Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances du 9 avril 2014.

Mée-disances du 9 avril 2014.

Ecrit le 9 avril 2014.

 Régime à parti unique

 
Courrier international du 02/04 : “La Chine ne peut pas copier les autres pays, ni leur régime politique ni leur modèle de développement. Les conséquences seraient catastrophiques” : le discours de Xi Jinping au Collège d’Europe, à Bruges (Belgique), a été reproduit dans son intégralité par l’agence officielle Xinhua et a été diffusé sans modification et sans commentaires sur presque tous les sites d’information chinois. Par cette déclaration Xi Jinping semble répondre, un an après son arrivée au pouvoir, à la question que tous se posent en Chine sur sa volonté d’aller vers la réforme politique.
 

Le message qu’il a voulu faire passer aux Européens est également clair. “Les Chinois ont un système de valeurs qui leur est propre. Il s’agit d’un regard différent sur le monde, la société et la vie”, a martelé Xi. Pour défendre la légitimité du régime communiste, il fait référence aux régimes éphémères qui se sont succédé de la fin de l’empire des Qing à la République populaire (entre 1911 et 1949). “La Chine a expérimenté la monarchie constitutionnelle et sa restauration, le régime parlementaire et le multipartisme, y compris le régime présidentiel, mais cela n’a jamais fonctionné. C’est pourquoi, finalement, la voie socialiste a été choisie.”

 Abomination

Le HuffPost du 03/04 : Deux responsables de l’UMP ont appelé à condamner un nouveau dérapage homophobe de Christine Boutin. Dans une interview donnée au magazine Charles, l’ancienne ministre déclarait : « l’homosexualité est une abomination. Mais pas la personne. Le péché n’est jamais acceptable, mais le pêcheur est toujours pardonné. »

Florian Silnicki, délégué et membre fondateur de la Nouvelle Donne (collectif regroupant les plus jeunes secrétaires nationaux de l’UMP), et Sébastien Chenu, secrétaire national en charge de l’exception culturelle et fondateur de Gaylib (une association LGBT de centre-droit), affirment que « rien ne saurait excuser ou légitimer » ces propos. […] Ils interpellent également leur parti et ses responsables, pour l’instant silencieux sur le sujet. « Nous appelons l’UMP à condamner ces propos et à exclure définitivement Madame Boutin de toute association ou participation aux instances même consultatives », écrivent-ils. Ce fut chose faite ce jeudi matin : dans un message posté sur Twitter, Jean-François Copé a dénoncé les propos de l’ancienne ministre.

Le PCD (Parti Chrétien démocrate) de Christine Boutin est associé à l’UMP. Elle avait dit en octobre 2012 avoir touché 680.000 euros de l’UMP, en guise de remboursement de ses frais de campagne, après le retrait de sa candidature au profit de Nicolas Sarkozy à la dernière présidentielle.
Avant le président de l’UMP, le député de Seine-et-Marne, Franck Riester avait réagi, via Twitter. Le député de Seine-et-Marne et maire de Coulommiers a révélé son homosexualité et fut longtemps l’unique parlementaire de l’UMP à assumer son vote en faveur du mariage pour tous. […]

 Candidat escroc

Libération.fr du 29/03 : A son dernier meeting de campagne, José Risticoni, candidat FN   à Ajaccio, avait décliné les thèmes traditionnels du FN  . Il fustigeait la délinquance, la corruption, comme il l’avait fait le 6 novembre dernier lorsque Marine Le Pen était venue le soutenir et inaugurer sa permanence. Puis ce vendredi, révèle France 3 Corse, le candidat (qui a fait 8,3% des voix dimanche dernier) était convoqué pour une ’’composition pénale’’, procédure qui permet de désengorger les tribunaux en trouvant une mesure alternative lorsqu’un prévenu reconnaît son délit, pour éviter le jugement.

