Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Divers > Député Ducoin > On a retrouvé le Dépité Ducoin

On a retrouvé le Dépité Ducoin

Ecrit le 11 avril 2007

 Indemnités des députés non réélus

Les députés sont des gens bien insérés socialement. Pendant au moins 5 ans ils ont rencontré plein de beau monde. Leur carnet d’adresses est bien rempli. Leur indemnité de député est confortable.
(voir ici : http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/indemnite.asp)

– Indemnité de base : 5 400, 32 €
– Indemnité de résidence : 162, 01 €
– Indemnité de fonction : 1 390, 58 €
Soit brut mensuel 6 952, 91 €

Mais il arrive qu’un député ne soit pas réélu. Plus d’indemnité. Plus de train gratuit. Le chômage, quoi ! Eh bien non parce que la loi a prévu un atterrissage en douceur sous forme d’une « aide au retour à l’emploi ». Chaque député cotise à hauteur de 0,5 % par mois (soit 27 €). Les députés non réélus le 17 juin prochain percevront :

5400 € les six premiers mois
3780 € les six mois suivants
3240 € les six mois suivants
2700 € les six mois suivants
Et cela baisse ensuite jusqu’à ce qu’il reste 1080 € par mois.

Autrement dit les députés ont besoin d’un atterrissage de 6 ans, avec beaucoup plus que le RMI. voir ici

(1) il s’y ajoute une indemnité représentative de frais de mandat : 6 278 € brut. Et 8949 € pour payer un collaborateur.

Indemnités des députés

Indemnités des députés, ministres et sénateurs en 2007

Indemnités des députés non réélus - Et cela a changé en juillet 2008 : voir ici : http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/indemnite.asp#alloc (voir aussi note en bas de page)

Cela fait donc (environ)

100 % sur 6 mois : 5400 €
  70 % sur 6 mois : 3780 €
  50 % sur 6 mois : 2700 €
  30 % sur 6 mois : 2160 €
  20 % sur 6 mois : 1080 € 

et c’est une indemnité différentielle, cela veut dire que le montant du salaire perçu (si salaire il y a) est déduit du montant de l’indemnité.

La retraite spéciale des Députés


 

Ecrit le 23 avril 2007

 On a retrouvé le Dépité Ducoin : il était à Dijon

Libération du 16 avril

Etait-il aphone ?
Ou parti au bout du monde ?
On se posait la question, avec angoisse, vu qu’on n’a lu aucun communiqué de sa part appelant à voter Sarkozy, Le Pen ou Bayrou ... avant le premier tour des Présidentielles.

Et puis on a aperçu sa photo dans Libération du 16 avril : ouf ! Il était cor là ! Et même qu’il se montrait à côté de Bayrou. Sûr, les genssss de la région de Châteaubriant n’en ont ren su, sauf quelques-uns. Mais bon, on était rassuré et on en a déduit qu’il voterait Bayrou. Mais, connaissant l’oiseau, on se disait que peut-être il avait fait des offres de service à Sarko ... Sait-on jamais ...

Hunault-Sarkozy-PO-1
Hunault-Sarkozy-PO
Journal La C

Et puis passe le 22 avril 2007, le rêve de Bayrou n’a pas pu atteindre la hauteur désirée.

Est-ce réaction salutaire ? Instinct de survie ? Simple calcul électoral ? Espoir d’un maroquin ministériel peut-être ?? Voilà Dès le 22 avril dès 21 h le Député Ducoin refait surface et, dans un communiqué, il appelle à voter .... Sarkozy ! sans même attendre de savoir ce que va déclarer Bayrou !

Mais Il retire son communiqué 9 minutes après et le redépose le 23 avril à 10h40.

_

Journal Lemond

Sarkozy est sauvé : le député Ducoin a volé à son secours !

Et en effet, le 23 avril à 20h et quelques minutes, sur France 2, voilà Nicolas Sarkozy qui arrive à son meeting de Dijon. Au premier rang il y a Borloo et De Robien, et entre les deux : Michel Hunault qui tombe dans les bras de Nicolas Sarkozy . E-mou-vant ! Moi la moutarde m’est montée au nez !

Michel Hunault est un député versatile !

