Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Diverses communes > Les voeux du maire d’Abbaretz

Les voeux du maire d’Abbaretz

Ecrit le 15 janvier 2014

 Abbaretz, un maire très en train

« L’année qui débute verra quelques évolutions notables, particulièrement dans notre commune d’Abbaretz » dit le maire, Jean Pierre Possoz, en détaillant :

Du point de vue de l’aménagement du territoire d’abord, avec la mise en service du Tram-Train Nantes <=> Châteaubriant dès le 28 février prochain. Il s’agit d’un équipement structurant, dont les retombées sont plus larges que le seul axe Nord-Sud ; en effet la réorganisation conjointe [dès la rentrée 2014 ] des transports Lila, en desserte de la station d’Abbaretz et au rythme du tram-train, verra les cars de rabattement relier notre commune à ses voisines : Nozay, Treffieux, St Vincent des Landes, La Meilleraye, Moisdon la Rivière,... les possibilités de transport collectifs offertes aux Abbarois s’en trouveront ainsi démultipliées.

L’aménagement du bourg ensuite : les travaux de la rue de la Mairie se terminent ; les objectifs fixés d’apaisement de la circulation automobile, d’espace rendu aux piétons, de places de stationnement matérialisées et d’aménagement paysager sont bientôt atteints. La maison communale dispose maintenant d’un vrai parvis et d’un niveau d’accessibilité enfin satisfaisant. La suite des travaux ne tardera pas à démarrer rue Boulay Paty, avec un équipement similaire dans les choix de matériaux afin de conserver une unité d’aspect à ces deux rues.

 Pas de panachage

Les élections municipales, se dérouleront les 23 et 30 mars prochains, avec de nouvelles règles qui modifieront nos habitudes : en effet, notre strate de commune est maintenant soumise au vote sur liste bloquée avec interdiction de panachage, impossibilité de voter pour une personne non candidate ou de rayer un nom pour que le bulletin de vote ne soit pas nul, obligation de présentation d’une pièce d’identité pour voter ; par ailleurs, les délégués au conseil communautaire seront présentés sur le même bulletin de vote et seront donc élus au suffrage direct.

L’obligation de réserve de la période pré-électorale ne me permet pas d’énoncer ce soir le bilan d’équipe ou les projections futures, d’autant plus qu’avec la majorité de l’équipe sortante, ensemble, nous nous présenterons à vos suffrages dans un peu plus de deux mois.

 Rythmes scolaires

Néanmoins, l’élément qui occupera une place prégnante dans les mois qui viennent, c’est la mise en place de la réforme des rythmes scolaires. Je souhaite que la réflexion au niveau local se poursuive sereinement, au plus près de l’intérêt de l’enfant, de manière posée et partagée, avec une vue d’ensemble y compris à l’échelon intercommunal.

Cet échelon intercommunal prend de plus en plus d’importance dans l’organisation des compétences qu’il exerce. Nous devons y être autant participants qu’attentifs, afin que les complémentarités permettent à l’ensemble de s’élever vers plus d’efficacité des services publics, dans le respect de la proximité que les administrés attendent de ces services.

Comme traditionnellement en début d’année, quelques chiffres :

  • - La population légale 2014 est de 1975 habitants (…) ;
  • - Les services de l’Etat-Civil ont enregistré en 2013 : 10 décès, 6 mariages, 36 naissances ; nous trouvons ici la confirmationdu rajeunissement de la population abbaroise ; en effet plus de 40 % des habitants ont moins de 30 ans !
  • - 280 enfants sont scolarisés dans les écoles publique et privée de la commune,
  • - Au niveau de l’urbanisme, 16 demandes de permis de construire, 54 certificats d’urbanisme et 36 déclarations de travaux

Je voudrais ce soir mettre dans la lumière deux auteurs, dont les publications participent à la sauvegarde du patrimoine historique d’Abbaretz : on ne présente plus l’auteur de « Souvenirs et Passion, Rogatien d’Abbaretz », qui raconte à la fois son propre parcours et l’histoire des éléments qui composent le musée Agri-Rétro avec la verve qui le caractérise tant !

Le second raconte l’histoire de la mine d’Abbaretz, de l’exploitation de l’étain des Gaulois à nos jours. Daniel Braud, qui a passé une grande partie de sa jeunesse à Abbaretz, a réussi cette compilation très documentée ; il est également l’auteur de trois romans dont certains personnages évoluent sur notre commune.

En guise de conclusion, je citerai Antoine de St Exupéry : « Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible » . Plus que jamais, que nous soyons emplis d’enTRAIN [Tram bien entendu !]