Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Diverses communes > Les voeux du maire de Saint Vincent des Landes

Les voeux du maire de Saint Vincent des Landes

Ecrit le 15 janvier 2014

 Les voeux du maire de St Vincent des Landes

 "Quand certains parlent de désintérêt des citoyens, de fracture civique même, je peux vous certifier que dans notre commune il n’en est rien » dit Alain Rabu, maire de St Vincent des Landes. « Avec l’équipe municipale, je sais que l’on peut compter sur le dynamisme de toutes les forces vives qui font vivre notre commune, que ce soit au niveau associatif, bénévoles, enseignants ou acteurs économiques »s.

Saluant les jeunes nés en 1995 qui voteront pour la 1re fois, les 23 et 30 mars prochains, et les 27 nouvelles familles qui viennent d’arriver à Saint Vincent, le maire révèle qu’il y a eu l’an passé 19 naissances (7 garçons et 12 filles), 5 mariages, 3 parrainages civils, et 31 décès dont 18 à la Maison d’accueil des Fontenelles.

Le gros dossier en cours : la future station d’assainissement. La phase administrative étant terminée, nous allons entrer dans une phase plus concrète. Réunion de lancement le 6 janvier, les études dureront 6 mois, les travaux 7 mois, on peut penser que notre nouvel équipement sera opérationnel au printemps 2015. Pour ce faire nous allons devoir acquérir des terrains (environ 2 hectares), car l’emplacement actuel n’est pas assez grand.

L’autre dossier important est la construction d’un accueil périscolaire et d’un multi-accueil qui remplaceront la Halte-garderie actuelle, ceci en collaboration avec la Communauté de Communes. Depuis le mois de novembre nous sommes propriétaires du parking en face de l’ancienne maison de retraite, là où sera construit le bâtiment.

En 2013, avec le concours de la Poste nous avons procédé au numérotage de toutes les maisons. Mais il ne faut pas que cette belle plaque cache les problèmes d’ouverture de notre bureau de poste.

D’autres chantiers peut-être moins prenants mais tout aussi utiles ont été réalisés. L’ACPM   a rejointoyé les murs et peint les portes latérales du cimetière, le portail quant à lui sera repeint aux beaux jours. Nous avons enterré les réseaux électriques et téléphoniques et installé des nouveaux mats avec des systèmes d’éclairage économes et efficaces rue de la Magdeleine. Dans l’optique d’aménager de nouveaux lotissements, nous avons acheté près de 12 000 m2 de terrain. Des négociations sont en cours pour en acquérir de nouveaux.

Cet été nous avons accueilli Mme Nolwenn LEMOINE, la nouvelle kiné, qui en attendant mieux, s’est installée au 1 place de l’Eglise, l’ASFA   qui utilisait ce local a déménagé juste à côté.

Nous avons aussi fait appel à un vitrailliste pour remplacer les nombreuses pièces des vitraux qui étaient cassées dans l’église. Une société a nettoyé le clocher et posé des grilles anti-intrusions pour les oiseaux.

En septembre, en présence de M. Le Député et Mme la Conseillère générale nous avons inauguré les locaux mis à disposition de la Batterie Fanfare, l’ancienne école maternelle de l’Ecole Publique s’appelle désormais la Boîte à Musique. Nous avons également acheté des tables pour la salle municipale, les anciennes ont été mises à disposition du Comité des Fêtes.

Une rencontre avec la chambre des métiers, la chambre de commerce et d’industrie, les commerçants et artisans, les professions libérales et les membres du conseil municipal a eu lieu en début d’année, l’idée étant de structurer ces acteurs économiques pour que nous puissions avoir des interlocuteurs légitimes. Le dossier avance. Par ailleurs, peut-être verrons-nous l’ouverture d’une pizzéria au 4 Place de l’Eglise.