Michel-H3-1

Michel Hunault est un député versatile ! Mais la presse n’a eu d’yeux que pour Eric Besson et n’a pas parlé de son sacrifice.
Le 24 avril on a pu entendre le Député Ducoin sur France-Culture et le lire dans Presse-Océan et Ouest-France. Le 25 avril, il publiait son opinion dans Le Figaro. Le 26 on le lisait dans Presse Océan et dans La Croix. Le 27 il était dans l’Eclaireur.

Mon Dieu qu’il se démène pour Sarko ! Imagine-t-il que son siège est en péril ??

Peut-être, puisqu’il écrit dans Presse Océan, « Je ne suis pas de gauche, je ne l’ai jamais été ». Ca, on le savait. Il dit aussi à propos de François Bayrou : « Lui c’est lui et moi c’est moi. Il est candidat à la présidence, je suis candidat à la députation ». Ca, c’est bien vrai, et comme il n’a fait que ça dans sa vie, il imagine mal trouver un emploi ailleurs. Tiens, à la fonderie pourquoi pas ?

Et enfin il dit « je serai Michel Hunault, soutenu par tous les partis qui voudront bien le soutenir » . Houlà, c’est pas de l’opportunisme, ça ?

Comme disent nos lecters : « Décidément, il faut avoir une bonne boussole (ou, pour les mieux dotés, un GPS) si l’on veut savoir pour qui roule le député Ducoin ! » et « Le Nord de la Loire-Atlantique aurait mérité un député plus ...couillu »

B.Poiraud

Le discours de Sarkozy à Dijon : la manipulation démagogique


 ... à Montpellier, champion du pousser de coude ...

Hunault-Sarko-Libe

Merveille, Joie, torrents de joies
Le dépité Ducoin se démène
Il était à Montpellier
Le 3 mai 2007, très près, tout près ...

Comme nous vous l’annoncions avec joie, nous avons retrouvé le Dépité Ducoin. Après avoir trébuché, dans sa course au secours de la Victoire, il est tombé dans les bras de « Nicolas » qui a accueilli avec reconnaissance le premier Député Bayrou-iste abandonnant le navire resté en rade.

Mais ce ralliement précipi-pité n’était sans doute pas suffisant pour se faire pardonner. C’est pourquoi on a vu le Dépi-pité Ducoin à Montpellier le 3 mai, tout près du Dieu-Sarko et tout contre Mme Chirac.

............Plus près de toi, mon dieu ...

Mais pourquoi faut-il qu’un raviart (1) se présente contre lui ? . Horreur !

Hunault-Sarko-PO

 La Presse, admirative

Hunault-LeMonde1
Hunault-LeMonde2

Ecrit le 16 mai 2007

 Rumeurs

On a ouï .... la complainte des fidèles umpistes à qui Sarko 1er a déclaré que, « la fidélité, c’est pour les sentiments, l’efficacité pour le gouvernement ». Et dire que certains espéraient être ministres ...

On a vu .... Claude Allègre s’en aller vers les bureaux de Sarko 1er ....

On a vu .... Hubert Védrine revenir des bureaux de Sarko 1er ...

Mais nul n’a vu Michel Hunault sortant des bureaux de monprésidentadoré. Certains s’inquiètent déjà : serait-il resté coincé aux toilettes ? Serait-il hospitalisé au Val de Grâce, suite à une trop rapide torsion du torse ?

Si vous l’apercevez, merci de prévenir la Mée rapidement, cela nous soulagerait.

Nous ne souhaitons pas que notre dépité Ducoin sombre dans le ridicule.


Ecrit le 23 mai 2007

 Humeurs

Les déçus du Sarkozysme se comptent déjà par centaines chez les UMPistes vexés de s’entendre dire que leur fidélité. n’équivaut pas à de la compétence ! Le transfuge, Eric Besson, expert es-traitrise, n’est même pas ministre ! (mais il est tout de même secrétaire d’Etat)

Nul ne parle plus du député Ducoin. La presse nationale s’est bien moquée de son empressement à lécher la main de son nouveau maître. Il ne lui manquait, comme aux bourgeois de Calais, que d’être à genoux, en chemise et la corde au cou.

