Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Municipal Châteaubriant > Conseil Municipal- du 15 mars 2014 au 15 mars 2020 > CM 2014-2015 > Et le maire embrassa ....

Et le maire embrassa ....

Ecrit le 2 avril 2014

Les élections municipales sont passées. A Châteaubriant le rouleau compresseur a écrasé son opposition.. Le premier conseil municipal de la nouvelle mandature a eu lieu le 29 mars à 11h15

Des applaudissements nourris des conseillers municipaux, tous debout, comme le public d’ailleurs : Alain Hunault a été élu maire de Châteaubriant pour la troisième fois par 27 voix (3 voix à Maxime Lelièvre et 3 bulletins nuls de la part de « La Voie Citoyenne ». Et le maire s’est levé pour aller embrasser son épouse... C’était notre séquence ’’Emotion’’

Ensuite ont été élus neuf adjoints, c’est-à-dire six personnes issues de la précédente majorité et trois nouvelles. Georges Garnier et Michel Machard (qui étaient non éligibles), ne pouvaient plus tenir ce poste, et Yvon Gicquel, précédemment adjoint à l’insertion et au handicap, n’a pas été renouvelé. Les neuf adjoints ont été élus par 30 voix sur 33. (voir la liste en page 7). On peut s’étonner de voir les sports-animations-Loisirs en deuxième position, avec le renvoi au 6e adjoint de l’intercommunalité et de l’Economie. La jeune Adeline Gaigeard (7e adjoint) est chargée de la jeunesse. Monique Bigot est chargée, seulement, des affaires internationales mais on sait qu’elle a fort à faire avec la présidence de l’office des retraités.

Et puis Bernard Gaudin a déclaré :

Je voudrais au nom de la liste ’’Châteaubriant la voie citoyenne’’ vous féliciter ainsi que l’ensemble de votre majorité pour votre élection. Nous avons conduit cette campagne électorale sur la base d’un projet ’’pour’’, un projet pour préparer l’avenir de notre cité et pour améliorer les conditions de vie des habitants. Nous n’avons pas dirigé notre campagne contre quelqu’un, contre une fonction, contre une organisation ou contre la collectivité. En qualité d’élus, si nous avons l’opportunité de mettre en œuvre des propositions que nous avions prévues dans notre programme, soyez assuré que nous le ferons dans un véritable esprit de coopération pour justement aller dans le sens du projet ’’pour’’.

Conseil Municipal Châteaubriant 2014

Bien sûr nous jouerons aussi notre rôle d’élus de l’opposition, à la fois pour faire connaître notre appréciation d’une situation donnée et aussi pour marquer les différences en terme de choix politiques et de priorités. C’est cela faire de la politique : indiquer aux citoyens qu’il y a des choix. La politique a besoin de la confrontation et du débat. On ne peut pas tout seul avoir raison.

Votre slogan de campagne était « ensemble continuons ». Eh bien, nous pensons que ensemble on peut changer, on peut rénover, en particulier quand il s’agit des pratiques démocratiques. Nous avons plusieurs demandes :

  • - Réunir au moins 10 conseils municipaux par an c’est à dire deux fois plus que ce que vous avez pratiqué jusqu’à présent.
  • - Établir un calendrier semestriel des commissions et des conseils municipaux pour rompre avec le fait d’être prévenu 15 jours avant pour un conseil municipal ou 8 jours avant pour une commission.
  • - Remettre les documents préparatoires avant les réunions des commissions et non en séance comme c’était le cas jusqu’à présent,
  • - Fixer au minimum un délai de 15 jours entre les commissions et le conseil municipal.
  • - Convoquer les commissions pour travailler en amont sur les projets, et pas uniquement comme c’était le cas pour présenter la délibération qui sera soumise au vote du conseil municipal sans que l’on puisse apporter aucune modification.

Être un élu de l’opposition c’est d’abord être un élu comme les autres au service de la collectivité et il doit avoir les moyens pour exercer ce rôle.

Le maire n’a rien répondu.