Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Grappillages - décembre 2008 (2)

Grappillages - décembre 2008 (2)

Ecrit le 17 décembre 2008

 Vieux Japonais en prison

Le Monde du 09/12 : II y a cinq fois plus de Japonais âgés - au-delà de 65 ans - en prison qu’il y a vingt ans. Ils sont de plus en plus nombreux à perpétrer crimes et délits pour se faire emprisonner. Pourquoi ? La prison est le seul lieu où ils seront logés, nourris et soignés.

Selon une étude du ministère de la justice « Les plus de 65 ans sont arrêtés aussi bien pour des vols que pour des agressions ou des homicides. La principale cause de cette délinquance est le manque de ressources » […]

Autre phénomène en cause : la solitude. Si pesante parfois que la police a enregistré des cas de femmes âgées qui commettent des vols dans des supérettes avec l’espoir d’être repérées. Elles savent qu’elles pourront passer quelques heures à parler à quelqu’un... Certains n’hésitent pas à recourir à la récidive pour retourner derrière les barreaux. « En prison, on peut dormir, manger et travailler ».

Outre les problèmes sociaux, la multiplication des affaires impliquant cette population crée des difficultés dans les prisons. De moins de 10 000 en 2000, le nombre de détenus de plus de 65 ans approche désormais des 30 000. La progression a conduit le gouvernement à débloquer 8,3 milliards de yens (67,8 millions d’euros) pour construire trois centres pouvant accueillir 1 000 prisonniers âgés.

La publication des chiffres du ministère constitue un révélateur de l’absence quasi totale d’organismes de prise en charge des personnes âgées. […] De 22,1 % de la population en 2008, la proportion des Japonais âgés de plus de 65 ans devrait passer à 40 % en 2050.

Ndlr : ces vieux japonais sont intenables.

 OGM : la France condamnée

Libération.fr du 10/12 : La Cour européenne de Justice a condamné la France à une amende de 10 millions d’euros pour avoir tardé à transposer une loi européenne sur les organismes génétiquement modifiés, finalement inscrite dans la législation française en juin. […]

« La répétition de comportements infractionnels commis par la France dans le secteur des OGM » a motivé cette condamnation.

 OGM - Dissémination

Du Monde du 12/12 : « Alerte à la biosécurité du maïs au Mexique : une étude moléculaire menée par des chercheurs mexicains, américains et néerlandais démontre la présence de gènes provenant d’organismes génétiquement modifiés (OGM) parmi les variétés de maïs traditionnels cultivées dans des régions reculées de l’Etat d’Oaxaca, dans le sud du pays. Et cela bien que le gouvernement mexicain ait maintenu jusqu’alors un moratoire sur l’utilisation de semences transgéniques ».

Autrement dit, même dans les pays sans OGM il y a des risques de contamination apide par les OGM.

Une précédente étude, faite en 2001 dans la même région par le professeur Chapela, avait déjà mis en garde. Mais ce professeur fut victime d’un véritable « lynchage médiatique » à l’instigation de l’entreprise dominante sur le marché des OGM. 

Ndlr : L’Europe veut mieux encadrer les cultures et la France envisagerait une séparation de 50 mètres pour isoler les parcelles OGM : c’est aussi crédible que le nuage de Tchernobyl qui se serait arrêté à la frontière en 1986...

Voir la rubrique OGM : http://www.journal-la-mee.fr/spip.php?rubrique355

 Grande braderie de terres arables

Marianne du 10/12 : Les pays émergents viennent conquérir les terres des pauvres : la Chine, la Corée du Sud, l’Arabie saoudite, se lancent dans d’énormes programmes d’acquisition des terres africaines notamment.

Ainsi la Corée du Sud vient d’acquérir 1,3 million d’hectares à Madagascar, soit la moitié des terres arables de la belle île – la moitié ! C’est la Société Daewo Logistics qui vient de les acheter, pour y faire du maïs, essentiellement, et de l’huile de palme. Et tout ça en faisant appel à de la main d’œuvre sud africaine et non pas malgache ! La Chine quant à elle achète plus d’un million d’hectares aux Philippines, tandis que l’Arabie saoudite a acquis plus d’un million d’hectares en Indonésie.

Ndlr : Ce n’est pas en laissant les nouveaux riches accaparer les terres des pauvres qu’on résoudra le problème de la faim dans le monde.

 Fichiers de police

NouvelObs.com du 10/12 : Le rapport du criminologue Alain Bauer, remis à Michèle Alliot-Marie, relève que le nombre de fichiers de police et de gendarmerie est passé de 34 à près de 45 en deux ans. Et sachant qu’une douzaine de fichiers sont, de plus, « en cours de préparation ».

