Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Municipal Châteaubriant > Conseil Municipal- du 15 mars 2014 au 15 mars 2020 > CM 2014-2015 > Conseil Municipal du 16 avril 2014

Conseil Municipal du 16 avril 2014

Ecrit le 23 avril 2014

 Un siège pour deux

Le conseil municipal de Châteaubriant s’est réuni le 16 avril 2014 pour composer les commissions et désigner les délégués à tel ou tel organisme.

Pour les commissions municipales, La voie citoyenne a obtenu le droit de présenter 2 à 3 élus par commission. Maxime
Lelièvre n’a présenté qu’un candidat. Il demandera plus tard de pouvoir présenter plus de candidats. Trop tard c’était voté. Il était pourtant présent à la conférence des présidents où la possibilité de nommer jusqu’à 3 élus par groupe avait été accordée.

 Suppléants seulement

Pour les conseils d’administration des lycées et collèges publics, la majorité municipale truste les places de titulaires. Elle ne laisse aux groupes d’opposition que des places de suppléants en 2e, 3e ou 4e position. Autant dire que ces suppléants ne seront jamais appelés à siéger.

Pour l’ORPAC   (personnes âgées), l’OMS (office municipal des sports) et le CLSPD (prévention de la délinquance), il n’est laissé qu’une seule place pour les deux groupes d’opposition. « Nous n’avons rien à partager et rien de commun avec le groupe de Maxime Lelièvre et ce n’est pas à nous de faire les arbitrages » a dit Bernard Gaudin. La majorité présente alors son candidat, chaque groupe présente le sien. La majorité rafle le siège.

Arnaud Laverne fait une remarque ... stupide, en disant que s’il y avait eu 5 groupes d’opposition, le groupe majoritaire aurait pu être en minorité dans ces représentations ... C’est stupide car, étant donné le mode de calcul des sièges, il ne pouvait pas y avoir plus de 3 groupes d’opposition représentés !

Pour le conseil « droits et devoirs des familles » la voie citoyenne reste dans sa logique d’opposition à la mise en place de ce conseil et ne sollicite pas de représentation.

 Indemnités des élus

Le maire percevra 1500 € nets par mois, En plus des adjoints au maire (qui percevront une indemnité de 800 €/mois), quatre conseillers seraient nommés « délégués » : MM. Gicquel, Laurent, Flatet et Mme Sonnet (qui percevront chacun 382 €/mois) tandis que les élus majoritaires auront 100 €/mois. Maxime Lelièvre fait lire son papier par Valérie Hamon demandant que l’indemnisation s’applique à tous les élus, y compris ceux de l’opposition.

La Voie Citoyenne ne s’associe pas à cette demande : « notre engagement dans la campagne n’était pas motivé par l’indemnisation ».

Jacqueline Bombray déclare que, du temps où elle était dans la minorité, elle n’a perçu aucune indemnité. Elle a raison, mais oublie de dire que les simples conseillers majoritaires n’en avaient pas non plus !
Fonctionnement

Le groupe « la voie citoyenne » est revenu sur les demandes exprimées lors du précédent conseil municipal : fréquence des conseils municipaux, calendrier prévisionnel, remise de documents avant les commissions, interpellation des commissions en amont du projet et pas seulement pour présenter la délibération.
Mais c’est non !

En ce qui concerne le règlement intérieur, La Voie Citoyenne demande qu’il en soit rediscuté surtout quand elle lit (art 24) que « le compte-rendu des séances sera remis au plus tard avec la convocation du conseil suivant ». C’est en effet insuffisant notamment quand il se passe plus de 160 jours entre deux conseils municipaux.

 Gra ... tuit !

Enfin Bernard Gaudin s’étonne :

  • - 20 février mise à disposition gratuite de deux pièces pour la Jeune Chambre Economique.
  • - 6 mars mise à disposition gratuite d’une salle pour l’amicale portugaise.
  • [Rappelons que cette salle avait été mise à disposition de l’amicale portugaise depuis octobre 2013 avec une redevance de 100 €/mois pour frais d’électricité, mais, à compter du 1er mars 2014, cette redevance ne lui est plus demandée]
  • - 6 mars mise à disposition gratuite de deux pièces supplémentaires pour le Secours Populaire  .
  • - 11 mars mise à disposition d’un local à titre gratuit pour l’amicale des donneurs de sang.
  • - 19 mars location d’un logement de 33 m2 pour mettre à disposition gratuite de l’association Rencontres  .

La Voie Citoyenne, qui soutient les actions de ces associations, se demande si ces décisions avaient un caractère fortuit ... à quelques jours des élections ? Mais non, mais non, lui est-il répondu ....

[Ndlr : Les élections, ça a du bon !
A part ça, on peut s’étonner de ce qu’une association comme « Castel-Loisirs   » qui fait plein d’activités deux fois par semaine pour des personnes en difficulté, soit, elle, ’’oubliée’’. Ces personnes sont-elles donc moins bien ’’considérées’’ ?]