Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Personnes âgées, ORPAC > Personnes âgées (06)

Personnes âgées (06)

Ecrit le 30 avril 2003 -

 ORPAC  

Lors de son assemblée générale du 15 avril 2003, l’ORPAC   (Office des retraités et personnes âgées) a fait le point sur ses adhérents :
549 adhérents à jour de leur cotisation (396 femmes et 153 hommes),
âge moyen : 71 ans (l’âge moyen des nouveaux adhérents tournant autour de 65 ans).

L’activité foyer continue à regrouper une quarantaine de personnes par semaine. Les après-midi détente ont lieu une fois par mois et sont de plus en plus fréquentés . Depuis 29 ans, une rencontre annuelle a lieu avec Ancenis : une centaine de castelbriantais se déplacent.Sur le stand de la Foire de Béré (deuxième année de participation), plus de 1000 personnes se sont présentées, occasion aussi de faire connaître le CLIC   (comité de coordination gérontologique) animé par Anne Goineau.La chorale de l’O.R.P.A.C. existe depuis 1993 et rassemble une trentaine de personnes tous les vendredis matins sous la direction d’Annette REBOURG. En 2002, elle a commencé un travail en partenariat avec le collège Robert SCHUMAN Le groupe d’art floral compte 50 personnes réparties sur cinq niveaux.La bibliothèque dispose de 300 livres qui sont prêtés gracieusement aux adhérents.Cinq voyages ont été organisés en 2002, avec 273 personnes (en augmentation).L’activité « Arts corporels internes » a lieu deux fois par mois

Le Collège de la Ville aux Roses, met à disposition de l’O.R.P.A.C sa salle multimédia : l’ORPAC   a pu organiser un stage d’initiation à l’utilisation d’un micro-ordinateur, qui a réuni 12 personnes.Les activités « mémoire » ont concerné 4 groupes animés par Frédéric Damour.. La demande va croissant (60 personnes) et a débouché sur un atelier de stimulation des fonctions cérébrales, prévention du vieillissement prématuré des fonctions cérébrales.Le groupe de personnes à mobilité réduite se retrouve lors de rencontres   : restaurants, voyages, musées...L’activité randonnée se poursuit avec Robert Anger les mardis et jeudisLes palets ont intéressé une douzaine de personnes le mercredi après midi.

Aide aux Aidants

Voilà déjà 5 ans que l’O.R.P.A.C. mène des actions d’aide aux aidants familiaux.Cette action a été mise en place pour apporter un soutien à ceux qui s’occupent à domicile ou en établissement d’un parent handicapé, malade ou dépendant. Ces aidants familiaux se retrouvent parfois, du fait même de l’aide qu’ils apportent à leur proche 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, dans des situations de fragilité physique, sociale et psychologique.Ce choix d’aider les aidants familiaux, est fondamental car l’aidant familial est le coordonnateur naturel des différents intervenants professionnels à domicile ou en institution. Une fragilisation de ce pivot de la coordination familiale et c’est la remise en cause du maintien à domicile de l’aidé avec un risque d’hospitalisation ou de placement en institution.Répertoire d’aidesà domicileDepuis quelques mois l’O.R.P.A.C. est sollicité régulièrement par des personnes âgées pour trouver des aides à domicile. Les services spécialisés dans l’aide à domicile, sont saturés et ne peuvent plus répondre à toutes les demandes notamment depuis l’institution de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie).Et pourtant un nombre important de personnes susceptibles d’apporter une aide à domicile recherchent un complément de travail et n’en trouvent pas, parce qu’elles ne sont pas rattachées à une structure précise de maintien à domicile.Alors l’O.R.P.A.C. a décidé de recenser ces aides à domicile sans emploi sous forme d’un répertoire détaillé, disponible à l’ORPAC  .Rencontres   intergénérationsLes rencontres   se poursuivent avec le collège Robert Schuman (chorale, jeux de société sur la justice et les lois).L’ORPAC   a participé à la RADIO FMR du 21 au 26 mai 2002 avec l’association Rencontres  .Des élèves de maternelle de Nazareth ont rencontré des retraités autour de jeux, d’histoires et d’un goûter.