 
En 2011, alors qu’il était commercial chez Peugeot, le candidat avait vendu une voiture en leasing à un couple de retraités. Mais avait encaissé à son nom le dernier chèque, d’un montant de 3 500 euros. Le couple n’a jamais reçu son bien, et a décidé de porter plainte. Risticoni a donc reconnu les faits vendredi à l’audience. Il devra payer 500 euros d’amende, et rembourser les 3 500 euros. Il a dû quitter son emploi, reste toujours commercial. Et l’on attend avec impatience son premier discours aux prochaines élections.

 La parole raciste se banalise

Lexpress.fr du 01/04 : Moins de racisme, mais une parole banalisée. Dans son rapport annuel, la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) remarque que les Roms et les musulmans sont les plus ciblés. « Sur le long terme, le racisme en France diminue, le temps des ratonnades est révolu, mais le racisme qui se développe aujourd’hui est plus sournois et n’est plus réservé aux franges extrêmes. Il pénètre toutes les couches de la société », a commenté la présidente de la CNCDH. 

Parmi les inquiétudes des Français, l’immigration est de plus en plus citée, dans 16% des cas, soit le score le plus élevé depuis 2002. Les Français sont également plus nombreux à considérer que l’intégration fonctionne mal (63%, +7 points). L’indice de tolérance, calculé à partir d’une série de questions posées, recule pour la quatrième année consécutive et les Français assumant leur racisme sont plus nombreux. 9% déclarent être « plutôt racistes » (+2 points) et 26% « un peu racistes » (+4 points). Y a-t-il trop d’immigrés en France ? Oui, répondent 74% des Français, soit 5 points de plus qu’en 2012 et 27 points de plus qu’en 2009. 

« Ce sont les Arabo-musulmans qui focalisent l’essentiel des crispations, à l’exclusion de quasiment toutes les autres ’minorités’ excepté des Roms, qui font également l’objet de propos très agressifs », explique de son côté une étude de l’institut CSA. Les Roms sont assimilés à des voleurs, des mendiants, des clochards qui exploiteraient les enfants et qui profiteraient de la générosité du gouvernement. 

En plein remaniement, la présidente de la CNCDH a souligné l’importance de montrer l’exemple au plus haut niveau : « D’un gouvernement de gauche, on attend un discours clair, net sur ces questions et pas ambigu comme on l’a eu sur les Roms. » 

 Les gêneurs licenciés

 
Mediapart.fr du 02/04 : Deux commerciaux remerciés par la filiale française de la banque suisse UBS viennent de voir reconnaître que leur licenciement était infondé. Ils avaient dénoncé en interne la manière dont UBS organisait l’évasion fiscale vers la Suisse de ses riches clients.

UBS France nie toujours fermement avoir organisé l’évasion fiscale vers la Suisse de centaines de clients jusqu’à la fin des années 2000. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que ses dénégations sont peu entendues. Et les condamnations s’enchaînent. Par deux décisions récentes, le Conseil des prud’hommes de Paris a jugé, le 21 février et le 14 mars, que la banque française avait licencié illégalement ses deux anciens salariés. Tous deux chargés de gérer les comptes de riches clients et d’en recruter de nouveaux, ils avaient dénoncé en interne les pratiques illégales auxquelles leur direction les incitait à participer...

 Couples de même sexe

 
Lacroix.com du 28/03 : À la veille de l’entrée en vigueur de la loi autorisant le mariage de couples de même sexe en Angleterre et au Pays de Galles, l’archevêque de Cantorbéry, le Dr. Justin Welby, a surpris en déclarant que « l’Église d’Angleterre ne s’opposera plus au mariage homosexuel chez ses fidèles ».

« Je crois que l’Église (anglicane) a réagi en acceptant pleinement qu’il s’agit désormais d’une loi, et qu’elle doit réagir, à partir de samedi, en continuant à démontrer - en paroles et en actes - l’amour du Christ pour chaque être humain », a déclaré le Dr Justin Welby au Guardian.
Les choses évoluent ....