Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Personnes âgées, ORPAC > Personnes âgées (01)

Personnes âgées (01)

(écrit début mai 2001)

ORPAC   : office des retraités et personnes âgées

ORPAC  , office des retraités et personnes âgées de Châteaubriant : avec le printemps revient le temps des bilans, sous la direction du Président Claude FERRONL’assemblée générale s’est tenue le 23 avril 2001 devant plus de 200 personnes.Le nombre d’adhérents est quasiment stable : 703 adhérents en 1999 et 691 en l’an 2000, donc 12 adhérents en moins sur l’année 2000.

Deux femmes et demi

En 1999 on dénombrait 203 hommes pour 500 femmes et en 2000 on compte 200 hommes pour 491 femmes. On recense, donc toujours un peu moins de 2 femmes et demie pour 1 homme !L’âge moyen des adhérents se situe aux alentours de 71 ans en 2000. L’âge moyen des adhérents était de 66 ans en 199768 ans en 199870 ans en 199971 ans en 2000Au fur et à mesure des années, la population de l’O.R.P.A.C. vieillit d’à peu près un an et demi par année !Comment expliquer la petite diminution du nombre d’adhérents ? La principale raison vient de la chute du nombre d’adhérents qui habituellement participaient aux sorties et voyages organisés par l’O.R.P.A.C. Il semblerait que les retraités aient changé le mode d’organisation de leurs sorties et voyages et ne passent plus forcément par une association pour voyager. Malgré cela, il y a eu 89 nouveaux adhérents en l’an 2000 qui se répartissent de la façon suivante selon les activités proposées par l’O.R.P.A.C :- Les ateliers (Multimédia - Mémoire - Broderie - Etc...) : 48 nouveaux adhérents soit 54 % des nouvelles adhésions à l’O.R.P.A.C.- Loisirs et voyages : 16 nouveaux adhérents soit 18 %.- Marcheurs : 9 nouveaux adhérents - Personnes à mobilité réduite : 7 nouveaux adhérents- Emplois familiaux : 9 nouveaux adhérents (mais cette activité est stoppée, lire plus loin).

Foyer et bals

C’est une moyenne de 73 personnes qui viennent toutes les semaines jouer aux cartes. C’est aussi un moment privilégié de rencontre et de discussion. Pour beaucoup ces deux demi-journées sont très importantes car elles sont les seuls moments de sortie de la semaine.La fréquentation des après-midi détente tend à diminuer. Mais il y a toujours un noyau de 60 à 70 personnes pour ces après-midi qui ont lieu à la Halle de Béré   depuis le mois de septembre 2000. A chaque rencontre l’ORPAC   essaie de changer de musiciens afin de répondre aux différents goûts de chacun.On peut constater que malgré la baisse, il y a toujours une bonne ambiance où chacun prend plaisir à venir danser. De plus, depuis maintenant deux ans l’O.R.P.A.C. et l’AMIRA d’Ancenis se retrouvent à l’extérieur. C’est ainsi que le 13/04/2000, les joyeux adhérents se sont retrouvés à Lohéac, pour visiter le musée de l’automobile, déjeuner dans un restaurant et passer l’après-midi à danser, jouer aux cartes ou tout simplement se promener dans le village. La prochaine sortie est prévue le 10/05/2001 à Savennières dans le Maine et Loire chez un horticulteur qui expliquera ses cultures et sa passion pour les nombreuses variétés internationales de géraniums.