Des mesures concrètes prises en juin 2004 par le Conseil Général

Le Bénin

Depuis une dizaine d’années des membres de l’O.R.P.A.C. en partenariat avec ARCADE, peignent des ardoises en contre-plaqué pour des élèves d’écoles primaires du Sud Bénin. D’autres tricotent des layettes pour des nouveaux-nés. Certains donnent des lunettes, dictionnaires et autres matériels...Depuis deux ans, une action spécifique s’est développée au Lycée professionnel Etienne Lenoir (Récupération et remise en état de motoculteurs, cyclos, machines à écrire, à coudre, ordinateurs, etc...) et un voyage au Sud Bénin a été organisé en février 2002 permettant de découvrir un peu de la réalité africaine, de vérifier l’utilisation des matériels envoyés, de découvrir l’ampleur des besoins...PROJETS :

Visiteurs bénévoles à domicile

L’O.R.P.A.C. souhaite mettre en place un groupe de visiteurs bénévoles à domicile. Il ne se substituerait pas aux services professionnels d’aide et de maintien à domicile. Il serait juste un complément bénévole entre la famille et les professionnels.

Partenariat

Suite à une rencontre avec des présidents de différentes communes environnantes de Châteaubriant, il a été décidé de travailler en partenariat. En effet, dans chaque association il n’est pas toujours facile d’avoir un nombre minimum de participant pour organiser un voyage. Chaque personne adhérente à une association ayant passé un accord de partenariat pourra, s’inscrire aux voyages et sorties des autres associations, sous réserve d’avoir sa carte d’adhérent à jour de ses cotisations annuelles.

ORPAC  , rue Denieul et Gâstineau
Tél 02 40 81 06 22


Ecrit le 10 mars 2004 :

Retraités : l’Union fait la force

Il existe de nombreuses associations de retraités sur la région de Châteaubriant : l’ORPAC   (650 adhérents), le Club de l’amitié à Rougé (150 adhérents), l’amicale des retraités à Sion-les-Mines (95 adhérents), le Club de la bonne entente à Villepôt (70 adhérents), etc., sans oublier les organisations syndicales de retraités (CFDT et CGT).

Ces associations organisent des activités coûteuses (voyages) et ont parfois de la difficulté à remplir un autocar. « C’est pourquoi nous avons souhaité travailler ensemble, tout en gardant notre indépendance, faire un planning commun des activités de façon que les adhérents d’un club puissent participer aux activités d’un autre club »

C’est en ce sens qu’une convention a été signée le 3 mars 2004 entre Châteaubriant, Rougé, Sion-les-Mines et Villepôt : « pour définir une règle du jeu, savoir à quoi on s’engage et ce qu’on peut avoir en contrepartie ». Si d’autres associations (comme Soudan ou La Meilleraye) souhaitent rejoindre ce premier noyau, elles seront les bienvenues.


Ecrit le 7 avril 2004 :

 ORPAC   : des « vieux » très actifs

L’ORPAC  , office des retraités et personnes âgées, a tenu son assemblée générale annuelle, nombreuse et attentive, le mardi 30 mars 2004 sous la direction du président Claude FERRON

L’O.R.P.A.C. comptait en 2003, 535 adhérents à jour de leurs cotisations : 392 femmes et 143 hommes, âge moyen : 73 ans. 86 % d’entre eux habitent la ville de Châteaubriant.

Parmi ces 535 adhérents, on comptait 73 nouveaux adhérents, dont 51 femmes et 22 hommes. L’âge moyen des nouveaux adhérents en 2003 se situe aux alentours de 67 ans et 69 % habitent la ville de Châteaubriant.

En analysant les inscriptions aux activités de ces nouveaux adhérents, on note que 18 % se sont inscrits à deux activités dans l’année, 52 % à une seule activité et 30 % à aucune en particulier.

