Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCRN - Com Com de Nozay > CCRN - 2014-2015 > CCRN, réunions des 7 et 21 mai 2014

Communauté de communes de la région de Nozay

CCRN, réunions des 7 et 21 mai 2014

Ecrit le 21 mai 2014

 Com’Com’   de Nozay, indemnités

Lors de sa réunion du 7 mai 2014, le Conseil communautaire a décidé d’attribuer aux élus les indemnités de fonction suivantes :

  • Présidente : 1 292,49€ brut/mois
  • Vice-Présidents : 646,24€ brut/mois

L’enveloppe globale dédiée aux indemnités de fonction des élus ne peut dépasser 78 404.03 € par an. Elle est déterminée par décret selon la taille de la collectivité.

En 2014, le montant inscrit au budget pour le versement des indemnités de fonction des élus communautaires de la Région de Nozay est de 46 534€.

Les élus ont décidé en outre de rembourser les frais de déplacements des élus communautaires en mission de représentation, hors du territoire intercommunal. La Présidente et les Vice-Présidents ne sont pas concernés par le remboursement des frais de mission. Ces frais sont pris en charge dans le cadre de leur indemnité de fonction.

Pour les autres délibérations, voir le compte-rendu officiel


Conseil du 21 mai 2014

 Saffré

A la suite du Conseil Communautaire du 21 mai 2014, les derniers marchés de travaux et diagnostic énergétique, pour le Château de Saffré, ont été attribués l’entreprise SECOM’ALU :

  • Lot 6a – menuiseries extérieures : 180 817€ HT  
  • Lot 6b – bardage 33 593,42€ HT  

La Communauté de Communes de la Région de Nozay sollicite une aide financière auprès du Conseil Régional des Pays de la Loire au titre de l’aide à l’amélioration des performances énergétiques. Cette demande est possible suite au diagnostic énergétique du bâtiment réalisé en 2013.

L’aide demandée représente 30% du montant HT   des travaux d’investissement (isolation, ouvrants, équipements de chauffage et d’eau chaude sanitaire, systèmes de ventilation) plafonnée à 100 000 € HT  . Pour obtenir cette aide, les travaux doivent générer une amélioration de 40% minimum de la performance énergétique du bâtiment existant.

 Recours à l’emprunt

Les élus décident de recourir à l’emprunt pour un montant total de 3 000 000 € pour financer les grandes opérations d’équipement en cours de réalisation.
Cet emprunt sera contracté dans le respect de la stratégie d’endettement de la collectivité qui consiste notamment à recourir aux niveaux les plus sécurisés des catégories d’emprunt et rester sous le seuil d’une capacité de désendettement fixé en deçà du seuil de prudence de 7 années.

 Subventions

Déchèterie : Une nouvelle signalétique va être mise en place sur la déchèterie de l’Oseraye à Puceul afin de faciliter l’accueil des usagers, de les accompagner efficacement dans le tri et d’améliorer la prévention. Un affichage avec support amovible sera également installé permettant une meilleure organisation de la plateforme d’accès aux bennes et une anticipation dans les changements de filières. Dans ce cadre, les élus sollicitent une aide financière de l’ADEME - Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie.

 Développement économique

Trois entreprises ont sollicité la Communauté de Communes de la Région de Nozay afin d’occuper l’Atelier-Relais, situé sur la Zone d’activités de l’Oseraye.
Les élus décident de proposer aux entreprises un bail précaire avec option d’achat pour une durée de 23 mois. L’entreprise retenue louerait l’établissement pour un montant hors taxe de 4 500€/mois.
Le prix de vente prévisionnel fixé pour ce bâtiment est de 750 000 € hors taxes.

Voir le compte-rendu complet

Info de dernière minute : piscine fermée

Selon le journal L’Eclaireur, c’est Gilles Calo, élu nozéen
d’opposition, qui a soulevé le
problème en fin de séance : la
non-ouverture en 2014 de la
piscine de Nozay.
Cet équipement intercommunal,
aujourd’hui entièrement
en extérieur, fait en effet
l’objet d’un projet de travaux de
rénovation et d’amélioration mais le chantier prévu
cet été ajourné : le coût du
projet a été mal estimé au départ
par le cabinet d’études.
« Grosso modo, on en aurait
pour 400 000 euros de plus »,
a-t-elle déploré.
Cette découverte a donc
fait capoter pour l’instant le
choix de l’entreprise qui sera
responsable du gros œuvre. Et
entraîne une fermeture inutile
de la piscine cet été.
Il a aussi été précisé que la
Communauté de communes a,
cette année, réinjecté une partie
de l’argent habituellement dédié
au fonctionnement de la piscine
dans le programme d’animations
estivales Loisirs à l’air libre :
les propositions seront ainsi
bien plus importantes cette année,
pour tenter de compenser
en partie la perte du choix d’activité
« piscine ».