Même si notre implication a été toute relative, nous avons eu le plaisir de voir la nouvelle maison de retraite accueillir les résidents. Nous suivons également avec intérêt la nouvelle destinée du bâtiment jouxtant l’école privée, une maison médicale devrait voir le jour dans l’année 2014.

Tous les lots de la rue des Primevères sont vendus. Le parking de covoiturage, derrière la caserne des pompiers est terminé. Nous allons demander au géomètre un plan de viabilisation du terrain « dit de la doue » terrain de 8800m2 situé entre la Rue des Bouleaux et la Route de la Treffiache.

L’inconscience et la vitesse excessives de certains conducteurs dans le bourg et notamment en face l’Ecole Privée va nous amener à prendre des mesures dissuasives. La mise en place d’un plateau ralentisseur pourrait être une solution.

 Rythmes et aides

En ce début d’année nous allons devoir finaliser la mise en place de la réforme des rythmes scolaires. L’idée de mettre en place de l’école le mercredi matin ou le samedi matin est sans doute une bonne chose. Ce temps supplémentaire pourrait
permettre ainsi aux élèves en difficulté et même aux autres d’apprendre d’une façon plus ludique. Pour ce faire, avec les directeurs des deux écoles et la commission municipale nous avons rencontré Mme l’inspectrice académique. De son côté la Communauté de Communes qui finance l’accueil périscolaire a donné le volume d’heures hebdomadaires qu’elle subventionnerait.

Mais sachez quand même que cette organisation dépendra de nos moyens humains, matériels et financiers et que notre volonté est de traiter tous les enfants de la même manière, nous ne voulons pas faire de ségrégation par exemple entre les élèves qui prennent le car et les autres. Je comprends que certains parents sont en attente ou se posent des questions pour la rentrée de septembre. Mais si tout simplement on n’avait pas supprimé cette demi-journée, il y a 3 ans, on n’en serait pas là aujourd’hui.

 Intercommunalité

Comment, par les temps qui courent, ne pas parler de la crise, ou des difficultés que nous rencontrons. Sensible à ce fait nous continuons à vous aider, avec les moyens qui sont les nôtres bien sûr. En janvier dernier nous avons décidé de repousser l’âge des bénéficiaires des bons de fournitures scolaires à 18 ans au lieu de 16 ans, 145 élèves ont pu en bénéficier. Nous soutenons financièrement les associations caritatives et nos associations locales. Nous sommes également vigilants sur les bénéficiaires des aides.

Maintenant parlons un peu de l’intercommunalité. Cette instance aux compétences multiples nous est indispensable maintenant. Au niveau économique la zone d’activité des estuaires est devenue l’une des plus attractives du nord du département, ce n’est pas par hasard que le groupe St Gobain a choisi notre territoire pour s’installer.

L’autre gros dossier porté par la CCSD   en ce moment est le futur espace aquatique ou piscine.

Spectacle devant la chapelle de la Magdeleine Animation à la chapelle de la Magdeleine

 Souvenirs

Le maire Alain Rabu a évoqué enfin les animations 2013 des journées du patrimoine et la très belle exposition proposée par la commune : « plus de 700 visiteurs se sont déplacés les 14 et 15 septembre dernier : des plus jeunes qui voulaient savoir à quoi ressemblait la commune au temps de grand-père et grand-mère, et des plus anciens qui voulaient se rappeler à leurs bons souvenirs ».

Au regard du travail réalisé et de la qualité de cette exposition, nous nous devions de l’immortaliser, c’est pourquoi depuis une quinzaine de jours vous pouvez observer la trentaine de photos plastifiées qui ont été apposées sur les murs de nos bâtiments communaux,Trois autres panneaux plus grands, représentant la Libération, la gare et la carrière de la Blinais vont être affichés à l’intérieur de nos salles.

Je terminerai mes propos par cette citation « Si la vie te donne une centaine de raisons de pleurer, montre à la vie que tu as un millier de raisons de sourire. »