Les deux activités qui ont attiré les plus les nouveaux adhérents sont les voyages et la micro-informatique avec 14 % d’inscrits. Puis viennent les Arts corporels internes et les après-midi détente avec 10% d’inscrits. Ensuite les activités pour personnes à mobilité réduite et les ateliers mémoire avec 8 % d’inscrits et enfin les randonnées avec 6 % des nouveaux inscrits en 2003.

Le foyer

Le mardi et le vendredi après midi, une quarantaine de personnes viennent se retrouver au foyer à l’O.R.P.A.C, moment d’échanges et de rencontres  .

Depuis de nombreuses années, les adhérents de l’O.R.P.A.C. se retrouvent pour des après-midi détente, une fois par mois. Danser, jouer aux cartes, discuter...

Le 6 mai 2003, l’O.R.P.A.C. a retrouvé l’AMIRA d’Ancenis pour une croisière apéritive sur la Loire. Il faisait froid ! « Nous avons vu la faune et la flore des bords de Loire un peu frigorifiés ».
Les 21, 22 et 23 octobre 2003, l’ORPAC  . a organisé des réunions d’information : médicaments et conduite, code de la route, prévention de la petite délinquance

Bien être

Etre bien dans sa peau, accepter ses rondeurs, son visage qui change n’est pas toujours évident : le Forum Look et du Bien-être, a permis à quelques personnes de découvrir des formes, des couleurs, une façon de se maquiller et de se coiffer adaptée à chacun.

Suite au changement d’animatrice du cours d’art floral, et malgré la demande, le cours d’art floral n’a pas pu redémarrer en octobre 2003. Pour la rentrée 2004, s’inscrire au bureau de l’ORPAC   avant la fin du mois de juin 2004.

La chorale de l’O.R.P.A.C. existe depuis 1993 : une trentaine de personnes sous la direction d’Annette REBOURS, et des prestations dans diverses structures comme la maison de retraite, la MAPA et pour les personnes à mobilité réduite. « Nous regrettons de ne pas avoir pu continuer le travail avec les lycéens du Collège Robert SCHUMAN. Espérons que ce n’est que partie remise ! »

La bibliothèque ne remporte guère de succès depuis plusieurs années. De ce fait, cette action sera suspendue définitivement en 2004 et les livres mis à la disposition d’associations caritatives et humanitaires.

346 voyageurs

En 2003 il y a eu 346 voyageurs soit une augmentation de 30 % par rapport à 2002. Au programme pour 2004 :

– Un déjeuner spectacle à la Pergola
– Un spectacle de danse à Angers
– Les Floralies de Nantes.
– Un séjour à Carry le Rouet.
– Sortie à Noirmoutier et visite des jardins olfactifs.
– Marché de Noël en Alsace.

Initiation au Taï Chi Chuan

Jean-Paul Huchet, professeur de Taï Chi Chuan (gymnastique d’origine orientale), anime deux fois par mois cette activité dans les locaux de l’O.R.P.A.C pour une vingtaine de personnes

Intergénération

Diverses actions ont été menées en 2003, dont une rencontre avec l’école de la Trinité, organisée par des élèves de terminale de Guy MOQUET pour discuter des us et coutumes au travers d’objets anciens (fer à braise, moulin à café, etc)

Action humanitaire en direction du Bénin

Depuis une dizaine d’années, des membres de l’O.R.P.A.C. en partenariat avec l’association ARCADE, peignent des ardoises en contreplaqué pour des élèves d’écoles primaires du Sud Bénin. D’autres tricotent des layettes pour des nouveaux nés. Certains donnent des lunettes, dictionnaires et autres matériels...

