Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Santé > Hôpital de Châteaubriant : ami des nouveau-nés

Hôpital de Châteaubriant : ami des nouveau-nés

Ecrit le 8 janvier 2014

 I.H.A.B. Un mouvement international

Lancée en 1991, l’initiative   Hôpitaux amis des bébés (IHAB) est un projet de l’UNICEF et de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) dont l’objectif est de faire en sorte que toutes les maternités, qu’elles soient indépendantes ou situées dans un hôpital, deviennent des centres de soutien à l’allaitement maternel.

Une maternité peut prétendre à cette appellation lorsqu’elle refuse les laits en poudre, les biberons ou tétines, et qu’elle met en œuvre dix autres conditions précises en vue d’encourager un allaitement efficace.

Cette appellation est actuellement contrôlée par des instances nationales chargées de l’allaitement, conformément à des critères mondiaux. Depuis le lancement de l’initiative  , plus de 15 000 établissements de 134 pays ont obtenu l’appellation « amis des bébés ». La France a traîné puisqu’elle n’a engagé les changements que dans les années 1999-2000. Et il n’y a encore que 20 maternités labellisées dans notre pays.

 Un hôpital labellisé

D<sup class="typo_exposants">r</sup> Moriaux, M<sup class="typo_exposants">me</sup> Sanson, D<sup class="typo_exposants">r</sup> Sarthou

C’est à l’échéance de l’année 2013 que l’Hôpital de Châteaubriant obtient le Label I.H.A.B. (Initiative   Hôpital Ami des Bébés).

En effet, ce label permettant d’améliorer l’accompagnement des parents avant, pendant et après la naissance de l’enfant, ne s’obtient qu’en validant onze critères, ce qu’a effectué le personnel de l’hôpital de Châteaubriant avec brio.

Le label I.H.A.B. apportera à l’hôpital de Châteaubriant des améliorations au niveau de la maternité telles qu’une politique claire, favorable à l’allaitement.

La conférence du 30/12/2013, nous apprend aussi que seulement 20 établissements hospitaliers de France possèdent une maternité labellisée, et 4 dans l’Ouest (Ancenis en 2009 ; Les Sables d’Olonne en 2011 ; Ploërmel en 2011 et Vitré en 2013 ).

Dorénavant, le nourrisson Castelbriantais aura le privilège de naître dans une maternité labellisée !

Signé : Barnola Théo

Ce label s’obtient après une longue période de ’’gestation’’

  • 1. Adopter une politique d’allaitement maternel formulée par écrit et systématiquement portée à la connaissance de tous les personnels soignants
  • 2. Donner à tous les membres du personnel soignant les compétences nécessaires pour mettre en œuvre cette politique. [Dans ce cadre, tous les personnels de la maternité de Châteaubriant ont suivi une formation de 20 heures, formation systématique dans les six mois de leur arrivée dans le service]
  • 3. Informer toutes les femmes enceintes des avantages de l’allaitement maternel et de sa pratique. Donner aux mères qui n’allaitent pas des informations adaptées sur l’alimentation de leur nouveau-né.
  • 4. Placer le bébé en peau à peau avec sa mère immédiatement à la naissance pendant au moins une heure et encourager la mère à reconnaître quand son bébé est prêt à téter, en proposant de l’aide si besoin. [A Châteaubriant, le peu-à-peau est encouragé aussi avec le père].
  • 5. Indiquer aux mères comment pratiquer l’allaitement au sein et comment entretenir la lactation même si elles se trouvent séparées de leur bébé.
  • 6. Ne donner aux nouveau-nés allaités aucun aliment ni aucune boisson autre que le lait maternel, sauf indication médicale.
  • 7. Laisser le bébé avec sa mère 24 heures par jour. [A Châteaubriant le père est le bienvenu, il peut participer à l’accouchement et rester dans la chambre avec la mère et le bébé]
  • 8. Encourager l’allaitement au sein « à la demande » de l’enfant.
  • 9. Ne donner aux enfants nourris au sein aucune tétine artificielle ou sucette.
  • 10. Identifier les associations de soutien à l’allaitement maternel et autres soutiens adaptés et leur adresser les mères dès leur sortie de l’établissement. Travailler en réseau.
  • 11. Protéger les familles des pressions commerciales (substituts de lait maternel, produits d’hygiène, etc)

Il y aura prochainement un 12e critère : Pendant le travail et l’accouchement, adopter des pratiques susceptibles de favoriser le lien mère-enfant et un bon démarrage de l’allaitement. C’est ce que fait l’hôpital de Châteaubriant avec sa ’’salle nature’’.

 Peau à peau

Peau-à-peau, dessin de Moon - 06 87 32 77 47

Bébé blotti contre sa maman ou son papa, leurs peaux dénudées : ils échangent chaleur, sensations, et créent les premiers liens. Par ce corps-à-corps, l’enfant retrouve les 37 degrés dans lesquels il baignait dans le ventre maternel et surtout, sa température reste constante. Pour le bébé, c’est une transition en douceur entre le milieu aquatique, dans lequel il vient de passer neuf mois, et le milieu aérien. En lui permettant de rester en contact avec des sensations connues, par le peau à peau, il est possible de le sécuriser. Il retrouve les battements d’un cœur et le son assourdi d’une voix qui l’ont bercé pendant neuf mois. Avec sa bouche et son nez, il retrouve des goûts et des odeurs qui lui sont familiers.

Le peau à peau déclenche également la production d’une hormone capitale : l’ocytocine, aussi appelée hormone de l’amour. (qui est l’hormone sécrétée lors des relations sexuelles et de l’orgasme). Par ce contact sensoriel intense, par les regards échangés dans cette relation à trois, par les caresses prodiguées ou les mots prononcés, le peau à peau booste les sécrétions d’ocytocine chez la maman, le bébé et même le papa, favorisant l’attachement, la mise en lien entre les personnes.

 Pourquoi l’allaitement maternel ?

En Norvège, 95 % des mères allaitent leur bébé, en France 70 %. La maternité de Châteaubriant, en progrès, dépasse maintenant 50 %.

Depuis longtemps, on sait que les enfants nourris au sein sont plus résistants aux infections (gastro-entérites, otites, etc.) que les autres. Plusieurs dispositifs naturels s’opposent en effet à la prolifération microbienne dans le lait maternel.

La composition du lait varie : elle n’est pas la même au 6è jour qu’au 14è jour par exemple, elle s’adapte à l’âge et aux besoins de chaque enfant. Le lait maternel est stérile, sain, tiède, pur et toujours disponible. Il évite tous les préparatifs des biberons avec leur stérilisation. C’est le lait le plus économique. Aucun lait industriel ne peut actuellement s’adapter à ce point aux besoins exacts de l’enfant.

L’allaitement est un moment d’échanges privilégié entre la mère et son enfant qui renforce les liens affectifs. De nombreux psychologues insistent sur l’importance de l’allaitement sur le comportement psycho-affectif du nourrisson.

Sans compter que l’allaitement protège la femme des risques de cancer du sein et de cancer des ovaires !

Affiche allaitement
Pour mémoire rappelons que le maire de Châteaubriant a fait retirer, en
novembre 2007, l’affiche ci-contre éditée par Ouest-France.

Il en a rejeté l’erreur, ensuite, sur un collaborateur !