Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Diverses communes > Les voeux du maire de Sion-les-Mines, janvier 2014

Les voeux du maire de Sion-les-Mines, janvier 2014

Article précédent - [Article suivant- ]

Ecrit le 22 janvier 2014

Joseph David, maire de Sion-les-Mines, a déclaré :

Nous quittons cette année 2013 marquée par beaucoup de turbulences : les décisions gouvernementales prises pour assurer un meilleur équilibre budgétaire (augmentation des impôts, de la TVA, mise en place de l’écotaxe etc…). Ces décisions font mal car nous sommes plus ou moins impactés par ces orientations.

La montée du chômage est un fait qui marque profondément notre territoire. On parle de crise économique pour trouver le responsable de nos difficultés. Pour moi, je crois plutôt à une mutation importante de notre société, société de bien-être très axée sur les biens de consommation, notamment le développement de la téléphonie, internet, multimédia …

Nous devenons de plus en plus interdépendants du marché mondial. Nous assistons à une libéralisation du marché suite aux accords de libre-échange validés par les Etats à l’organisation mondiale du commerce (OMC).

Si la libre circulation des marchandises peut être source d’emplois, il n’en va pas de même pour certains systèmes de production où la main d’œuvre est prépondérante.

La délocalisation de secteurs entiers de production pose problème et de nouvelles activités ne voient pas le jour. On ne crée pas assez d’emplois nouveaux pour compenser les arrêts d’activités.

Devant ces éléments, des questions restent posées :

  • - peut-on se protéger de cette mondialisation dans une économie libérale de plus en plus exacerbée ?
  • - faut-il redévelopper des circuits courts qui évitent toute délocalisation ?
  • - quels sont nos comportements de consommation ?

Une nouvelle année commence, les difficultés vécues ne vont pas s’estomper d’un coup de baguette magique. L’Etat annonce des mesures drastiques pour réduire le déficit public. Tout le monde va être mis à contribution, du citoyen de base aux différentes collectivités : baisse des dotations aux communes, subventions en baisse du Conseil Général. Au niveau de notre commune, des choix devront être faits dans les investissements et notre gestion du quotidien devra être de plus en plus pertinente. Pouvons-nous continuer à financer par l’emprunt le manque de recettes pour équilibrer les comptes de la nation et ceci depuis plus de 30 ans ? Il va bien falloir un courage politique pour arrêter cette spirale du déficit public et ne pas céder à la pression des lobbies. Ne léguons pas nos dettes à nos enfants et petits-enfants.

Photo : Sentier piétonnier de l’Euzeraie

Les réalisations 2013

La station d’épuration : un marché de travaux a été validé pour un montant de 516 518 € HT   (…)

Ce type d’équipement est soumis à diverses réglementations administratives et environnementales. Je dois dire que notre ténacité pour contester l’arrêté de rejet qui était excessif au niveau des normes a été fructueuse. Avec l’appui du bureau d’études NTE qui nous assiste pour cette réalisation, nous avons obtenu un nouvel arrêté préfectoral moins draconien, mais conforme à la réglementation.

Les nouveaux critères ont permis une économie sur l’investissement de l’ordre de 200 000 €, pas négligeable sur les coûts à facturer aux usagers via la redevance assainissement.

Plan de financement : recettes :
Agence de l’eau (171 514 € ), Etat DETR ( 90 000 € ), Conseil Général (137 853 € ), Réserve Parlementaire (11 000 €). Ce dossier important bénéficie de subventions à hauteur de 74% de son coût HT  .

Un emprunt de 100 000 € sur 20 ans à 3,70% viendra compléter le financement ainsi qu’un court terme pour financer la TVA dans l’attente de son remboursement.

La filière ’’filtres plantés de roseaux’’ a été choisie au vu notamment d’un coût maîtrisé par rapport à d’autres systèmes d’épuration, notamment sur les consommations énergétiques. Les travaux sont en cours et devraient se terminer vers la fin d’avril.

LE FOYER RURAL : les travaux de mise aux normes pour l’accessibilité ont été effectués. Réfection du hall d’accueil et des toilettes existantes.