1500 Randonneurs

L’activité des randonneurs de l’O.R.P.A.C. se maintient à bon niveau le mardi et le jeudi : 92 sorties, 1500 participations, ce qui n’interdit pas les fêtes (après-midi musical ou sortie au restaurant)

L’activité « palet » s’est poursuivie au cours de l’année écoulée avec 12 personnes

Atelier de micro informatique

Avec le Collège de la Ville aux Roses, qui met à disposition sa salle multimédia, l’ORPAC   a pu mettre en place en 2003 un stage d’initiation et de perfectionnement à l’utilisation d’un micro-ordinateur et du traitement de texte et une découverte d’internet (une trentaine de personnes). Le nouveau formateur, Emmanuel Hérard, informaticien de son état, organise et adapte son enseignement pour permettre à toute personne débutante de s’initier facilement à l’outil

L’ORPAC   a participé aussi à la Foire de Béré et au forum des associations : occasions de se faire connaître.

Ateliers mémoire et de stimulation cognitive

Pour la saison 2003/2004, il y avait 4 groupes constitués, sur 3 communes différentes. Frédéric Damour, conseiller psychosocial, anime un atelier-mémoire tous les 15 jours sur chaque site à raison de 10 séances de 2 heures chacune.

Etant donné que ces ateliers connaissent un franc succès, Frédéric a mis en place depuis 2002, un atelier de stimulation des fonctions cérébrales, qui fait suite aux ateliers mémoire. Cet atelier a pour objectif de permettre aux participants de stimuler l’ensemble de leurs fonctions intellectuelles autour d’exercices ludiques en petits groupes ou en individuel.

C’est donc au total, un peu plus de 60 personnes qui ont participé aux différentes réunions. Le bilan de ces ateliers, laisse entrevoir une large satisfaction des participants.

Le Conseil Général et le Groupe Médéric, financent en partie cette activité mémoire en reconnaissant implicitement qu’elle concourt à la prévention du vieillissement prématuré des fonctions intellectuelles.

Personnes à mobilité réduite

L’importance de l’O.R.P.A.C., auprès des personnes seules, handicapées, âgées, n’est plus à démontrer. Les sorties restaurant ont toujours le même succès. Deux innovations cette année 2003 : une sortie au théâtre de Verre  , un séjour à la Baule du 13 au 16 mai. « Nous étions à deux pas de la mer, ce qui nous a facilité les promenades sur l’avenue la plus cotée de la Baule. Le beau temps, une entraide mutuelle, une entente amicale, joyeuse ont fait de ce séjour une détente parfaite ». L’expérience sera reconduite en 2004.

Visite de Nantes, Foire de Béré, Moulin de l’Epinay, goûter de Noël avec la compagnie « du Failli Gueurzillon ». « Merci à tous ceux qui donnent de leur temps pour accompagner les personnes à mobilité réduite »

Aide aux aidants
et programme de prévention

Voilà déjà 6 ans que l’O.R.P.A.C. mène des actions d’aide aux aidants familiaux. qui s’occupent à domicile ou en établissement d’un parent handicapé, malade ou âgé dépendant.

« L’aidant familial est le pivot fondamental des différents intervenants professionnels à domicile ou en institution. Une fragilisation de cette base de la coordination familiale et c’est la remise en cause du maintien à domicile de l’aidé avec un risque d’hospitalisation ou de placement en institution »

Le groupe de parole qui fonctionnait depuis 6 ans, a dû être suspendu depuis octobre 2002. Plus assez de participants. La principale difficulté est d’amener les personnes en souffrance à rejoindre le groupe. Car une fois qu’elles expérimentent le bénéfice qu’elles en retirent, elles souhaitent que d’autres les rejoignent.

Réunions d’information

En partenariat très étroit avec le CLIC   et les Instances de gérontologie de Derval, Moisdon et Nozay, un cycle de réunions d’information sur la maladie de Parkinson, a permis à une centaine de personnes de poser des questions très concrètes. Autre thème abordé en 2003, à l’initiative   des Mutuelles de Loire-Atlantique et en partenariat avec le CLIC   : « le bon usage des médicaments ».

En 2004, les réunions porteront sur l’ostéoporose et l’alimentation, l’habitat des personnes âgées, et l’APA.