Broderies et fleurs

Depuis plusieurs mois, l’O.R.P.A.C. a mis en place des cours de broderie. Katell JULION professeur, oriente, indique et conseille une quinzaine de personnes pendant ses cours. C’est ainsi qu’elles apprennent les divers points de broderie, point Richelieu, point de Croix, point Lancé, certaines astuces pour réparer ou camoufler un trou ou un accroc. Les élèves sont libres de leur sujet, Katell les conseille sur le coton à utiliser, comment travailler tel ou tel modèle.Pour clore cette année elle propose une sortie au musée des Beaux-arts et de la Dentelle à Alençon ainsi qu’à la maison du filet. Sortie prévue le jeudi 14 juin 2001

En ce qui concerne l’art floral, cela fait 10 ans déjà qu’il est enseigné à l’O.R.P.A.C. Marie-Thérèse DUCLOS encadre 50 personnes de la 1re à la 4e année. Chaque personne apprend à composer un bouquet en fonction des fleurs de saison et avec divers contenants parfois hétéroclites.

Chorale

Tous les vendredis matins 25 choristes se retrouvent sous la direction d’Annette Rebours. Plusieurs fois dans l’année, ils sont allés chanter à l’extérieur : à la MAPA et la Maison de Retraite et au Long séjour. Ces représentations de la chorale sont très appréciées par les résidents du Centre Hospitalier de Châteaubriant.

La mémoire

Frédéric Damour a mis en place et anime des « ateliers autour de la mémoire » dans le but de comprendre le fonctionnement mais surtout les dysfonctionnements de la mémoire pour ne plus craindre avec angoisse les pertes de mémoire que chacun constate en vieillissant. Le goût, l’odorat, la vue, le toucher, l’ouïe, la mémorisation, la relaxation et d’autres techniques ont été abordées pour mieux gérer sa mémoire et sa relation au monde environnant.

Sous forme de stage en petit groupe, ces ateliers sont destinés à toute personne qui se pose des questions sur sa mémoire ou sur la mémoire en général. A mi-chemin entre la prévention des troubles de la mémoire et une redécouverte du monde environnant, ces « ateliers autour de la mémoire » ont été une invitation au voyage autour de soi-même.

Entre octobre 2000 et mars 2001, 27 adhérents ont participé aux ateliers. Il semble que les participants soient plutôt très satisfaits de leur stage. Pour l’essentiel ils disent que ces ateliers leur ont permis de mieux gérer leur peur de perdre leur mémoire, voire d’améliorer leurs performances mnésiques.

Arts corporels internes

En 1998, l’O.R.P.A.C. a lancé une nouvelle activité : les Arts Corporels Internes. Jean-Paul Huchet, professeur dans une association nantaise spécialisée dans la pratique des activités corporelles d’origine orientale, anime deux fois par mois cette activité à l’O.R.P.A.C. En 2000, une vingtaine de personnes se sont retrouvées pour pratiquer une gymnastique très douce basée sur l’harmonisation des mouvements du corps au rythme de la respiration. afin de ressentir son corps en mouvement dans l’espace.

Atelier multimédia

En collaboration avec le Collège de la Ville aux Roses, qui met à disposition sa salle multimédia, l’ORPAC   a organisé trois stages d’initiation, animés par une professionnelle venant de Nantes, qui ont permis à plus de 36 adhérents de se familiariser avec les nouvelles technologies de l’informatique. Ces stages sont destinés à toute personne débutante, quel que soit son âge. L’ORPAC   a l’intention de mettre en place des stages de découverte d’internet et envisage de poursuivre l’initiation sous forme de stages de perfectionnement destinés à tout adhérent de l’ORPAC  .

Les voyages

En 2000, huit sorties ont permis à 150 personnes de voyager. Etant donné que certains adhérents viennent pratiquement à toutes les sorties, cela revient à dire que l’O.R.P.A.C a permis à 347 voyageurs de sortir de chez eux sur l’année 2000. Soit en général une moyenne 44 personnes par sortie contre 41 l’année dernière. Mais globalement, étant donné que les plus âgés voyagent de moins en moins, cette activité de l’O.R.P.A.C enregistre une baisse de fréquentation notable

Programme des voyages pour 2001 :

– Spectacle Notre Dame de Paris,
– Séjour au Portugal,
– Parc Floral de Fougères,
– Océanopolis à Brest,
– Séjour au pays Basque,
– Escale Atlantique,
– Sortie de Noël

Le voyage à Paris prévu en mars est reporté à la fin de l’année afin de profiter des illuminations de Noël. S’inscrire le plus vite possible. En effet la réservation en ce qui concerne l’hôtel et le spectacle est à faire trois mois à l’avance. En cas de désistement après ces trois mois les sommes versées sont perdues.

