Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Santé > ADAPEI 2013, ESAT et Transfor’Mée

ADAPEI 2013, ESAT et Transfor’Mée

Ecrit le 7 mai 2014

Assemblée générale de l’ADAPEI (Association des Amis et Parents de l’Enfance Inadaptée), ce 25 avril 2014 : beaucoup de présents pour entendre le rapport d’activité de la présidente Simone Giteau et des responsables des trois structures existant à Châteaubriant.

 IME : recherche des familles

A l’institut Médico-Educatif de la rue Montherlant (IME), le directeur M. Millet est en arrêt de longue maladie, c’est donc le chef de service, Bernard Pigeon, qui a dressé le bilan de cet établissement accueillant 62 jeunes de 6 à 20 ans. Compte-tenu des entrées et sorties qui se font toute l’année, le taux d’occupation est de 97 %. Il y a quatre jeunes de plus de 20 ans « Nous cherchons des places pour eux ».

L’IME a monté un partenariat avec le Conservatoire  , l’école René Guy Cadou et les éducateurs sportifs de la ville. Il y aura bientôt une semaine de cirque avec spectacle final. Objectif : montrer aux enfants l’étendue de leurs possibilités.

Du côté du personnel, six personnes partiront en retraite dans les années à venir. Et sur la quinzaine de familles pratiquant l’accueil familial spécialisé, sept partiront aussi en retraite bientôt. Il va falloir en trouver d’autres et leur laisser le temps de faire les formations nécessaires.

 ESAT   et Transfor’Mée

L’ESAT   (Etablissement et Services d’Aide par le Travail) gère le restaurant La Mée Délice, le GFA (groupe de fonctionnement autonome) et Transfor’Mée. Il est toujours à la recherche d’activités en menuiserie, sous-traitance industrielle, espaces verts, vitres et sols, nettoyage des rivières, installation des 283 stands de la Foire de Béré, etc. Il emploie 89 à 92 travailleurs ’’inadaptés’’ encadrés par 25 professionnels. Il manque une SA-ESAT   (Section Annexe de l’ESAT  ) pour les travailleurs vieillissants qui ne peuvent plus suivre le même rythme que les plus jeunes.

Transfor’Mée est l’activité nouvelle créée en 2013 : écocyclerie. A entendre la directrice de l’ESAT  , Mme Maumy, c’est une activité très intéressante qui offre des activités toute l’année (appréciable l’hiver pour l’équipe Espaces Verts) :

  • - collecte en déchetterie ou à domicile
  • - valorisation
  • - vente
  • - sensibilisation à l’environnement.

Valise à chat
L’imagination peut conduire à toutes sortes d’idées de valorisation. Une vieille valise peut devenir un panier à animaux. Un vieux fauteuil roulant peut être transformé (transfor’Mée !) en chariot. Un lit médicalisé peut devenir table à hauteur réglable pour l’atelier.

La vaisselle récupérée peut être utilisée au restaurant La Mée Délice. Les livres peuvent enrichir la bibliothèque de l’ESAT   ... ou faire une banque d’accueil.
Banque d’accueil, en livres Atelier des travailleurs

Les jouets, une fois réparés, peuvent être donnés à des enfants. Les meubles, une fois nettoyés, cirés ou repeints, retrouvent une nouvelle jeunesse. Toutes ces activités de valorisation (et d’arts plastiques !) sont valorisantes, aussi, pour les travailleurs de l’ESAT  . Et peuvent rendre service aux personnes peu fortunées qui peuvent trouver quatre chaises pour 10 €, une douzaine de verrines pour 2 €, un meuble pour une quarantaine d’euros. Quant aux bricoleurs-peinturlureurs, ils peuvent trouver des objets sympas à transformer. Le local d’exposition est attrayant et le personnel est accueillant !

Petit coin salon L’écocyclerie est ouverte à Châteaubriant, à côté de Emmaüs  , route d’Issé, les mercredis et samedis (10-12 h et 14-16 h). Un administrateur de l’ADAPEI, présent à l’Assemblée Générale, a déclaré : « je n’étais pas favorable à cette activité mais vous avez su me convaincre ». L’écocyclerie sera inaugurée en juin prochain.

 Hébergement : 100 %

Mme Brochard et M. Isel ont parlé ensuite du foyer d’hébergement de la rue de Launay, du service ’’Logeac’’ et du SAVS (service d’accompagnement à la Vie Sociale)

Le foyer compte 16 places (et un accueil temporaire), le service Logeac accompagne 10 personnes, et le SAVS suit 16 personnes.

Banquette en livres

Au foyer, les 16 logements sont répartis en quatre maisons. Chaque maison offre un espace privatif à chaque résident, mais la cuisine et le salon sont communs, de même que la laverie, la buanderie et l’espace barbecue. Un professionnel est présent toutes les nuits et tous les week-ends. Des séjours sont organisés pour et par les résidents, de même que des soirées festives (par exemple au Bilb’OK) et la caravane est très appréciée pour des évasions de quelques jours en petits groupes. L’objectif est toujours le même : favoriser la prise d’autonomie.

Le Logeac (logement accompagné) accompagne 10 personnes qui ont un logement autonome en ville, que ce soit pour les papiers, l’entretien du logement, la santé, les relations avec le voisinage. L’accompagnement est au minimum hebdomadaire. Un lieu de vie situé rue Anna de Noailles, offre un espace de convivialité où les personnes peuvent se retrouver pour rompre la solitude.

Le SAVS fait à peu près le même travail, mais une à deux fois par mois seulement, pour 16 personnes ayant acquis davantage d’autonomie. Il s’agit de favoriser le maintien ou la restauration des liens familiaux, sociaux, ou professionnels et de faciliter l’accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité.

« Toujours nous essayons de nous adapter aux besoins, aux projets, aux souhaits, aux situations » a dit l’animateur Brice Isel


Ecrit le 7 mai 2014

 Jeux de joie

Toile à trous et cônes empilés, filets à papillons, arcs et sarbacanes, cerceaux et culbutos, chenilles et chapeaux pointus ...

150 enfants se sont retrouvés fin avril à la Halle de Béré   à Châteaubriant pour une journée de jeux sportifs et pique nique. Il y avait là dix instituts médico-éducatifs (IME) et seize enfants d’une classe de CP de l’école René Guy Cadou, en équipes mélangées. A entendre les « bravo » et les cris de joie, on sentait que ce petit monde profitait à plein des activités sportives et des jeux d’adresse, des exercices d’équilibre et même d’un mini-ring de boxe !


Cette année le Congrès National de l’Unapei se déroulera les vendredi 23 et samedi 24 mai 2014 à la Cité des Congrès de Nantes avec un axe central de réflexion :
« le travail et la formation professionnelle des personnes handicapées mentales ».

L’Ecoclyclerie de Châteaubriant y sera présentée.