Dernière minute, un nouveau partenariat est prévu avec les Mutuelles de Loire Atlantique, sur la prévention des chutes

Répertoire d’aides à domicile

Depuis plus d’un an, l’O.R.P.A.C. est sollicité régulièrement par des personnes âgées ou leur famille, pour trouver des aides à domicile. L’O.R.P.A.C.aide à la définition des besoins et communique les coordonnées de personnes susceptibles de répondre au profil du poste. « Nous aidons si nécessaire à établir les premiers chèques emploi service ».

« En 2003, nous avons permis à une dizaine de personnes de trouver une aide à domicile »

Travail en partenariat

En 2003, un travail très étroit avec le CLIC   s’est mis en place pour coordonner les actions en faveur des personnes de plus de 60 ans « Une collaboration essentielle pour apporter aux personnes âgées des services et des actions de qualité »

Autre partenariat : avec le GRETA   du Castelbriantais. Frédéric Damour assure des vacations de formateur au Gréta de Châteaubriant pour la formation d’auxiliaires familiales et d’assistantes de vie qui se destinent à travailler auprès des personnes âgées. Il se met également à disposition du Gréta, pour aider des jeunes en difficultés d’insertion professionnelle à acquérir des méthodes pour améliorer leurs capacités mnésiques et reprendre ainsi confiance en eux.

Projets

1. Convention de partenariat avec les associations de retraités de Rougé, Villepôt et Sion-les-Mines.

Dorénavant, chaque personne adhérente à une association partenaire pourra, s’inscrire aux voyages, sorties et après-midi détente de l’O.R.P.A.C. et réciproquement.

2. Initiation aux premiers secours : avec Joël SIMON, formateur auprès de la Croix Rouge   de Châteaubriant, un groupe de 8 personnes a découvert sur les gestes essentiels à faire lors des premiers secours. Une deuxième session de deux heures est prévue le 26 avril 2004 .

3. Musique à domicile : un projet qui concerne les personnes à mobilité réduite, en collaboration avec l’école de musique de Châteaubriant, est à l’étude. (musique, conte, goûter)

4. « Radio itinérante ». L’association « Rencontres   » renouvelle son action de radio à Châteaubriant pendant une semaine. L’O.R.P.A.C., aura son créneau horaire

5. Soins socio-esthétiques

Une quinzaine de personnes sont déjà inscrites et attendent avec impatience la première séance, qui devrait avoir lieu à 17h30 soit le lundi ou mercredi à partir du mois de mai.

6. Groupe de visiteurs bénévoles à domicile

L’O.R.P.A.C. soucieux d’apporter des réponses adaptées aux conditions de vie des personnes âgées, souhaite mettre en place un service d’aide aux personnes âgées isolées socialement et géographiquement. Ce service aurait pour objectifs :
de tenir compagnie, d’aider à des sorties extérieures, de faire la lecture, de jouer, de stimuler les personnes, d’aider les personnes dans des petites démarches administratives...

Projet ambitieux. Une demande réelle existe. Mais il est nécessaire de constituer un groupe de bénévoles formés et encadrés par un professionnel qui soit le garant d’une charte d’accompagnement respectant une déontologie stricte.

L’O.R.P.A.C. a souhaité recruter à temps partiel une personne supplémentaire, mais n’a pas trouvé les moyens financiers. il est envisagé de commencer avec 2 ou 3 bénéficiaires et bénévoles et de tester à petite échelle l’intérêt et l’efficacité d’une telle démarche.

« Prochainement l’O.R.P.A.C. recevra une délégation de l’Office des retraités de Couéron qui s’engage dans une démarche analogue. Cependant, ils ont un objectif supplémentaire. Avec le soutien de leur Municipalité, il s’agirait de créer une veille sociale et sanitaire par l’intermédiaire de bénévoles de quartier afin d’éviter de renouveler les décès et les pathologies graves dus à la canicule de l’été dernier »

Voilà donc le riche bilan d’une année de fonctionnement. Les personnes intéressées, de tous âges, peuvent rejoindre l’ORPAC  , Tél 02 40 81 06 22