Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Pays de Châteaubriant > Syndicat mixte du Pays de Châteaubriant - après 2003 > Ultime réunion du Pays de Châteaubriant

Ultime réunion du Pays de Châteaubriant

Ecrit le 19 février 2014.

 Ultime réunion

Le “Pays de Châteaubriant  ” (1) s’est réuni pour la dernière fois le 4 février 2014. La prochaine fois, qui ne sera sans doute pas de sitôt, aura lieu après les municipales (fin mars), et après les premières réunions de Com’Com’   quand les délégués auront été désignés. Comment sera-t-il com- posé ? On n’en sait rien : il n’en a pas été question.

Ce n’est en effet que le soir, lors de la réunion de la Com’Com’   du Castel-briantais, qu’on a appris qu’il y avait une “Charte de gouvernance du SCOT  ”. Celle-ci a été adoptée par la Com’Com’   du Castelbriantais, il faut encore qu’elle soit adoptée par les Com’Com’   de Nozay et Derval.

Cette Charte de gouvernance prévoit :

Mais ce 4 février au matin, il n’en a pas été fait mention. Le compte administratif de l’année 2013 a été voté, de même que le budget pour l’année 2014. On y relève, dans les charges de gestion courante, la disparition des quelque 43 000 € versés à l’ADT   (Association pour le Développement du Tourisme  ) et de 3700 € versés au garage associatif Mobil’At.

On note aussi que la subvention de la Région, attribuée au Pays, qui se montait à 51 000 € en 2013 n’a pas été versée. Les Fonds Européens de 2012 et 2013 (pour un total de 16 800 €) n’ont pas été versés non plus au Pays. Celui-ci a donc dû réaliser une “ligne de trésorerie” de 50 000 € pour boucler son budget.

Le Pays a prévu de dépenser 13 500 € en 2013 pour la structuration de la filière bois-énergie (rien n’a encore été dépensé) et 9900 € en 2014.

 Soutien acté

François Favry est intervenu pour évoquer la question de Mobil’Actif et de Mobll’At, deux structures tenues par l’association “Les Eaux Vives” et signalant un besoin de financement de 20 000 €. Jean Louër lui a répondu : “On n’a pas d’argent  !” [Ndlr : c’est toujours ce qu’il dit !] “Beaucoup de causes sont justifiables. Cette activité est utile mais il faut être capable de la maîtriser”. François Favry a redit qu’il n’a pas demandé d’argent dans l’immédiat mais simplement un soutien à cette association pour engager des discussions avec le Conseil Général. Soutien acté.

(1) 12 élus représentant les 33 communes des Com’Com’   de Châteaubriant, Nozay, Derval.