 Info Linux

 Linux à découvrir au cybercentre Nozay

Le cybercentre intercommunal de la Région de Nozay propose de découvrir le système d’exploitation libre Linux et ainsi de se passer de Windows.
Pour faciliter la prise en main, deux ateliers sont mis en place en juin :

  • Découvrir Linux, samedi 14 juin 9h
  • Installer Linux, samedi 28 juin à 9h
    Ces ateliers sont gratuits et ouverts à tous. En dehors de ces ateliers, un ordinateur est disponible en accès libre au cybercentre pour naviguer avec ce système alternatif.

Pratique

  • Inscriptions et renseignements
  • 02 28 05 03 96 (aux heures d’ouverture)
  • Horaires accès libre cybercentre
  • Mardi et mercredi de 15h à 17h30
  • Vendredi de 14h à 16h30

Ecrit le 4 juin 2014

 Sus aux lap !

Journée fertile en lapsus, ce 27 mai !

  • - C’est Jocelyne Poulin qui annonce qu’elle est ’’maire de Derval’’. Si c’était vrai, Saffré-du-joli, ce changement de territoire !
  • - c’est Alain Rabu qui raconte que sa commune a été créée quand, vers 1300 et quelques, un certain Vincent du Blays a donné de l’argent pour construire une église : ’’3000 euros !’’. Ce saint homme avait déjà anticipé la disparition des écus !
  • - c’est Jean Louër qui parle de développement économique et des terrains ’’que nous avons acquéris’’. Ah ? Acquis à qui ?
  • - c’est la Com’Com’   de Derval qui parle de procédure ’’adapatée’’ pour certains marchés publics. Il suffit de savoir s’adapter aux circonstances...
  • - moins drôle : le geste d’Hervé de Trogoff, adjoint à la mairie de Marsac, s’adressant à Florent Bodin (qui parle des Potes des Sept Lieux) et lui faisant comprendre : « Ferme ta gueule ». Ah, messieurs, il va falloir vous habituer à entendre de plus jeunes prendre la parole, et à respecter leur expression !


 Guide de l’été

La Communauté de Communes de la Région de Nozay et ses partenaires : le centre socioculturel intercommunal LaMano, les accueils de loisirs du territoire, le Département de Loire-Atlantique, Nozay Omnisports, les Amis de Gruellau et l’ASPHAN   ont réalisé un guide unique rassemblant toutes les informations utiles pour profiter de l’été :

  • - Plus de 100 rendez-vous pour profiter de loisirs et d’activités nature ou sportives à la journée ou à la demi-journée. Parmi ces rendez-vous le programme ’’Loisirs à l’Air Libre’’ propose des animations gratuites tous les jours de l’été !
  • - 33 stages et séjours : aventure, repos ou découvertes culturelles, une offre complète destinée aux enfants et aux jeunes de 4 à 17 ans.
  • - Dates d’ouverture, horaires, tarifs… retrouvez les informations utiles sur les cinq accueils de loisirs et les associations partenaires du territoire.

Edité à 3 000 exemplaires, le guide est disponible à l’office de tourisme   intercommunal, au centre socioculturel intercommunal LaMano, dans les mairies et les bibliothèques. Il est également distribué dans les écoles, collèges et accueils de loisirs. Et aussi sur internet

 Henri Gaudin

Henri Gaudin - 2 Henri Gaudin - 1

Exposition de peintures du 4 juin au 30 juillet 2014 à l’office de tourisme   de Nozay

Très tôt, Henri GAUDIN est attiré par le dessin. A quinze ans, il rencontre un artiste nantais bien
connu, Maître EVEILLARD qui saura le passionner pour les arts plastiques. Quelques années plus tard, il suit des cours d’architecture à l’école des Beaux-Arts de Nantes. Henri GAUDIN réalise ses premières toiles en 1954, c’est un figuratif et il le restera. Pour lui il est nécessaire d’attribuer à l’art la fonction d’imiter la nature.

Henri GAUDIN peint maintenant depuis plus de cinquante années. Pour lui c’est un véritable besoin, une passion ! Quand il réalise une toile, déjà un autre sujet mûrit dans sa tête. Entrée libre sur les horaires d’ouverture de l’office de tourisme  
02 40 79 31 64.