteaubriant, un conteneur maritime est destiné aux objets collectés par l’écocyclerie. Il est alors apparu que le bois représente le tiers de ces objets et peut être valorisé. Une benne spéciale a donc été installée : palettes, caisses, cagettes, bois massif ou agglomérés, lamellés-collés, fenêtres (sans les vitres !) bois traités en surface, etc.

Par ailleurs la déchetterie a signé une convention avec Eco DDS pour organiser la collecte et le traitement des produits chimiques pouvant présenter un risque significatif pour la santé et l’environnement.

Photo : Rudi Boisseau (adjoint) avec l’équipe de la déchetterie