Le bruit courait à Châteaubriant, au lendemain du deuxième tour, qu’il recevrait un maroquin en récompense de son sacrifice. Mais le nouveau Président a sûrement jugé, à sa juste valeur, la fidélité de l’homme et sa compétence et ne l’a pas appelé en consultation dans son bureau.

On dit que le Dépité Ducoin est d’une humeur massacrante en ce moment !

 16 candidats

C’est fini : la liste des candidatures dans la 6e circonscription est close. Michel Hunault n’est plus UDF, ni UMP, mais se présente « Majorité Présidentielle » et, face à lui, une candidate du nouveau Mouvement démocrate en la personne de Mme Donatienne Ménager (suppléant stéphane Raviart)

Le versatile Hunault trébuchera-t-il ?


Note du 17 juin 2007

Un premier tour en ballottage . Youpiiiiiiiiii !

Au second tour Michel Hunault fut élu, malgré le beau score de Pascal Bioret


Note :

 fausse nouvelle

Un « hoax » circule à propos de l’indemnité des députés non réélus.
Précisons donc :

C’est un hoax (= intox !) dans la mesure où le message d’origine indique :

– 1° que ça vient d’être voté -> ça date de 2003
– 2° dans le plus grand secret -> si vous voulez savoir tout ce qui se vote, lisez le journal officiel, ça y est forcément
– 3° que les députés gardent l’intégralité de leur indemnité pendant 5 ans -> non, ils ne gardent pas tout, c’est 70 % d’abord et ensuite c’est dégressif - et ça s’arrête au bout de 3 ans
– 4° que cette indemnité concerne tous les députés -> non, seulement ceux qui étaient salariés

Beaucoup de hoax sont comme cela, une partie vraie, et le reste qui est brodé autour.

Il s’agit d’un REGLEMENT INTERIEUR au bureau de l’assemblée nationale. Autrement dit, ça concerne la façon dont les députés organisent leur travail et la façon dont ils se distribuent entre eux les sommes auxquelles ils ont droit. Ca n’a aucune incidence directe sur le coût de fonctionnement de l’Assemblée Nationale. Ce genre de décision n’a pas à être publié puisqu’il d’ordre interne.

Mettez-vous une affiche sur votre porte, ou passez-vous un avis dans le journal quand vous décidez de mettre vos chaussettes dans le premier tiroir de la commode plutôt que dans le deuxième ? Bien sûr c’est un peu caricatural mais, toutes proportions gardées c’est à peu près du même ordre.

Pour les non juristes : une loi est obligatoirement publiée au journal officiel et s’applique à tous les citoyens. Un règlement intérieur ne concerne que ceux qui l’ont établi et ne s’applique qu’à eux ou à ceux qui viennent dans leurs locaux dans certains cas (aux députés et à l’Assemblée Nationale dans le cas qui nous intéresse).

Juste une précision supplémentaire, ce système d’indemnité est basé sur un prélèvement sur les salaires des députés. En gros ils se sont mis au point une caisse de solidarité entre eux donc gros hoax du début à la fin. Rien ne vous empêche de vous cotiser avec vos collègues de travail pour former votre « caisse d’indemnité privée ». (et c’est d’ailleurs le cas, les ASSEDICS ou la CPAM   sont des caisses regroupant les salariés et financées par les salariés).

Enfin ce n’est pas cette prétendue indemnité de non-réélection qui est choquante ....
– C’est le fait que nos députés soient presque complètement coupés des réalités quotidiennes.
– C’est le fait qu’ils laissent un RMI à 400 euros par mois
– Qu’ils laissent des retraités ou handicapés sous le seuil de pauvreté
– C’est le fait qu’ils croient encore qu’il n’y a que des pauvres types au SMIC
– C’est le fait ........ etc.

<input value=« Suivante » type=« submit »


NOTES:

(1) Stéphane Raviart, informaticien résidant à Lusanger est candidat à la candidature, pour le Mouvement Démocrate de François Bayrou. Il l’a annoncé le 7 mai 2007

Indemnités des députés

Indemnités des députés, ministres et sénateurs en 2007

Indemnités des députés non réélus

La retraite spéciale des Députés