Au programme : départ de Châteaubriant en début d’après-midi, soirée spectacle dans un cabaret parisien, le lendemain matin visite guidée de l’assemblée nationale. La date de ce voyage sera très prochainement communiquée par l’intermédiaire du bulletin interne

Bibliothèque

Parmi ses différentes activités l’O.R.P.A.C dispose d’une bibliothèque composée de 300 livres environ, mis gracieusement à la disposition des adhérents. Quelques bénévoles ont accepté d’assurer des permanences les premiers mardis de chaque mois de 14 heures à 16 heures

Randonnées

Les marcheurs sont toujours au rendez-vous le mardi et le jeudi depuis maintenant 10 années. L’année 2000, a permis non seulement des balades mais aussi des rencontres   autour d’un repas, d’une galette et une sortie en Brière. Tous les ans de nouvelles personnes viennent rejoindre le groupe.

Depuis le début de l’année une nouvelle équipe se réunit tous les mois pour établir un calendrier des sorties, avec le nom des responsables et les lieux des randonnées.

Une journée intercommunale le dimanche 10 juin dans la région de Nozay est prévue. Elle sera guidée sur les circuits et de nombreuses animations sont prévues.

L’ORPAC   a particulièrement remercié Raymond GRELET pour l’activité qu’il a déployée dans le cadre de ces randonnées.

INTERGENERATION
« LA MODE DE 1900 A NOS JOURS »

Pour l’année 2000, un projet important a permis à des retraités de l’ORPAC   et des jeunes en difficulté scolaire de se rencontrer une nouvelle fois. C’est avec l’aide de fonds européens et du Syndicat Mixte que ce projet a pu voir le jour. Sur le thème de la mode au travers des siècles, l’ORPAC   a travaillé avec onze partenaires. Diverses actions ont eu lieu :

1° Intervention auprès d’élèves de maternelle de Nazareth, sur l’école des années 30/40 avec des retraités de l’ORPAC  . Les enfants avaient préparé leurs questions et une exposition dans leur classe faite de vieux livres, cahiers, porte-plume....L’attention des enfants, la pertinence de leurs questions ont établi une relation et une discussion avec les retraités.

2° La maison de retraite : Une exposition sur le mariage à travers des photos de mariages, d’accessoires, de diverses robes de mariées a été mise en place. Un défilé de mode a même eu lieu avec des résidents, des membres de l’ORPAC   et des jeunes.

3° Exposition au marché couvert   : Une exposition retraçant le siècle de la mode au marché couvert   a eu lieu pendant une semaine. Cette exposition a attiré 2000 visiteurs.

4° Défilé de mode : Pendant toute l’année un groupe de retraités et de jeunes collégiens ont travaillé sur le thème de la mode. Plusieurs temps forts : visites chez Christian Lacroix et Yves St Laurent. Visite du musée de la soie, et défilé de mode au centre municipal des sports. Les élèves et les mamies ont fabriqué des costumes futuristes en plastique, fils de fer et collants... Le défilé a attiré 500 spectateurs.

Secoue-toi les PUS

Comme l’an passé, six lycéens de l’école d’agriculture de Derval ont travaillé chez des retraités de l’ORPAC  . Pendant leur année scolaire ils doivent en effet réaliser un PUS : plan d’utilité sociale. Leur projet, aider les personnes qui ne peuvent plus s’occuper de leur jardin, ou faire des travaux trop difficiles, faire des courses. Ils sont donc intervenus chez 11 adhérents de l’O.R.P.A.C. Les élèves comme les retraités sont très contents de cette expérience.

