Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Pays (international) > Bretagne et Corse > Bretagne réunie, plus que jamais

Bretagne réunie, plus que jamais

Ecrit le 16 avril 2014

Serait-ce la dernière manifestation pour la réunification de la Bretagne avec la Loire-Atlantique ? Certains y croient mais encore faut-il être nombreux le 19 avril à Nantes.

En effet, dans son discours de politique générale, le nouveau Premier Ministre Manuel Valls a mis en avant sa volonté de diminuer le nombre de Régions. Les défenseurs de la réunification de la Bretagne sont partagés sur la fin heureuse ou non de cette réforme. En effet, si certains rapports comme celui du « comité Balladur » de 2009 permettaient d’envisager la création d’une région Bretagne correspondant au territoire historique, celui de J-P. Raffarin et Y. Krattinger sur lequel s’appuie le nouveau gouvernement se dirige plus vers une région « Grand Ouest ».

Mais, après tout, pourquoi pas, pourquoi s’entêter à vouloir une région Bretagne et ne pas accepter la région Grand Ouest que Ouest-France et certains dirigeants se sont déjà bien appropriés et nous vendent depuis si longtemps ?

Tout d’abord, la démocratie voudrait au moins qu’un référendum soit organisé, afin que le peuple s’exprime sur la question de la réunification. Nos dirigeants ont acté en 1956, la séparation de la Loire-Atlantique et de la Bretagne mais les habitants n’ont pas l’air de penser de même. En effet, depuis bientôt 60 ans, de nombreux sondages affirment leur opposition à cette décision. Le 10 avril, un sondage a été réalisé par l’institut LH2 pour France Bleu et la presse régionale. Il en ressort que les habitants de la Région administrative Bretagne sont en majorité contre un grand ouest (90 % contre la fusion) mais pour la réunification. A l’inverse, les habitants de la région administrative « Pays de la Loire » semblent être peu attachés à leur Région or 63 % des habitants de Loire-Atlantique seraient pour la réunification ! De nombreuses manifestations rassemblant entre 7 et et 20 000 personnes ont lieu depuis plus de 40 ans sans perdre de leur ampleur. Plus de 500 communes ont déposé des vœux en faveur de la réunification ainsi que le Conseil Général de Loire-Atlantique et le Conseil Régional de Bretagne. Bref, le peuple et ses représentants les plus proches s’expriment pour la réunification depuis bien longtemps, donnons-leur les moyens de s’exprimer.

Par ailleurs, s’inscrire dans une région Grand Ouest se serait entrer dans un échelon administratif purement technocratique. En effet, si la Bretagne est connue et reconnue depuis très longtemps, tant à l’extérieur que par sa population, il faudra dépenser quelques énergies et euros pour que les habitants de cette Région au nom cardinal s’y reconnaissent. Or s’identifier à sa région, c’est s’y investir, vouloir construire avec et pour.

D’ores et déjà, la mobilisation du 19 avril à Nantes s’inscrit donc dans un mouvement pour l’existence politique et administrative de la Bretagne, contre sa disparition sur le papier, contre la création artificielle d’un Grand Ouest.

44=Breizh, organisateur de la manifestation va même plus loin, en proposant la création d’une Assemblée de Bretagne regroupant départements et Région. Certains députés lui ont d’ailleurs emboîté le pas en reprenant la revendication à leur compte. Chacun et chacune doit être conscient-e que cette mobilisation est celle pour que la Bretagne continue à exister !

Rendez-vous à 15h place de Bretagne, à Nantes le samedi 19 avril 2014.

signé : PL

Succès de la manifestation