Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Municipales > Municipales 2014 > Les municipales à Treffieux, 2014

Les municipales à Treffieux, 2014

Ecrit le 8 janvier 2014

Treffieux (communiqués)

 Mauvaises odeurs persistantes

Le collectif « Vivre ensemble à Treffieux sur Don » continue ses ateliers-rencontres   dont on peut trouver le compte-rendu voir ici Lors de sa réunion du 6 décembre 2013, consacrée au patrimoine de Treffieux, le collectif a abordé un sujet d’actualité très préoccupant pour les habitants de Treffieux : les mauvaises odeurs persistantes dégagées du site d’enfouissement des déchets des Brieulles. Il communique : :

Depuis de nombreux mois maintenant, les habitants de Treffieux se plaignent des odeurs très désagréables émanant du centre d’enfouissement des Brieulles, surtout le matin. C’est non seulement une gêne très importante pour les habitants actuels, mais un repoussoir incroyablement efficace pour les éventuels acquéreurs d’un terrain sur le lotissement communal des Chaumains qui se trouve à proximité. Si la récupération des gaz qui se dégagent des ordures ménagères peut paraître a priori une bonne solution, la mauvaise maîtrise technique du procédé peut causer des dégagements d’odeur durables. Les promesses vagues diffusées par la société gestionnaire sous la forme d’un prospectus luxueux distribué dans les boîtes aux lettres ne sont pas vraiment rassurantes. Ce nouveau procédé peut aussi être l’occasion d’une nouvelle fuite en avant dans l’augmentation des capacités du centre d’enfouissement de Treffieux et donc dans la durée d’activité du site. Encore une fois, les promesses risquent de ne pas être tenues... Il est possible qu’à la longue les Treffiolais se lassent d’être les seuls dans toute la région à accueillir les ordures des autres et il est temps que les élus prennent leur responsabilité pour mettre en œuvre d’autres solutions.

 Déviation de Treffieux, passage en force ?

Le collectif « Vivre ensemble à Treffieux sur Don » communique par ailleurs :
« Les propriétaires de terrains non bâtis, concernés par l’emprise de la déviation, et qui ont contesté le montant très insuffisant des indemnisations proposées, ont reçu le 12 décembre 2013, par lettre recommandée, une notification d’engagement de la procédure d’expropriation qui démarre par une enquête publique pour déterminer le parcellaire exact. Cette notification fait suite à un courrier daté du 5 octobre précédent et signé de huit propriétaires qui demandaient à renégocier le montant de l’indemnisation : 0,15 €/m2. De son côté, le conseil municipal lui-même a contesté le montant des indemnisations proposées pour les terrains communaux transférés au Département : il en demandait le doublement.

Au lieu de répondre en ouvrant des négociations, le Conseil Général préfère utiliser la manière forte et engager une procédure d’expropriation. Ce faisant, il ferme toute possibilité d’accord amiable et prend la responsabilité de prolonger les procédures d’acquisition et donc la réalisation des travaux. »


Ecrit le 8 janvier 2014

 Biogaz à Treffieux (communiqué)

Les élus et les techniciens du SMCNA (Syndicat Mixte Centre Nord Atlantique), bien conscients des désagréments olfactifs rencontrés aux alentours du site des Brieulles à Treffieux, souhaitent apporter les précisions suivantes :

Depuis mars 2013, la valorisation des biogaz issus des alvéoles d’enfouissement est effective. Cette mise en place répond au double objectif de produire de l’énergie plutôt que brûler inutilement ces biogaz d’une part, d’autre part de limiter l’effet de la hausse importante de la Taxe Générale sur les Activités Polluantes (impact direct sur la facturation à l’usager du service public de traitement des ordures ména-gères).

Des investissements ont été réalisés afin de capter au mieux les biogaz à la source ; cependant un certain nombre de dysfonctionnements, mis au jour dans la période de réglages, font l’objet d’analyses et d’actions correctives en cours d’exécution pour éliminer les incidents sur le réseau de captage et de transport des biogaz :
► reprise de purges sous voirie pour éliminer des accumulations d’eau qui empêchent l’aspiration des gaz.
► extraction d’un corps étranger des canalisations de transport (acte mal-veillant ?)
► cartographie des fuites éventuelles sur certains casiers afin de traiter les dernières sources de nuisance détectées.

Une procédure est mise en place afin de suivre au plus près toute nouvelle plainte concernant les odeurs, n’hésitez pas à faire remonter en temps réel les nuisances que vous constateriez ; par téléphone 02.40.79.51.48 ou par courriel
accueil@smcna.fr.

Des visites du site peuvent également être organisées sur demande, en plus des journées de portes ouvertes.


Ecrit le 12 février 2014

 Polémique sur la déviation

A Treffieux, la proximité des élections municipales réveille des polémiques sur de vieux dossiers comme celui de la déviation de la commune. En effet la traversée du bourg par la D 771 génère de nombreuses nuisances et bloque l’aménagement harmonieux de la commune. Une première manifestation avec blocage des camions a eu lieu en 1999 ! Les études de contournement du bourg ont commencé peu après. Une première enquête publique a eu lieu en 2004, et le tracé projeté a été … refusé, d’autant plus que le registre du commissaire-enquêteur comportait quelque 200 observations, pour une commune de 700 habitants. Une deuxième enquête publique a eu lieu en juin-juillet 2007, prenant en compte la quasi-totalité des réserves émises à l’issue de la première enquête. Mais cette fois, contrairement à 2004, le commissaire enquêteur a donné un avis défavorable. Par délibération du 8 novembre 2007, la Commission permanente du Conseil Général a décidé de passer outre l’avis défavorable du Commissaire Enquêteur et de demander au Préfet de déclarer ce projet d’utilité publique. Le Préfet de Loire-Atlantique a déclaré la déviation d’utilité publique le 16 juillet 2008. Depuis cette date, les trois maisons situées sur le tracé retenu ont été achetées et détruites, et un pont a été construit pour passer le Don. Les travaux définitifs ont commencé.

Mais l’association « Vivre à Treffieux sur Don » revient à la charge, évoque un risque d’inondation dans le souterrain envisagé, conteste le raccordement de deux chemins ruraux (le chemin des Noës Nord et le Chemin des Noës Sud), réclame un aménagement de « Trois voies » facilitant l’accès au chemin de la Védiais et à celui de la Claie des Bois, une jonction entre le dernier giratoire et la route de Lusanger pour que les dizaines de poids lourds se rendant quotidiennement au centre d’enfouissement des Brieulles ne passent plus le centre du bourg, et enfin une meilleure indemnisation des propriétaires fonciers expropriés. Bref une remise en cause quasiment totale du projet. On ne peut s’empêcher de penser que c’est tout-à-fait électoraliste ….....

Les habitants du centre-bourg ont hâte de voir les travaux s’effectuer. La mise en service de la déviation est prévue pour la fin de l’année 2016.