Refus de la misère

Lors de la journée du refus de la misère du 17 octobre 2000, des retraités ont répondu présent pour encadrer des enfants. Cette journée a accueilli des enfants sous le Marché Couvert  . Ils ont élaboré un mur où chacun pouvait inscrire une phrase sur le thème de la misère.

Au travers de ces différentes actions et rencontres  , on constate qu’à chaque proposition les retraités répondent présent. L’inter-génération met en évidence que les jeunes et les retraités se complètent et sont faits pour se rencontrer.

Personnes à mobilité réduite

Les sorties de ces personnes qui sortent peu, se sont déroulées dans le même esprit : amitié - bonne humeur. Une équipe de bénévoles, toujours au top. Une présence très forte aux réunions, aux sorties. L’ORPAC   a socialement bien commencé l’année 2000 en accueillant le groupe théâtral du foyer occupationnel dans des scènettes émouvantes. Une très belle prestation. Puis le 9 mars spectacle de prestidigitation. Le 11 avril embarquement pour une croisière sur l’Erdre. Le 11 mai, le musée de Saint Marcel, haut lieu de la résistance pendant la guerre 1939-45. Le 20 juin, le jardin des Hespérides. Puis la foire de Béré, une invitation du Comité de la foire, une exposition sur les soldats du feu et un goûter offert par le Comité des fêtes. Et une découverte de la toute nouvelle Halle de Béré  . Le 10 octobre, auberge du Village des Touches. Puis goûter de Noël à la Halle de Béré  . Le programme de 2001 est aussi riche :

– 1er février : galette des rois.
– 8 mars : Françoise et Dominique.
– 10 avril : La Mayenne.
– 10 mai : La Bourbansais.
– 19 juin : Le Golfe du Morbihan.
– 7 septembre : Foire de Béré.
– 9 octobre : Ancenis.
– 13 décembre : goûter de Noël.

Le bilan de l’année 2000. : près de 800 personnes en 8 sorties. L’objectif est atteint : lutter contre la solitude. Il est bien sûr entendu que tout est ouvert aux maisons de retraite et au long séjour.

AIDE AUX AIDANTS

Voilà déjà 3 ans que l’O.R.P.A.C. mène des actions d’aide aux aidants familiaux.

Cette action a été mise en place devant les appels répétés des familles, une hospitalisation de plus en plus courte, le manque de structures et le désir des personnes âgées de rester le maximum de temps à leur domicile.

L’ORPAC   a choisi d’aider les aidants familiaux ou naturels qui se retrouvent dans des situations de fragilité sociale et psychologique.

Ce choix paraît fondamental : l’aidant naturel est le coordonnateur des différents intervenants professionnels à domicile. Une fragilisation de ce pivot de la coordination familiale et c’est la remise en cause du maintien à domicile de l’aidé

Ces actions se composent de deux parties : le Groupe de Parole et les réunions d’information.

Groupe de parole

Depuis 3 ans, un groupe de parole fonctionne sur Châteaubriant. Il se réunit une fois par mois avec une psychologue qui est le garant de l’écoute respectueuse de tous, de la différence de chacun et de la confidentialité de ce qui se vit dans le groupe .C’est un lieu de partage des souffrances de chacun, d’écoute et de soutien. Il permet de prendre du recul et de transformer les souffrances exprimées en une occasion d’ouverture vers les autres.

L’O.R.P.A.C est prêt à mettre en place d’autre groupes de parole sur le Pays de Châteaubriant   à condition qu’il y ait suffisamment de personnes qui y participent.

Réunions d’information

Les Réunions d’information abordent des thèmes qui concernent le maintien à domicile ou des questions que se posent les personnes confrontées à des difficultés dans ce cadre-là. En 2000 l’O.R.P.A.C a organisé deux réunions, l’une pour aborder les questions des droits de succession et l’autre sur la Prestation Spécifique Dépendance et les récupérations sur l’aide sociale. Un peu plus de 300 personnes ont assisté à ces réunions d’information.