Leur régime de contrôle est très flou, voire inexistant. La gauche et les organisations de défense des droits de l’homme demandent un droit d’accès et de rectification pour les citoyens. Elles soulignent que des rapports officiels ont montré les problèmes d’exactitude de certains des renseignements portés dans ces fichiers.

Le rapport Bauer préconise aussi un fichage ethno-racial de suspects selon dix types (méditerranéen et caucasien, africain/antillais, métis et autres, maghrébin, moyen-oriental, asiatique, indo-pakis-tanais, latino-américain, polynésien, mélanésien). Le racisme n’est plus tabou. Dans un communiqué, Pouria Amirshani, Secrétaire national aux Droits de l’Homme du PS déclare : « Ce que veut la droite, c’est préparer les esprits à toujours plus de répression ».

 Un miracle à Lourdes

Le Canard enchaîné du 10/12 : DIEU soit loué ! Le révérend père Raymond Zambelli a échappé à l’épreuve d’un procès public et au crépitement des flashs. Ancien recteur des lieux saints de Lourdes, ce prélat avait fait l’objet, en juin dernier, d’un signalement de Tracfin, le service de lutte contre le blanchiment d’argent. « Le Canard » avait alors révélé que le saint homme disposait d’un compte en banque personnel rebondi (427 000 euros...), alimenté par de nombreux chèques et dépôts d’espèces normalement destinées aux bonnes œuvres.

Grâce à l’obligeance du Parquet décidé à mettre la pédale douce, le père Zambelli a pu vaquer à ses occupations jusqu’à la visite du Pape à Lourdes. Au début du mois de novembre, il a démissionné pour « raison de santé », puis a tout avoué lors de sa garde à vue. Toujours compatissant (comme il l’est avec les chapardeurs sans soutane ?), le procureur de la République Gérard Aldigé a alors proposé au pénitent la très discrète procédure dite du « plaider coupable ». Pas d’audience publique pour le père Zambelli, donc, qui a accepté la peine de 1 an de prison avec sursis pour « abus de confiance ».[…]

Ndlr : voilà un pieux procureur touché par la grâce.

 Faut-il vous l’emballer ?

Le Figaro du 10/12 : Eco-Emballages, un organisme gérant les contributions des entreprises pour les redistribuer aux collectivités locales effectuant la collecte et le recyclage, a procédé à des placements risqués. Son conseil d’administration a informé le ministre de l’Écologie, Jean-Louis Borloo, d’un risque de perte lié à des « placements non sécurisés d’une partie de la trésorerie dans des paradis fiscaux ».

« 60 millions d’euros restent à ce jour placés sur ce type de fonds à risques dont l’emploi est inacceptable au regard de la morale républicaine, s’agissant de fonds publics », a indiqué le ministère. Un recyclage mal compris ?


Ecrit le 24 décembre 2008

 Malaise de la jeunesse

NouvelObs.com du 17/12 : Xavier Darcos, ministre de l’Éducation nationale, a estimé que les oppositions à sa réforme du lycée révélaient « un malaise beaucoup plus vaste ». « Cette réforme-là est devenue un prétexte, un point de crispation qui »renvoie à des problèmes beaucoup plus larges, qui sont ceux du malaise de la jeunesse« , a-t-il affirmé sur Canal +. »C’est un problème qui nous regarde tous, tous les adultes, nous sommes tous responsables", a-t-il poursuivi.

Selon lui, la réforme du lycée n’est pas un enjeu tel qu’il faille mettre toute la jeunesse dans la rue. […]

Ndlr : sans hésitation nationale !

 Attentat à la godasse

Marianne du 15/12 : Ce sera peut-être l’une des images que l’Histoire retiendra de la présidence Bush. Une sortie à l’image de sa politique : un lancer de godasses lors d’une de ces multiples conférences de presse calibrées où il ne se dit, ni ne se passe en général rien du tout. Un détail : celle-ci se déroulait en Irak lors d’une visite surprise du président Bush quelques jours avant la fin de son mandat.

« C’est le baiser d’adieu du peuple irakien, espèce de chien », a crié un journaliste irakien à l’attention de Georges Bush en lui lançant ses chaussures — taille 43 — à la figure. Dans un ultime réflexe, le président a su éviter la paire de pompes qui lui était destinée. A la suite de l’invasion américaine en 2003, le peuple irakien frappait les statues de Saddam Hussein à l’aide de vieilles tatanes.

Quand les chaussures se transforment en boomerang…

 Morano et la « diversité »

C’est une sortie qui fait mauvais genre, alors que Nicolas Sarkozy a présenté ses mesures sur l’égalité des chances.

La secrétaire d’État Nadine Morano, chargée de la Famille a affirmé le 18/12 sur le plateau de La Chaîne Parlementaire que la « diversité » ne doit pas être un « bouclier » pour les membres du gouvernement et que la légitimité pour être dans un gouvernement « passe d’abord par l’élection ». […] .