L’ETANG DE L’EUZERAIE : son achat a permis de lancer une première phase d’aménagement autour de ce plan d’eau. Un cheminement piétonnier a été réalisé en sable ciment, permettant de petites promenades dans un cadre champêtre et ce, au cœur du bourg. Travaux réalisés par l’entreprise Chauviré pour un coût de 17 897.50 € HT  . Des aménagements complémentaires seront à envisager dans l’avenir : jeux pour enfants, tables, bancs ...

LA VOIRIE, un groupement de commandes avec les autres communes de la Com’Com’   du secteur de Derval a permis d’obtenir un marché avec des prix raisonnables.

  • - Réalisation des enrobés pour les routes des Lorays et de la Chauvais-le Châtelier pour un coût de 73 223 € HT  
  • - Les enduits d’usure pour 39 880 € HT  

D’AUTRES EQUIPEMENTS ont été réalisés au cours de l’année :

  • - Achat d’un lave-vaisselle pour la cantine municipale (2 500 €)
  • - Volets extérieurs de la mairie (1 862 €)
  • - Alarme anti-intrusion à la salle de sports (1 500 €)
  • - Achat d’une tondeuse : 18 490 € HT  
  • - Achat d’un terrain derrière la Masserie de 2 478 m2 pour 24 780 € . pour renforcer la réserve foncière de la commune

Joseph David a signalé en outre les dégradations et aux effractions répétées subies sur les équipements communaux : dégradations à la station d’épuration, effractions à la salle de sports et au local buvette du terrain de sports, « ceci représente des coûts pour la collectivité et nous amène à investir dans des équipements plus sécurisés. Il en va de la responsabilité de chacun d’être attentif à tout comportement déviant ».

LE PERSONNEL COMMUNAL : mise en place d’un contrat d’avenir au sein de l’équipe de voirie. Ce poste sera mis à profit pour assurer une formation qualifiante sur les aspects conduite du matériel en sécurité sur la voie publique. Ce contrat de trois ans bénéficie d’une prise en charge de 75% de la rémunération au niveau du SMIC assurée par l’Etat.

Un contrat CUI  -CAE   pour l’école publique assure l’appui aux enseignants de maternelle et CP.

DEMOGRAPHIE : Augmentation de la population sionnaise . Population totale de la commune : 1 729 , Population municipale : 1 694

ETAT CIVIL :

  • 20 Naissances dont 14 garçons et 6 filles
  • 3 mariages
  • 13 décès dont 9 hommes et 4 femmes
  • 107 demandeurs d’emploi au 15 décembre 2013 dont 60 hommes et 47 femmes

L’INTERCOMMUNALITE

  • - Développement économique : l’année 2013 a vu la concrétisation du projet d’implantation sur la zone économique avec le groupe Point P et la société Artis. Des perspectives d’emploi, 75 au départ, vont évoluer avec la montée en charge de ces structures (150 d’ici à 2 ans).
  • - La construction d’ateliers relais doit permettre d’accueillir des entreprises qui n’ont pas capacité à investir dans un premier temps
  • - enfin, la viabilisation de la zone des Echos doit permettre de pouvoir accueillir des entreprises en recherche de terrains dans des zones d’activités aménagées.

Comme on peut le constater, l’ensemble des élus porte prioritairement les investissements sur cette zone économique, outil indispensable pour la création d’emplois de proximité pour notre territoire.

Un projet important a été réfléchi et décidé pour la mise en œuvre d’un espace aquatique, le territoire étant sous-équipé. Le Conseil Général, au travers de son plan piscine dont l’objectif doit permettre à tous les scolaires d’assurer l’apprentissage de la natation, nous permet de pouvoir bénéficier de subventions substantielles (3.5 millions d’euros). Les contrats de territoires départementaux et régionaux viendront en complément de ce financement pour couvrir l’investissement à hauteur de 7.8 millions d’euros. Cet équipement devrait être livré pour l’été 2016.

En terminant, Joseph David a remercié le personnel communal, les pompiers, associations et la fanfare St-Melaine

Maison de la Ruralité  

NDLR : n’oublions pas à Sion-les-Mines l’association [Maison de la Ruralité  >http://lamaisondelaruralite.com] qui offre fièrement de nombreuses activités toutes les semaines, dan sson local à l’Outre sur la route de St Sulpice des Landes. Menuiserie, vannerie, tricot, tressage, cannage, rempaillage, peinture sur bois … etc. -

Article précédent - [Article suivant- ]