Cette année l’O.R.P.A.C projette de mettre en place des stages de manutention de malades ou personnes alitées en petits groupes.

Relais Emplois Familiaux

Depuis plus de 13 ans l’O.R.P.A.C assurait auprès de ses adhérents et même à toute personne se trouvant confrontée à la question du soutien à domicile de personnes âgées, une information, une aide aux placements d’aides à domicile, un soutien administratif et une écoute professionnelle.

Le relais « emplois familiaux » a connu depuis sa création un essor grandissant pour totaliser, fin 2000, 90 employeurs et 51 employés. Preuve que ce service était une nécessité pour les personnes désirant vivre à domicile malgré leurs difficultés physiques ou de santé.

La première mission de l’O.R.P.A.C était d’informer en toute impartialité les personnes des différentes solutions existantes, soit le maintien à domicile soit le placement en institution.

Puis en fonction du choix de la personne, L’O.R.P.A.C en complémentarité du Centre Communal d’Action Sociale et des différentes associations de maintien à domicile, offrait ses services gratuits pour trouver une aide à domicile et assurer le suivi administratif lié à l’embauche de l’employée par la personne âgée. Cela permettait à l’employeur d’être déchargé des contraintes administratives, mais pas de ses obligations légales d’employeur. L’O.R.P.A.C n’était qu’un intermédiaire.

Dans la perspective d’une coordination gérontologique au niveau du Pays de Châteaubriant  , l’O.R.P.A.C a souhaité régulariser sa situation de service en demandant un agrément (une autorisation) à la Direction départementale du Travail et de l’emploi. Le Département a souligné le sérieux de l’O.R.P.A.C dans la gestion de son relais emplois familiaux, mais a refusé son agrément, dans la mesure où les textes de loi régissant les associations de service aux personnes, ne permettent pas que l’association ait d’autres activités à sa charge.

Or l’O.R.P.A.C gère beaucoup d’autres activités....Il a donc fallu faire un choix, soit abandonner toutes les autres activités de l’O.R.P.A.C pour ne gérer que le relais emplois familiaux, soit fermer le relais et continuer à gérer les autres activités de l’O.R.P.A.C.

Le Conseil d’administration a fait le choix douloureux de fermer le relais emplois familiaux. Il a pensé que la commune de Châteaubriant avait sur son territoire des associations et services qui pouvaient répondre à la demande

des personnes souhaitant vivre à domicile. Il a bien pris conscience que les conditions financières ne seraient pas les mêmes (vu la gratuité du service offert par l’O.R.P.A.C), mais les compétences des autres associations n’étaient pas à remettre en cause.

Donc depuis le 31 décembre 2000, l’O.R.P.A.C n’assure plus la gestion des emplois familiaux. L’O.R.P.A.C a tenu à accompagner ceux qui le souhaitaient dans le passage soit vers une autre association de leur choix, soit vers le chèque emploi service. Après une période difficile, où chacun a redouté ce changement, il apparaît que dans plus de 90 % des cas les employeurs ont pu garder leur employée et que les employés n’ont pas perdu leur emploi.

Aujourd’hui l’O.R.P.A.C continue ses autres activités et oriente progressivement ses objectifs vers l’information, le conseil et le soutien des personnes retraitées et âgées.

L’ORPAC   a particulièrement souligné le travail effectué par Marie-Georgette Ouvrard qui a géré ce service depuis sa création et a mis toute sa compétence et son dynamisme au service des personnes âgées. Elle a parfois trouvé des solutions auxquelles personne n’avait pensé, parce que sa principale motivation était d’aider les personnes quels que soient leur besoin et leur condition.

En 1996, Frédéric Damour l’a secondée pour son plus grand soulagement, car avec l’accroissement des demandes et donc des difficultés à résoudre, Marie-Georgette éprouvait de plus en plus de mal à gérer seule ce service.