Et de lancer : « On n’est pas protégé parce qu’on est issu d’une minorité, parce qu’on est d’origine maghrébine ou africaine. On doit comme les autres, et je dois dire même plus que les autres, à partir du moment où on vous laisse cette opportunité, où on exprime une confiance, eh bien on a des devoirs. Et ce devoir, c’est de réussir le travail qui vous est confié, la mission qui vous est donnée pour servir des Français. »

Ndlr : on croirait entendre Marine Morano ! Tout ça parce que Rama Yade a refusé d’être candidate aux Européennes.
Floués par Madoff

leJDD.fr du 16/12 : A la longue liste des banques touchées par le scandale Madoff s’ajoutent de nombreuses fondations et célébrités. Tous avaient une confiance aveugle en ce grand philanthrope, lui-même à la tête d’une organisation caritative. La communauté juive américaine est particulièrement secouée. Les Fondations Elie Wiesel et Steven Spielberg figurent parmi les victimes de l’escroquerie. […]

De nombreuses personnalités du showbiz se découvrent également victimes de l’escroc :. La liste est longue et pourrait bien s’allonger encore.

 Jésus PDG de l’année

Selon l’hebdomadaire britannique The Economist, le développement des Églises évangélique et pentecôtiste américaines amène leurs dirigeants à adopter des méthodes de fonctionnement purement commerciales.

Un exemple : la Willow Creek Community Church située à South Barrington, près de Chicago, dans l’État de l’Illinois, aux États-Unis.

Cette Église, fondée en 1975, possède un multi complexe « comprenant des restaurants, des cafés, des stades de basket-ball, des écrans vidéo, et, surtout, un parking d’une capacité de 4 000 places ». Selon The Economist, la WCCC et la majorité des méga-communautés pentecôtistes américaines ont « les mêmes principes de base que les entreprises : mettre le client au centre de toutes leurs préoccupations ». Pour être toujours plus proches de la demande des fidèles, « ces méga-Eglises n’hésitent pas à créer des regroupements selon les centres d’intérêts de ceux-ci. L’Église met à la disposition de ses ouailles des services sociaux allant du soutien aux alcooliques jusqu’au transport en commun en passant par un service de garderie pour des milliers d’enfants tous les week-ends ».

Pour rendre efficaces leurs opérations de recrutement de fidèles, et surtout maintenir la croissance de « leur entreprise », les dirigeants des Eglises, les « pasteurpreneurs » comme on les appelle désormais aux Etats-Unis, n’hésitent pas à adopter le fonctionnement d’une société. La WCCC est considérée comme pionnière en la matière. Elle a “un objectif spécifique, une stratégie en sept points, une série de dix valeurs principales et une équipe de gestion”. […]

 Miracle tout-terrain

Marianne du 10/12 : Alors que politiques et économistes se creusent la tête pour savoir comment sortir de la crise, une église pentecôtiste de Detroit, la capitale américaine de l’industrie automobile, a trouvé la solution : la prière collective avec bénédiction de rutilants 4x4, dans une grandiose mise en scène.

Trois luxueux 4x4 blancs sont garés sur l’autel. Leur taille est immense, au standard américain, autrement dit sans aucun rapport avec les nouveaux critères de l’industrie automobile moderne (plus économe, plus raisonnable, plus verte). Là, c’est gros, cher et polluant.

Autour de ces voitures imposantes, une cérémonie religieuse se déroule dans la tradition spectaculaire du Gospel avec des chants, des prières et des danses. Micro à la main, le pasteur Charles H. Ellis III captive son auditoire déjà gagné par la ferveur. Son sermon en appelle au « renflouement divin » (God’s Bailout).

C’est ainsi que le Temple pentecôtiste de Détroit (Great Grace Temple ) a décidé de venir en aide à l’industrie automobile de son pays, plongée dans une crise majeure. […]

 Pas de photos

De Rue89.com du 17/12 : Lors d’une manifestation lycéenne place Bellecour à Lyon, le 16/12 vers 17h30, des policiers ont empêché deux photographes de l’AFP de faire leur travail.

Les lycéens n’étaient pas très nombreux, une cinquantaine, et bloquaient l’un des côtés de la place. Il y avait une dizaine de camions de CRS, et nous étions cinq photographes : […] Des policiers sont venus vers nous et nous ont dit : « Pas de photos. » J’ai répondu que j’avais une carte de presse, que je faisais mon travail :
"- Aujourd’hui, c’est interdit de faire des photos.
– Pourquoi aujourd’hui ?
– Parce que maintenant, c’est comme ça.« Apparemment, c’est pour des raisons de droit à l’image des policiers. Le chef du bureau de l’AFP à Lyon a protesté auprès des autorités, et on lui a répondu : »Envoyez un courrier."
Ndlr : photogénic-ta-mèr !