Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Personnes âgées, ORPAC > Retraités CGT, congrès 2014

Retraités CGT, congrès 2014

Ecrit le 26 février 2014

70 participants

Les retraités C.G.T. réunis en Assemblée Générale à Châteaubriant, ont analysé la situation faite aux salariés, mais aussi aux retraités dans un contexte économique cahotant. Ils estiment que « Les décisions qui sont prises, vont plus soutenir le MEDEF, et dégrader la situation déjà difficile de millions de retraités » ont dit Michel Pacaud secrétaire général départemental et Paul Rabel secrétaire des retraités CGT de Châteaubriant

Carte de voeux

Ils ont remis au Préfet le 18 février 2014, une carte de vœux au Président de la République signée à des milliers d’exemplaires, et qui reprend leurs préoccupations :

  • Recul de la revalorisation de la pension auparavant au 1er janvier, puis au 1er avril et aujourd’hui au 1er octobre (soit 18 mois sans revalorisation).
  • Perte aussi du pouvoir d’achat par une ponction supplémentaire de 0,3 % pour un début de financement de la perte d’autonomie.
  • Suppression de la demi-part pour les veufs ayant élevé seuls leurs enfants.
  • Augmentation de la T.V.A.
  • Maintien du gel du barème des impôts sur le revenu.

Ils demandent notamment des mesures législatives pour plus de justice sociale et une autre répartition des richesses. - une augmentation au 1er janvier de toutes les retraites et pensions, y compris les régimes complémentaires – une revalorisation immédiate de 300 €.

La loi sur l’adaptation de la société au vieillissement est débattue en ce moment. Il n’est pas précisé pour l’instant les questions de financement. La C.G.T. demande que ce financement soit prévu dans le cadre de la solidarité, dans la sécurité sociale.

Les congrès des retraités de Loire-Atlantique a montré son attachement à la syndicalisation chez les retraités (4 500 en Loire-Atlantique). Il préconise de travailler plus en proximité dans les communes, les quartiers pour répondre aux besoins des retraités là où ils vivent, là où ils souffrent (logement, service public, maison de retraite, aide à domicile, perte d’autonomie, accès aux soins, loisirs, culture).

D’ores et déjà, les retraités CGT appellent à participer à la manifestation nationale du 3 juin 2014 à Paris, sur l’ensemble de leurs revendications.