Et donc pendant 4 ans le tandem Marie-Georgette - Frédéric a consacré plus des trois-quarts de son temps de travail à gérer ce relais avec dévouement et professionnalisme.

Nouveaux Projets

– Atelier pêche

L’O.R.P.A.C a l’intention de mettre en place une initiation et un perfectionnement à la pêche. Des sorties seront organisées pour concrétiser le savoir acquis. Des cannes télescopiques de 4 m et des cannes à emmanchements de 8 m seront mises à disposition des participants.

– Projet inter-génération

L’ O.R.P.A.C. et le Lycée professionnel de Châteaubriant travaillent en partenariat pour l’association ARCADE de Nantes. Le projet : Tri et mise en containers de vélos, machines à coudre, et divers matériels, et construction de fours solaires pour le Bénin. Suite à cet atelier l’ORPAC   va essayer de mettre en place un voyage au Bénin en 2002 avec ARCADE pour un échange culturel. Un groupe va s’attaquer à la peinture d’ardoises pour les écoles Béninoises qui manquent de matériel scolaire. André ROUL coordonne ce projet.

– Semaine bleue

Dans le cadre de la semaine Bleue, au mois d’octobre 2001, l’O.R.P.A.C souhaiterait organiser sur 3 jours des manifestations en direction des retraités et personnes âgées. Nous y reviendrons.

– Visiteurs bénévoles

L’an dernier Marie-Georgette Ouvrard annonçait le projet de création d’un groupe de visiteurs bénévoles à domicile. L’O.R.P.A.C aimerait répondre à une demande de plus en plus importante de personnes vivant seules à domicile et souhaitant que des bénévoles leur rendent visite pour combler des moments de solitude parfois très pesants.

Ce projet a été retenu, dans le cadre du programme « Leader + » du Conseil de Développement du Pays de Châteaubriant  . Ce thème pouvant faire l’objet d’une présentation devant une commission européenne chargée d’étudier des projets permettant d’améliorer la qualité de vie.

Si ce projet est retenu par l’Europe, des financements permettront de mettre en place des formations spécifiques pour les bénévoles visiteurs et d’assurer une continuité de prise en charge gracieuse des personnes les plus seules ou les plus isolées afin de leur apporter un peu de soutien et d’écoute. L’O.R.P.A.C compte jouer un rôle important dans cette dynamique d’aide et de soutien mais souhaite aussi y associer le plus de partenaires possibles afin que chacun se sente impliqué dans l’amélioration de la qualité de vie des plus isolés.

Nous reviendrons sur le « Projet Trinité » porté par Jean GAUCHET. Celui-ci, qui est à l’origine de l’ORPAC  , en a été nommé Président d’Honneur par acclamations.

Ils ont dit ...

Au cours d’une brève intervention, le Conseiller Général Jean SEROUX a précisé qu’un CLIC   (comité de coordination gérontologique) était toujours en projet pour la région de Châteaubriant et qu’il était déjà en expérimentation à Guérande et au Loroux-Bottereau. La nouvelle maison de retraite est toujours prévue d’ici 2 ans . (Deux projets menés par l’ancienne municipalité avec le projet « Trinité » de regroupement des services aux personnes âgées - relire La Mée du 3 février 1999) . Il a dit aussi que la Prestation Spécifique Dépendance allait être bientôt remplacée par un nouveau système (l’APA : allocation personnalisée à l’autonomie) qui accorderait une somme pouvant aller de 600 F à 7000 F par mois, et que cela pourrait concerner 13 000 à 14 000 personnes dans le Département d’ici juin 2002 (au lieu de 3000 personnes actuellement)

Le Maire a été plus bref encore. Il a félicité l’ORPAC   pour son travail, il a annoncé les élus qui vont figurer au Conseil d’Administration de l’ORPAC   : Michel Machard, Marie-Jo Havard, Annick Basile, Marie Orain, Jean Ermine (en oubliant de citer l’élu de gauche : David Bessey) et s’est déclaré attentif aux besoins des personnes âgées.